Jean-Yves Cozan : Mon parti c'est Ouessant
Interview de Philippe Argouarch

Publié le 3/11/09 17:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Après une longue carrière politique au service de la Bretagne comme député du Finistère de 1986 à 1997, Jean-Yves Cozan devint conseiller régional de Bretagne de 1986 à 1988, et à nouveau de 1998 à 2004. En tant que vice-président,il prit en charge la promotion de l’identité et de la culture bretonne et on lui doit en particulier la création en 1999 de l'Office de la Langue Bretonne. Désigné "Breton de l’année" en 1991 par Armor Magazine, sa passion est avant tout Ouessant dont il est le Conseiller général du Canton depuis 1978.

Jean-Yves Cozan était présent lors du festival du livre en Bretagne à Carhaix dont il est un des fondateurs. Dans une interview vidéo pour ABP, il précise ses positions en vue des élections régionales de 2010 où seront présentes Isabelle Le Bal, fille de l'élu, ainsi que la Ouessantine Bernadette Malgorn.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1453 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.