-- Economie --

Jean Ollivro, Philippe Abjean, Jean-Pierre Le Mat, Yves Brun à l'université d'été de l'Institut de Locarn

Date de l'évènement : le 25/08/2016 à

Jeudi soir, 25 août, et vendredi 26 août, toute la journée aura lieu l'université d'été de l'Institut de Locarn. (voir le site) pour le programme détaillé.

Voir aussi :

mailbox imprimer

la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

Paul Chérel
Mardi 23 août 2016

Pourvu qu'il en sorte quelque chose de concret, productif, projectif, innovant et un compte rendu accessible à tous ! Quid de NDdL, de l'extraction de sable, de l'ouverture des mines bretonnes à terres rares, Quid de l'idée de Guy Jestin de rendre "UTILES" les festivals ? Quid du lancement d'une union commerciale, industrielle et bientôt politique entre tous les pays celtes ? Quid de la mise à pied des élus du CR actuel qui ne servent rigoureusement à rien pour la Bretagne ? ... Paul Chérel

Jacques
Mardi 23 août 2016

@ Paul Chérel,

Pour faire ce que vous proposez, il faudrait que la Bretagne dispose à l'égal des autres régions d'Europe d'un gouvernement disposant d'un budget concret et du fait d'un pouvoir exécutif réel avec un suivi efficace par les citoyens électeurs par le biais des médias.

Or, nous n'avons aucune forme de gouvernance bretonne réelle, pour le peu qui existe le budget est 8 à 18 fois moindre par habitant que les équivalents européens, le Président de ce peu est au abonné absent (comme si le chef de gvt du Danemark pouvait faire la chaise vide sans susciter de réaction...), les conseillers (FN, PS et ce qui reste de LR*) sont discrets, les médias libres comme subventionnés ne s'y intéressent pas et les Bretons vivent dans le meilleur système qu'ils soient....!

Et en plus, il fait beau!

* J'ai mis volontairement FN en tête car il semble que c'est vers ce parti que souhaitent aller les Bretons, puis le PS qui est le grand amour unilatéral du milieu militant et enfin l'UMP/LR qui est en voie avancée de disparition (mais que fait le WWF!!!). Je n'ai pas mis de partis politiques bretons car pour le peu historiquement présent ils se sont fait virer par leur grand amour tout en s'auto-neutralisant!!!

spered dieub
Mardi 23 août 2016

Le FN est à son apogée y compris en Bretagne ou il fait de la surenchère jacobine ,pire à ce niveau que l'extrême gauche . Ses divisions vont finir par éclater au grand jour .Par contre je ne sais pas qui va occuper l'espace laisser de plus en plus vide par l'ensemble de la classe politique ??? La population est de plus en plus ,blasée par la politique spectacle ,les mensonges ,les abus et la corruption de la classe politique .Par contre c'est un constat, pas une approbation ,la population hexagonale croit en un sauveur providentiel surtout en temps de crise et surtout parle manque de visibilité actuelle par rapport à l'avenir . ,L'élection présidentielle au suffrage universel n'a fait qu'amplifier cette attitude ,ce qui fait que le taux de participation à cette échéance risque malgré tout de ne pas baisser .Dans ce sens aussi l'idée d'un retour de la monarchie parait de moins en moins farfelue ,mais république monarchique ou monarchie républicaine quelle différence ?? Si la situation venait à dégénérer sérieusement ce gouvernement français très affaibli, pourrait être aussi renversé par un coup d'état militaire avant les présidentielles ,c'est à cette hypothèse que je crois le plus .

Paul Chérel
Jeudi 25 août 2016

@ Jacques et Spered Dieub. Ca y est ! Je parlais ECONOMIE et on me parle aussitôt POLITIQUE à la française dans ce qu’elle a de plus clochemerlesque et mesquin : « Fais pas ci, fais pas ça ! ».

Bien entendu, il ne faut pas compter sur une France qui changerait quoi que ce soit à son organisation administrative (la meilleure du monde) ni à son système de production, ni a ses amitiés ou inimitiés politques, ni à la façon dont elle dépense l’argent qu’elle pique dans le porte-monnaie de ses gentils citoyens républicains.

Il ne faut pas compter non plus sur les organismes sclérosés, politiques ou syndicaux, ni sur les autocrates qui les dirigent, dont le seul objectif est la conservation de la place acquise tant au niveau de l’Etat, qu’à celui de ses collectivités fantaisistes au moyen de ce ridicule clivage gauchedroite dont la France et son monde journalistique ont fait une religion.

Il ne faut pas compter sur les petits mouvements régionaux qui s’agitent un peu partout comme des ventilateurs pour prendre la place dans le même système de gouvernance.

Non ! l’ECONOMIE, c’est une affaire sérieuse qui ne se résume pas non plus à son aspect “social” comme il est d’usage de l’interpréter dans l’hexagone par media interposés

L’ECONOMIE, c’est une affaire de gens qui savent, qui prennent des risques, qui entreprennent, qui gagnent, ... Il est possible que cela soit difficile à trouver en France et cela explique leur départ vers l’ETRANGER. Faudra-t-il attendre que ce soient les Ecossais ou les Irlandais qui fassent le premier pas ?

Jacques
Jeudi 25 août 2016

@ Spered dieub

Le FN a son apogée? Possible!

C'est également le cas pour le PS et l'UMP/LR.

Les Présidentielles de la République vont être une sur enchère pour convaincre les citoyens de voter... et légaliser le nouveau représentant de l'oligarchie.

Même l'électorat FN est désabusée par le virage à gauche de ce parti et son adhésion affichée aux valeurs de la République, mais il convient de noter que la jeune Marion a déjà pris ses distances et constituée un réseau puissant autour du potentiel existant de l'overdose croissante d'idéologie Républicaine chez les citoyens!

En Bretagne, nos partis politiques se refusent à voir cette overdose mais en plus se battent entre eux en total hors sujet vis à vis de l'attente des citoyens d'où leur discrédit (c'est la raison première de la montée du FN en Bretagne comme l'exemple Corse nous le démontre). Du coup, que reste-il au citoyen breton à part le vote français dans toute sa médiocrité?

Nos think tank comme LOCARN auraient pu jouer un rôle fédérateur au moins auprès des élites, mais tel n'est pas le cas pour l'instant!

(Il manque à l'évidence un niveau entre la haute théorie stratégique et la pratique basique des partis politiques).

En Bretagne, la Démocratie est l'une de nos honteuses car cela reviendrait à s'opposer à la République...!

(La réforme territoriale étant là pour le rappeler ainsi que l'absence majeur de pouvoir démocratique dans la gouvernance des régions, mais l'oublie fait consciencieusement son œuvre...!)

Il va bien falloir un jour que nos médias libres aient le courage de lancer le débat citoyen sur les raisons pour lesquelles la Bretagne est l'unique région d'Europe en totale faiblesse démocratique!

En attendant :

A l'alternative que serait un retour aux valeurs de la Démocratie donc à la fin de l'idéologie Républicaine, la seule possibilité pour maintenir la République est l' "homme providentiel" que Churchill nommait le demi-dieu et dont il craignait l'arrivée chez des Allemands humiliés et affaiblis...!

Et cet homme providentiel semble bien être l'attente 1ère des citoyens français comme bretons qui veulent croire encore en cette République une et indivisible...! En gros, un Poutine ou un Erdogan en Républicain tricolore...!

(Cette attente existe aussi auprès de certains indépendantistes!)

Preuve de l'état avancé d'absence de conscience et de culture démocratique dans nos populations hexagonales!

Écrire un commentaire :

Combien font 7 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat