Joelle Gicquel une peintre bretonne émergente de talent
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 4/03/07 18:11 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Artiste breton d’origine Irlandaise , Joëlle GICQUEL est née à Paris. Durant sa jeunesse , elle exhibe des talents artistiques précoces qui contrarient les perspectives parentales de la voir s’orienter vers une voie toute tracée dans la Presse et la Communication .

Elle cède à cette pression , et fait carrière dans le Conseil et la Communication Financière.

Dès 1992 , elle décide de changer définitivement de métier et devient Artiste Peintre . Ses principales techniques sont la peinture à l’huile , et la Photographie « mixed média » qui représente une importante et nouvelle expression de son travail artistique.

Gicquel réalise ses photographies uniquement à partir de ses œuvres picturales et ses sculptures , qu’elle déstructure ensuite aux essences pour les retravailler totalement à la peinture à l’huile ; elle crée ainsi une nouvelle œuvre qui dépasse les limites de la peinture seule et transcende le sujet dans une dimension au-delà du réel. Son Œuvre Artistique est une Expression Symboliste Contemporaine , et aborde les sujets les plus variés : visages , fleurs , lettres orientales , autour d’un même thème Visionnaire et Mystique , à la recherche unique des sources de la Vie et Au-delà ….

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1672 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.