Jacques Séguéla aux syndicats ouvriers : qu'ils soient des Bonnets rouges !

-- Politique --

Communiqué de presse de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 15/12/13 17:01 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La Chaîne parlementaire (LCP) avait envoyé une équipe à Carhaix, le 30 novembre. Elle a suivi la petite équipe, animée par Ronan Le Flécher et Mikael Bodlore-Penlaezh, qui a assuré la communication en utilisant intensivement les réseaux sociaux.

Dans son émission consacrée aux médias, Médiapol, LCP a donc fait analyser la communication des Bonnets rouges après le reportage réalisé à Carhaix. Arnaud Champremier-Trigano (Médiascoop) a jugé très habile et très pertinente la référence à la révolte de 1675, sur l'axe «régionaliste», opposition Bretagne-Paris. Il note même qu'elle a annoncé la Révolution française.

Il associe un peu trop poujadisme et régionalisme et relie celui-ci aux demandes d'émancipation régionale en Europe qu'il explique, un peu sommairement, par la crise économique.

En conclusion, il dit que ce mouvement social doit avoir un débouché politique, porté par des élus locaux, et que les élections municipales et européennes pourront en être influencées en Bretagne.

Jacques Séguéla brocarde la communication ringarde des syndicats ouvriers et s'écrie : «Qu'ils soient des Bonnets rouges !». Au final, beaucoup moins de bêtises que dans la production parisienne standard.

Voir aussi :
mailbox imprimer