Jacques Chirac défend à Hanoi la diversité culturelle
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 7/10/04 20:38 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Président de la république française, un état qui ne reconnaît pas de minorités nationales, qui a refusé de ratifier la chartre européenne des langues minoritaires (1992), de signer la Convention Cadre pour la protection des minorités nationales (Parlement de Stasbourg 1995) , et qui ne reconnaît qu'une langue officielle, a déclaré aujourd'hui à Hanoi lors d'un entretien avec des étudiants vietnamiens, que "«si nous arrivions dans un monde où il y aurait une seule langue, cela voudrait dire une seule culture. Ce serait une véritable catastrophe écologique».

«les biens culturels ne sont pas des biens comme les autres», a-t-il plaidé. «Il faut les respecter. Il faut les aider».

Ces propos étaient tenus dans le contexte de l'hégémonie culturelle americaine.

ABP

(voir le site)

(voir le site)

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.