Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
..
..
- Chronique -
L'entreprise bretonne Yves Rocher en partie responsable de la mort d'Alexeï Navalny

C'est sur des fausses preuves, que Yves Rocher a confirmées en 2014, que Navalny a été condamné à la prison. Déporté dans un Goulag après que sa peine ait été étendue à 19 ans, il a fini par y être assassiné.

Philippe Argouarch pour ABP le 16/02/24 16:25

On sait que la justice russe monte de toutes pièces des affaires de corruption pour pouvoir se débarrasser d’opposants politiques. C’est ce qui semble s’être passé dans le cas des frères Alexeï et Oleg Navalny.

Qui était Navalny ?

Son père était Ukrainien, né dans un petit village qui n'existe plus car, tout près de Tchernobyl, il a été complètement abandonné. Ayant fait une école militaire à Kiev alors part de l'Union soviétique, il est envoyé à Moscou, où il rencontra une femme russe qui devint son épouse et mère d'Alexeï. Alexeï a donc reçu une éducation russe pas forcement objective en ce qui concerne l'Histoire de la Russie. Après une jeunesse parmi le mouvement nationaliste russe et quelques phrases malheureuses sur les réseaux sociaux, il se rend compte de la monstruosité du régime poutinien et anime une virulente opposition. Il sera même candidat à la présidence de la Fédération.

En 2011, Alexeï Navalny, qui a des millions de suiveurs sur les réseaux sociaux, crée la Fondation Anti-Corruption (FBK). La fondation détecte, enquête, et dénonce la corruption au sein des plus hautes autorités de la Fédération de Russie et du parti au pouvoir Russie Unie que Navalny a qualifié de « Parti des voleurs et des escrocs ». Son documentaire sur le palais démesuré de Poutine sur les bords de la mer Noire a été vu par des millions de personnes à travers le monde. Certainement un crime de lèse-majesté dans la Russie de Poutine dirigée par une clique d'ex-kagébistes maffieux adepte de tous les moyens imaginables. La clique se maintient au pouvoir comme un gang de quartier qui aurait découvert l'ancien arsenal des soviets. Tous les moyens sont bons : mensonges effrontés, assassinat des opposants, utilisation de poisons, achat de personnalités politiques de pays occidentaux, désinformations sur les réseaux sociaux, chantage, espionnage massif , corruption, recréation des goulags, embrigadement des jeunes. Devant ces bonnes vieilles méthodes des Soviets utilisées par un gang doté de l'arme nucléaire Yves Rocher ferme les yeux et se bouche les oreilles. A défaut de se boucher le nez, il parfume cet enfer.

En 2012, les autorités russes locales ont convoqué Yves Rocher Vostok, la filiale russe de l’entreprise bretonne Yves Rocher, pour l'interroger dans le cadre d'une enquête judiciaire qui était en cours sur la société Glavpodpiska appartenant aux frères Oleg et Alexeï Navalny ( voir l'article ).

Business is business

Selon un communiqué du 2 février 2021 d’Yves Rocher, « la direction d'Yves Rocher a dû répondre aux questions des enquêteurs et lors de ces interrogatoires, elle a découvert plusieurs indices concordants et importants rendant vraisemblable l'existence d'une escroquerie à son encontre ». Oui l'entreprise Yves Rocher n'a pas levé le petit doigt alors qu'elle savait très bien que les preuves sont régulièrement fabriquées par la Fédération de Russie pour accuser les opposants politiques de corruption. Pire, Yves Rocher prétend indirectement que la justice de la Fédération de Russie est indépendante et digne de foi ! Ils sont les seuls à croire de telles sornettes et osent écrire dans le même communiqué en guise de défense : « Un premier jugement condamnant les frères Navalny a été rendu le 30 décembre 2014, confirmé ensuite par la Cour d’appel de Moscou en 2015, puis par la Cour Suprême de Russie en 2018. Les soupçons d’escroquerie de la part des frères Navalny à l’encontre de deux sociétés privées (dont Yves Rocher Vostok) ont été confirmés par trois jugements .»

Comme disent les Américains money talks. Yves Rocher a toujours, aujourd'hui, 450 boutiques en Russie, avec 630 salariés et 2.500 collaborateurs des enseignes franchisées selon Challenge. Selon Capital, Yves Rocher réalise 15% de son chiffre d'affaires en Russie. Business is Business ! . General Motors a fabriqué des camions pour l'armée allemande jusqu'en 1944 via sa filiale Opel Blitz, qui produisait en Allemagne. En pleines sanctions contre la Russie, les Etats-Unis continuent d'acheter de l'uranium russe. Les occidentaux achètent du pétrole russe qui passe par l'Inde.

Envoyé au Goulag

En décembre 2014, l’opposant politique à Poutine et candidat à la présidence de la Fédération a été condamné à trois ans et demi de prison avec sursis pour le détournement de 26 millions de roubles (500 000 euros en 2014), au détriment de la filiale russe d'Yves Rocher ! Son frère Oleg s'est vu infliger la même peine, mais ferme. La décision a été confirmée par la Cour d'Appel de Moscou en 2015, puis par la Cour Suprême de Russie en 2018 .

En 2017, la Cour Européenne des Droits de l'Homme a estimé que les frères Navalny avaient été privés de leur droit à un procès équitable, et a dénoncé des décisions de justice « arbitraires et manifestement déraisonnables ». En 2020, Navalny est victime d'une tentative d'assassinat par empoisonnement au Novitchok et est soigné en Allemagne. De retour en Russie, il est placé en détention dans un camp de travail. En janvier 2022, son nom est inscrit sur la liste des personnes terroristes par l'organisation fédérale russe de contrôle des transactions financières. Il est à nouveau condamné, en mars 2022, à 9 années d'internement en régime sévère pour corruption liée à l'achat de bois.

Les avocats d'Alexeï Navalny qui avaient porté plainte pour « dénonciation calomnieuse » contre le groupe Yves Rocher, ont été déboutés en mai 2023 par la Cour d’appel de Rennes. Il y a des Cours d'appel qui prennent un malin plaisir à se porter du mauvais côté de l'Histoire. En septembre 1889, elle avait confirmé la condamnation du capitaine Dreyfus pour haute trahison.

En août 2023, sa peine est portée à 19 ans, et il est déporté dans un goulag en Sibérie. Il est mort aujourd'hui, probablement sur ordre de Poutine. Leader de l'opposition contre Poutine, Navalny avait été reconnu par Amnesty International comme prisonnier pour "délit d'opinion". Il a reçu le prix Sakharov pour son activité en faveur des droits de l'homme.

6  7  
Cet article a fait l'objet de 2212 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons