Jean-Michel Le Boulanger
Jean-Michel Le Boulanger

Les Éditions Apogée publient, en ce mois d'avril, un petit texte important par les temps qui courent signé Jean-Michel Le Boulanger - vice-président du Conseil régional de Bretagne : «Éloge de la culture en temps de crise».

«Voici un livre nécessaire» (extrait de la préface de Michel Le Bris).

Résumé : Tant d’œuvres d’art détruites, d’artistes censurés, de paroles interdites. Tant de budgets dédiés à la culture diminués, dans un monde en manque de repères.

Il est temps de sonner le tocsin et d’en appeler à l’instauration d’un véritable état d’urgence, pour la création artistique et les politiques culturelles !

Il nous faut réenchanter le monde et réenchanter l’avenir. « Rallumer tous les soleils », disait Jaurès, dans son fameux discours à la jeunesse.

Les artistes, amateurs ou professionnels, les passeurs de culture, les militants associatifs, les bénévoles passionnés, œuvrent au quotidien pour une utopie qui les dépasse.

La responsabilité des collectivités publiques est de les soutenir. Avec ardeur et sans faiblesse. Et de faire vivre les droits culturels, enjeu majeur des politiques culturelles à réinventer.

Auteur : Jean-Michel Le Boulanger est docteur en géographie, maître de conférences en patrimoine à l’Université de Bretagne-Sud. Il est vice-président du Conseil régional de Bretagne en charge de la Culture, depuis 2010. Il a récemment publié «Être breton, essai sur les identités contemporaines» (2013, Coop Breizh, préface de Jean-Yves Le Drian) puis «Manifeste pour une France de la diversité» (2016, éd. Dialogues, préface d’Edwy Plenel).

ISBN 978-2-84398-495-2 / 86 pages / 10 euros (actuellement disponible).

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.