Jean-Pierre Le Mat : Nous sommes les indignés du bout du monde
Discours de Philippe Argouarch

Publié le 2/12/13 18:20 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le discours remarqué de Jean-Pierre Le Mat, entrepreneur président de la CGPME des Côtes d'Armor, samedi 30 novembre à Carhaix lors de la manifestation des Bonnets Rouges.

"Le désir et l’intelligence de tout un peuple sont bien supérieurs, bien plus élevés que les calculs des bureaucrates, fussent-ils bardés de diplômes. Notre volonté et notre intelligence collective sont les leviers qui permettront de remettre la Bretagne debout. »__Jean Pierre Le Mat.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Document PDF 131130_intervention_de_jean_pierre_le_mat.pdf Transcript du discours de Carhaix. Source : Jean Pierre Le Mat
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1139 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Michel Treguer
2013-12-05 07:26:43
Très belle idée, Jean-Pierre, et très juste, ces "indignés", quand il est si difficile d'utiliser les concepts des idéologies pour définir la révolte des bonnets rouges. A galon
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.