Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Compte rendu -
Jean Kergrist, ou l'impertinence de l'intelligence

Entre autobiographie scénarisée, adieux à la scène et partie de rigolade en famille, le dernier spectacle de Jean Kergrist retrace un parcours de vie peu banal

Fanny Chauffin pour Kerne multimédia le 27/09/16 20:37
:
Réalisation :

Entre autobiographie scénarisée, adieux à la scène et partie de rigolade en famille, le dernier spectacle de Jean Kergrist retrace un parcours de vie peu banal.

Il faut croire que les autobiographies ont la cote sur les scènes bretonnes : après le " Gus " de Jean Yves Le Vallégant, après " le chant des soupirs " d'Annie Ebrel, le " Pouce " de Nathalie Tarlet, clown de Moncontour engagée dans un cirque punk en Allemagne.... voici le " 78'9 " de Kergrist.

Sans décor que quatre gros sacs de courses pleins de coupures de presse, il annonce la couleur. Comme il ne lui reste que deux ans à vivre (selon les statistiques), il décide de faire un bilan. Il va nous raconter sa vie, ses spectacles, ses livres. Il ne s'accorde pas beaucoup de répit, ni de crédit : certains livres ont été des bides, celui des bagnards lui a permis de retaper deux toitures, et puis... Il y a ces moments de grâce où il se met à parler en italien évoquant l'invitation de Dario Fo à jouer l'opération du pape à un festival anarchiste avec une faucille et un marteau et distribuait aux spectateurs des " il couillonne d'il papa "...

Et puis, il explique pourquoi le jeune Jean Hamon parti étudier à Lyon le métier de prêtre n'a jamais exercé. À cause d'un certain mai 68 où une jeune fille dans un amphithéâtre lui a demandé de la porter pour voir le porte parole de la manif... On mange des cerises avec eux dans la chambre du séminariste, interdite à la gente féminine. On part ensuite sur les routes, pour la députation où Kergrist récoltera 12 % des voix, sur les voies de l'insoumission permanente et de la désobéissance civile que ce soit pour le nucléaire, les élevages en batterie, les rivières de Bretagne...

Dans ces temps devenus fous, il en faudra des Kergrist pour le remplacer, il faudra qu'il en forme des révoltés, des rieurs, des grands inventeurs d'objets inutiles et de projets stupides. Des fous du roi, des Arlequins, on n'en a jamais tant eu besoin...

Pour en savoir plus sur Kergrist : (voir le site)

Voir aussi :
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Voir tous les articles de Kerne multimédia
Vos 1 commentaires
spered dieub Le Mercredi 28 septembre 2016 11:14
Oui mais une question qui m'est restée sans réponse .Kergrist était fin près à sortir le spectacle ,Tapie tapin ,pourquoi tout s'est évaporé au dernier moment ?? J'aimerais bien avoir une réponse sérieuse à ce sujet .
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 1 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons