Jean-Yves Le Drian méprise et a interdit le drapeau breton
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 21/05/15 22:28 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de Bretagne Réunie, 21 mai 2015

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Après l'interdiction du drapeau breton lors de la cérémonie commémorative du 16 octobre 2014 à Sainte-Anne d'Auray, ( voir l'article ) c'est de nouveau son interdiction lors de la cérémonie du 11 mai 2015 à Saint-Nazaire en mémoire de la Libération ( voir l'article )

En effet, des personnes, membres de l'association Bretagne Réunie, ont été agressées avec violence par les forces de l'ordre, se sont vu confisquer leurs drapeaux et pour finir, amenées au commissariat, alors qu'elles manifestaient pacifiquement sur une plage.

Souffrant de contusions et de troubles psychologiques, ces personnes attendent réparation de cette agression policière non fondée et Bretagne Réunie les soutiendra dans leurs démarches en justice.

Bretagne Réunie met en demeure monsieur Jean-Yves Le Drian de s'expliquer sur son comportement contraire à ses engagements pour la Bretagne et sa réunification, son manque de reconnaissance des efforts et sacrifices bretons, notamment lors de la Libération de la Poche de Saint-Nazaire, ainsi que sur la violence exercée ce 11 mai dernier sur fond de mépris du drapeau breton.

Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réunie

Notes

- Pour le fil des événements, voir la dépêche d'Hubert Chémereau " Hommage breton à la cérémonie de la libération de la Poche de Saint-Nazaire" ( voir l'article ) avec 8 photos, augmentée d'une vidéo réalisée par Yves Priou de 4' 49 (discours, musique et chorale).

- Nouvelle adresse courriel de Bretagne Réunie avec le pointbzh : contact at bretagnereunie.bzh

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 4648 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 10 commentaires
Paul Kerguelen
2015-05-22 00:55:15
Est-ce bien étonnant de la part de Le Drian qui préfère son allégeance au PS, que la Bretagne...comme tous les PS de Bretagne, à quelque exception prêt.
Breton il l'est quand cela lui assure un strapontin...
Mais tant que nous ne serons pas uni, proposant une ligne claire aux Bretons, nous aurons droit à des Le Drian vendu pour des portefeuilles à Paris.
Il suffit de voir les Appéré, Le Drian, Le Branchu...etc
(0) 
konan Lasceau
2015-05-22 08:30:39
Qu'attendre d'un "collaborateur" de l'état français, au plus haut niveau, qui glorifie le drapeau Français. Diplômé d'histoire de surcroit !
Jean-Yves le Drian fut entendu lors du procès des militants du FLB en 1980, où il dénonça le retard économique de la Bretagne et compara la France à l'Espagne franquiste. (il a bien changé ! ) Le pouvoir rend aveugle et sourd ....
2002/2007 il est membre de la commission de la défense et du groupe d'études sur le problème du Tibet de l'Assemblée nationale (Occupe toi des BRETONS ! )
dans la tradition de la traitrise, il a succédé à Josselin de Rohan au Conseil régional de Bretagne.
le 26 juin 2014 il signe une tribune dans le quotidien Ouest-France pour soutenir avec Stéphane Le Foll, en tant qu' élu de l'ouest , une coopération renforcée entre la Bretagne et la région des Pays de la Loire (pays bidons ) : « La Bretagne... doit, demain, trouver dans une coopération avec les Pays de Loire une raison de renforcer cette identité partagée avec la Loire-Atlantique ». Il énonce une « nécessité de faire évoluer l'organisation territoriale ».
il préfère glorifier la France que de s'intéresser à ces PLOUCS de BRETONS !
« Si les faits sont avérés, je ne mesurerai pas ma colère, parce que lorsque le soldat français est en mission, il est la France. Si d'aventure un seul d'entre eux a commis de tels actes, qu'il se dénonce immédiatement.... Si quelqu'un a sali le drapeau (FRANCAIS), parce que c'est de cela qu'il s'agit, il faut qu'il le dise dès à présent, car cela revient à trahir ses camarades, l'IMAGE de la FRANCE et la mission des armées. »
dans la tradition des armées françaises qui ont torturé, pendu, massacré (à l'exemple de Daesh) des centaines de milliers de VRAI BRETONS qui défendaient leur Pays la BRETAGNE !
il préfère s'occuper de sa progéniture et travailler du piston : Thomas Le Drian, 29 ans, fils de Jean-Yves,est présenté comme chargé de mission auprès du président du directoire, André Yché. Un titre qui, selon Libération du 27 janvier ne serait pas à la hauteur du curriculum vitae du jeune homme, par ailleurs directeur du contrôle interne et du contrôle de gestion d'Efidis, l'une des 13 filiales qui composent le pôle logement social du groupe SNI.
(voir le site)
a rapprocher de la polémique suscitée par la candidature de Jean Sarkozy à la présidence de l'Etablissement public pour l'aménagement de la région de la Défense (Epad) en novembre 2009.
La SNI et le monde militaire ont toujours entretenu des liens forts, Mr Yché, proche de Nicolas Sarkozy, Chaque année, il organise une cérémonie de v½ux dans l'une des ailes de l'hôtel des Invalides. En juillet 2013, il avait reçu des mains du ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, l'ordre du Mérite. (voir infos médiapart)
(0) 
Moal
2015-05-22 10:11:21
Le Drian ?
N'est-ce pas le ministre de la République dont l'emploi du temps est essentiellement consacré è servir Dassault Aviation, entreprise privée qui vend des avions de guerre aux Etats parmi les plus réactionnaires et anti-démocratiques de la planète ?
(0) 
andré Gilbert
2015-05-22 13:10:42
bonjour
ce n'est pas nouveau et ce n'est pas fini
à la question , pourquoi le pavillon breton ne flottait pas sur la mairie de St Malo , ni sur les mairies annexes de St Servan et de Paramé , voilà la réponse de la mairie
réponse n° 180 donnée le 7 avril 1964 par le Ministre de l'Intérieur , il est dit " Aucun emblème , en dehors du drapeau national ne doit être arboré , SOUS QUELQUE PRETEXTE QUE CE SOIT , sur les édifices publics et notamment sur les bâtiments municipaux
il est évident que les autorités font de plus en plus de zèle pour appliquer cette directive et que le drapeau breton disparait de plus en plus du paysage
vous pouvez donc enlever St Malo de la liste des communes qui arborent le pavillon Breton
(0) 
Philippe Guilloux
2015-05-22 21:58:50
Ben dis donc, je vais finir par croire que F Morvan n'est pas si loin de la vérité : la dénonciation serait-elle une spécialité bretonne ?
Je fais de la provoc mais je trouve que le procédé utilisé ici est tout bonnement lamentable. Tout d'abord parce que je ne vois rien dans la vidéo qui valide l'affirmation du titre de l'article sur le mépris du drapeau.
On peut ne pas être d'accord avec la position et les agissements d'une personnalité politique. Mais franchement, les termes et les historiques relatés par certain me semblent relever de la volonté de diffamer. Notamment l'histoire de son fils dont il a été relaté ensuite dans le même journal, que le père n'avait été pour rien dans cette nomination contrairement à celle du fils Sarkozy.
Je vais me prendre, je n' en doute pas, une volée de bois vert, mais je souhaitais faire part de mon éc½urement devant de tels écrits. Le combat des idées peu et doit se faire avec un minimum de respect.
(0) 
Donbzh
2015-05-23 02:49:54
Certains, depuis longtemps , essayent de nous vendre le drian comme Breton , surtout en période pré-électorale.
Là, tout le monde a la réponse , faisons le savoir...
Il va devenir de plus en plus difficile pour la gauche Bretonne de s'allier d'une quelconque manière avec le ps....
Bienvenu, nous avons du boulot à faire ensemble, tout en respectant les nuances politiques entre nous, pour défendre la BRETAGNE.
BEVET BREIZH
(0) 
M.prigent
2015-05-23 03:41:31
Décidément, le système jacobin ne s'arrange pas !
Dans une démocratie européenne normale, la représentation nationale ne verrait aucun obstacle à la cohabitation de drapeaux nationaux et régionaux.
Hélas, nous ne sommes qu'une "République".
Autant dire que moi, démocrate et fédéraliste, je suis en instance d'ex-communion à défaut de goulag.
(0) 
Ar Vran
2015-05-23 09:49:44
@andré Gilbert
Attention à ne pas rentrer dans le jeu de l'etat français en s'auto-censurant sous prétexte de loi.
Mieux il faut faire du rentre dedans et oser dire à ces maires bretons récalcitrants d'enlever tout autre emblème comme celui par exemple de la commune, du pavillon qui signale si la station balnéaire n'est pas pollué et bien sûr d'enlever le drapeau européen. Dans la même idée, il ne doit pas être toléré d'avoir des drapeaux de pays étrangers tels que ceux que l'on peut voir traditionnellement (ex. Allemagne, Belgique, Royaume-Uni).
il est évident que selon cet article de loi (encore un qui a été pondu par un bureaucrate rond de cuir parisien) il ne doit subsister que des hampes vides à côté du drapeau "nazional"
La bêtise et la couardise ont encore hélas beaucoup d'avenir en Bretagne
(0) 
Alwenn
2015-05-23 17:06:08
Si on considère Le Drian par rapport à une Lebranchu ou un Poignant, qui sont des socialistes comme lui, et qui souhaitaient rien moins que le disparition de la Bretagne dans un grand-ouest, on peut presque le considérer, et certains le considéreront, comme un héros.
Puisque de fait, on en est là avec les socialistes français, ils ont supprimer l'Alsace et aurait voulu suprimer la Bretagne. Et le souhaite encore et le souhaiteront tant qu'il y aura des socialistes français. Ils sont programmé pour ça !
Si on considère le même Le Drian par rapport à ses propres promesses ... ou voeux ... ou ce qu'on a cru comprendre qu'il n'était pas tout à fait hostile à ... :
- Charte des langues minoritaires
- Réunification
- Décentralisation
le fait est que les avancées sont NULLES de la part d'un gouvernement dont il fait partie.
Autant il pouvait présenter l'excuse, avant d'être dans ce gouvernement, qu'il n'y pouvait rien, autant il est aujourd'hui DANS le gouvernement de la france lui-même.
Qu'en conclure ?
Il existe un processus de fusion rampante dont l'Université Bretagne-Loire est le symbole avant-coureur. Et il est clair que la fusion est l'objectif de bon nombre d'élus, qui le disent.
On apprend que la nouvelle réforme de l'école met en danger l'enseignement des langues minoritaires.
La charte européenne a, elle, été affublé d'un préambule qui exclue les langues minoritaires des services publiques (l'école est un service publique, en vertu de ce préambule, certains chercheront à en exclure les langues minoritaires, si la charte est ratifiée.)
En matière de décentralisation, la Région perdrait la compétence générale !
Le socialisme français, c'est la peste, mais on sait aussi que la droite et l'extrème droite française, c'esr le choléra.
Si on juge Le Drian non sur ses intentions mais sur ses actes et résultats, son bilan est des plus NULLES, à défaut d'être franchement Négatif, quoique : à chaque cérémonie il se fait de façon éhonté le porte-voix de la propagande française.
Le Drian a passé sa chance d'inscrire son nom dans l'histoire de la Bretagne. Oublions-le et passons à autre chose.
(0) 
Brocèlbreizh
2015-05-23 18:36:30
Pourquoi ce drapeau aurait-il le droit d'éliminer le nôtre?
La république est au service de la démocratie et non l'inverse.
Ces policiers,ce sont nos impôts.Il est préférable d'intervenir vite à l'appel des citoyens,de s'occuper des cambriolages et des agressions que d'enquiquiner les gens pour des drapeaux.Les socialistes en Bretagne ont tendance à leur fournir des prérogatives parfois exotiques.
Notre drapeau est beau.
Combien de morts avons nous donné pour la France?
Les lapins-crétins ont la myxomatose et un problème d'Alzheimer.
Vivement leur défaite.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.