Jean-Yves Le Drian : Les divorces sont consommés

-- Elections 2010 --

Discours de Philippe Argouarch

Publié le 11/03/10 18:49 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Critiquant la procédure de nomination de Bernadette Malgorn "choisie à l'Élysée par l'Élysée", et ironiquement la comparant à une Jeanne d'Arc chargée par Nicolas Sarkozy de "bouter la Gauche hors de Bretagne", le président sortant Jean-Yves Le Drian a admis n'avoir que deux adversaires sérieux : Bernadette Malgorn et l'abstention.

Le Drian a aussi fait allusion à des listes (il s'agirait des listes Hascoët et Troadec) qui l'auraient contacté pour négocier dès maintenant un ralliement au second tour. Fort des sondages qui le placent vainqueur au second tour, il a annoncé que les mariages n'étaient plus possibles : "un fiancé ou une fiancée ne doit pas critiquer son futur époux ou épouse" a déclaré le canditat PS, qui part déjà dés le premier tour avec une coalition de socialistes, de communistes et d'écologistes.

Répondant à Xavier Bertrand qui a récemment déclaré qu'en six ans il ne s'était "rien passé en Bretagne", Jean-Yves Le Drian a rappelé son bilan y compris la Breizh Touch attaquée dans le Livre noir des régions (UMP). Citant son programme de 90 pages, Le Drian a annoncé le très haut débit pour tous comme solution à la périphéricité, en plus du TGV qui ne saurait tarder ; le retour de la mer comme chance nouvelle pour la Bretagne (énergies, ressources) ; la terre avec une "nouvelle alliance" entre les agriculteurs et les Bretons ; l'innovation liée à la tradition comme les éco-matériaux.

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1744 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 5 commentaires
Marcel Texier
2010-08-31 23:27:40
Le Drian ou Malgorn, c'est bonnet blanc ou blanc bonnet, ou plutôt "bonnet gris". Chacun des deux écoute "la voix de son maître" et le maître est à Paris. Aucune chance, ni avec Jean-Yves, ni avec Bernadette de voir émerger une Bretagne qui s'affirme, qui reprenne confiance en elle-même et qui, s'appuyant sur son Histoire et sa culture profondément originale prenne son destin en main. Elle conservera son rôle de "Bécassine", un peu bêbête mais tellement dévouée à ses patrons ! Quelle noble ambition !
(0) 
Pierre CAMARET
2010-08-31 23:27:40
Eh oui triste ,triste . Ces electeurs bretons (???)PS et UMP,ne vont pas voter pour la Bretagne(c'est le dernier de leur soucis , la Bretagne telle qu'elle est leur convient tres bien ). Non on va voter PS pour "punir" SARKO ,tant pis si le parti qu'ils vont choisir est renegat a la Bretagne. On va voter UMP ....car on vote toujours a droite,tant pis si la tete de liste est jacobine puissance 12. Un candidat (droite) disait recemment qu'il pouvait tres bien vivre sa bretonnite en Loire Atlantique Departement des PDL et bien moi Monsieur je ne pourrais pas .Je peux ( ce que je fais) vivre ma Bretonnite en Australie ,mais en LA Non car je devrai vivre l'humiliation a chaque instant .
(0) 
Michael Paul
2010-08-31 23:27:40
Entièrement d'accord avec Marcel Texier, il faut cesser impérativement de voter pour ces partis parisiens qui font tout pour étouffer la Bretagne tant sur un plan culturel qu'économique et politique. Votons pour des partis bretons ! Mr Troadec a fait beaucoup pour Carhaix et pour le centre Bretagne, je pense qu'il pourrait faire beaucoup pour le reste de la Bretagne quoi qu'en dise Mr Le Drian !
(0) 
Paul Chérel
2010-08-31 23:27:40
Bien sur que Marcel Texier, Pierre Camaret et Michael Paul ont raison Il faut arrêter de voter pour des gens esclaves de la dictature parisienne. Quant au bilan de J.Y Le Drian qui ne fait pas 90 pages comme il le dit mais 30 doubles petites pages avec beaucoup de vides, gros titres, etc. Rien de mieux que lire le N° 28 de Dihunomp pour s'en rendre compte. C'est du collectivisme politique, économique et culturel à l'état pur. Paul Chérel
(0) 
pierre camaret
2010-08-31 23:27:40
Attention Mr JY LEDRIAN. Nous avons ete amis . Je suis d'accord avec vous BM n'est pas Jeanne d'Arc , mais vous ,vous n'etes pas Nominoe . L'equation est posee ,la solution est la : Il faut bouter la gauche et la droite jacobines hors de Bretagne ,et y retablir la Democratie.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.