Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Irlande du Nord " Que Dieu soit avec vous "
En trente années de conflit, la violence en Ulster aura causé la mort de 3.500 personnes jusqu'à l'accord de paix de 1998. Martin Mac Guinness, ancien cadre de l'Irish Republican Army,
Sébastien Plunian pour ABP le 27/06/12 16:19
26494_1.jpg
Ancienne affiche de l'IRA

En trente années de conflit, la violence en Ulster aura causé la mort de 3.500 personnes jusqu'à l'accord de paix de 1998.

Martin Mac Guinness, ancien cadre de l'Irish Republican Army (IRA), fut l'un des principaux artisans de cet accord ayant permis de mettre en place une structure politique où nationalistes et loyalistes britanniques se partagent le pouvoir .

Aujourd'hui âgé de 62 ans, ce catholique pratiquant, aujourd'hui vice-premier ministre d'Irlande du nord, est également le n°2 du célèbre parti "Sinn Féin".

Ce mercredi, 31 ans après la mort de Bobby Sands en mai 1981, dans le cadre des célébrations de son jubilé de diamant, la reine Elizabeth II, dont le cousin, héros de la seconde guerre mondiale, Lord Mountbatten, avait été assassiné par l'IRA en 1979, vient d'effectuer en Ulster un geste tout aussi symbolique qu'historique, face au monde entier, en serrant la main du nationaliste et ex-clandestin Mac Guinness.

Si la première poignée de main a bien eu lieu à l'abri des regards du public, sous les yeux du prince Philip et en présence du président de la République d'Irlande Michael D.Higgins et de son Premier ministre Peter Robinson, la deuxième s'est ostensiblement effectuée devant les caméras et appareils photographiques de tous les journalistes présents.

C'est à ce moment précis que l'ancien chef de l'IRA a adressé, en gaélique, un " Au revoir et que Dieu soit avec vous " à la souveraine britannique.

La veille, en soirée, des incidents particulièrement violents ont toutefois opposé des groupes de jeunes nationalistes irlandais aux forces de l'ordre, dont une dizaine de membres ont été blessés .

Les organisations dissidentes de l'IRA ont revendiqué une trentaine d'attentats au cours de l'année 2011, sans qu'aucune victime ne soit à déplorer.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1594 lectures.
Féru d ' Histoire contemporaine et d'études politiques, Sébastien Plunian, originaire de Cornouaille, vit en Haute- Bretagne depuis une dizaine d'années .
Voir tous les articles de de Sébastien Plunian
Vos 17 commentaires
Arzh-bihan Le Jeudi 28 juin 2012 23:53
S'il vaut sans doute mieux une "Paix des braves" qu'une haine transmise de génération en génération de part et d'autre ... N'empêche, l'Irlande ne sera jamais réellement l'Irlande sans l'Ulster !
Un peu comme la Bretagne, sauf que chez nous, le grand chef "loyaliste" est devenu premier ministre français et que notre président "nationaliste" est devenu son ministre de la Défense nationale .
Et, certains de nos compatriotes pensent et veulent nous faire croire que c'est ainsi que les choses vont évoluer. Il y a comme un os dans le pudding ...
(0) 

SPERED DIEUB Le Vendredi 29 juin 2012 08:17
Oui en effet Arzh j'ai lu un article sur le petit frère d'abp j'ai été un peu surpris de toutes les éloges qu'à adressé Paul Molac à Le Drian à moins que les voies de l'émancipation de la Bretagne sont peut être impénétrables ????
(0) 

Bertrand Deléon Le Samedi 30 juin 2012 12:14
Breizh Dieub,
Surpris de quoi ? Il faut arrêter de rêver.
Je sais que je peux paraître agaçant en me répétant mais c'est tellement navrant de revoir toujours cet espoir vide de la par des Bretons.
(0) 

Alwenn Le Samedi 30 juin 2012 15:43
La question n'est pas tant de savoir si c'est ainsi que les choses vont évoluer, mais sachant qu'elles n'évolueront pas autrement (jusqu'à preuve du contraire), c'est le seul espoir qu'on puisse avoir qu'elles évoluent !
Les phrases du type "il faut que les Bretons se réveillent" sont, coment dire, ..., on peut les répéter à l'infini, cela ne changera rien.
Paul Molac fait ce qu'il juge bon de faire, d'autres peuvent essayer de faire mieux, qui les en empêche ?
(0) 

Arzh-bihan Le Samedi 30 juin 2012 21:22
Alwenn,
Hors alliance, point de salut ?
Prenez l'exemple de l'exact opposé de l'Emsav, le Front National, ultra-franchouillard, jacobin et anti-Europe ...
Combien de voix faisaient Le Pen et ses sbires dans les années 70 ? Quelle(s) alliance(s) ?
Et pourtant, où en sont-ils arrivés ...
Souvent patience vaut mieux qu'alliance . Et il s'agissait d'un " Front"... Pourquoi pas nous ?
Et puis, les promesses de 81 auraient dû nous soigner !
(0) 

Michel Prigent Le Dimanche 1 juillet 2012 07:36
Il ne fait aucun doute que si un jour des partis bretons, ou autres "autonomistes" comme les Corses "menaçaient de l'emporter à des élections, ils se heurteraient, comme pour le front national, ou le PNV en Euskadi Sud, à une coalition gauche/droite nationale autoproclamée "Front Républicain".
Ce qui n'a pas empéché, aux dernières régionales, de donner 37% des voix aux nationalistes Corses (2 fois plus que précédemment).
(0) 

SPERED DIEUB Le Dimanche 1 juillet 2012 11:53
Michel oui et comme en Ecosse ou tous les partis anglais se sont ligués contre l'indépendance conservateurs libdem et travaillistes , je l'ai lu sur un site récemment .Si jamais cette séparation l'Ecosse serait effective la question de la survie de l'orgueilleuse Angleterre se poserait étant donné sa faible superficie contrairement à la France par rapport au nombre d'habitants, sans compter que progressivement le Commonwealth va s'affaiblir au fil du temps Les démarches et gesticulations de la couronne britannique vis à vis de l'Irlande ne sont pas non plus innocentes d'autant que lors des dernières élections les conservateurs et le libdem se sont livrés à une véritable provocation en incluant sur une carte l'Eire au royaume uni alors je me demande ??? si derrière tout cela il n'y a pas une volonté d'unification de toutes les iles britanniques sous forme d'une structure fédérale dans le sens ou l'Irlande réunifiée serait autonome ainsi que le pays de Galles l'Ecosse voir la Cornouaille je n'approuve pas ces hypothèse mais je me pose la question ??? car cette éventuelle évolution ne serait pas non plus neutre en ce qui concerne l'avenir de la Bretagne .L'Angleterre dans ce scénario ne pourrait pas faire l'économie de concessions au monde celtique et à sa culture
(0) 

Awen Gwesnou Le Jeudi 26 juillet 2012 16:46
Encore un dirigeant nationaliste irlandais qui se corrompt en traitant avec le symbole de l'oppression coloniale millénaire du peuple irlandais, c'est navrant ...
Spered dieub, je ne sais pas si les anglais ont un tel projet en tête. Mais en tout cas, ce projet doit être combattus a tout prix par tout les moyens possibles. Je doute que si les écossais vote pour l'indépendance, ils acceptent de se subordonner a nouveaux au gouvernement coloniale de Londres, comme les gallois. Mais j'ai moins d'espoir quand au gouvernement irlandais. Depuis la mort de James connolly et l'avènement des collaborateurs des impérialiste anglais, l'état fantoche irlandais a déçu tout les espoirs que les nations celtes avaient placer en eux comme soutien politique , diplomatique et militaire a la résistance celte et a leurs frères de luttes ( basques, corses, catalans et autres ) contre les puissances coloniale. L'état fantoche bourgeois pro-impérialiste c'est battit sur le sang des vrais défenseur de la nation irlandaise de la guerre civile jusqu'à maintenant avec les martyr engeoler de l'IRA. Tout cela est, je pense, partit de la mort de James connolly et des dirigeants de Pâques 1916, qui seul aurait pus mener a bien l'indépendance du peuple irlandais unis et aider tout les peuples celtes dans leur luttes. Dans notre lutte pour un futur état breton, l'Irlande doit être un contre-exemple. Nous devons suivre non pas la voie des collabos de Collins, mais de l'indépendance de connolly. Notre république doit etre socialiste car opposer aux intérêts des bourgeoisies française, anglaise, espagnols, américaine ou autres pour libérer les travailleurs bretons des fléaux de l'exploitation capitalistes, du chômage et des impérialistes de tout bord dans le cadre non pas autoritaire et bureaucratique comme dans l'ex URSS, mais autogestionnaire, démocratique de type direct dont le pouvoir est aux conseils locaux et non aux traders de new York, paris ou Chicago . Substituer la France a l'Angleterre comme puissance coloniale ne résoudras aucun de nos problèmes. Seul une fédération d'état socialiste celte mettras le pouvoir aux mains du peuple et non aux mains des états impérialiste et de ses serviteurs, la bourgeoisie local qui trahit les aspirations de nos peuples a l'indépendance nationale dans toute nos histoires respective. En cela la constitution d'un front breton qui rassemble toute les tendances politiques actuelles est impossibles. S'allier avec des libéraux, qui trahiront des que possible les bretons et lors de l'indépendance concentreront la richesses nouvellement aquise dans les mains d'une minorité pro-impérialiste est inacceptable. Bien sur le pendant fasciste et raciste des libéraux, l'extreme droite est également impossible car ils trahissent encore plus que leur cousins libéraux. Ce front est pourtant nécessaire et pourras se faire des socialistes jusqu'au anarchiste en passant par les écologistes, ceux la, ayant une base fédéraliste et démocratique ne trahiront jamais le peuple breton. Nous ne devons pas dissocier la révolution sociale et la révolution de libération nationale car comme disais James Connolly : " si des demain vous chassez l'armée anglaise et hissez le drapeau vert sur le château de Dublin, vos efforts s'avereront vains si vous n'édifiez pas la république socialiste "
(0) 

Francois A. Le Jeudi 26 juillet 2012 20:49
@Awen Gwesno,
Je viens de lire votre denier poste. Rassurez-moi, c'est de l'humour, n'est-ce pas ?
J'ai rarement lu un délire pareil.
(0) 

SPERED DIEUB Le Jeudi 26 juillet 2012 22:37
Awen petra nevez didan an heol
Quoi de neuf sous le soleil c'est toujours comme çà que çà se passe ah la vilaine nature humaine .Et on dit que la révolution dévore ses enfants
(0) 

Awen Gwesnou Le Vendredi 27 juillet 2012 11:35
@ Francois a. Un délire pareil ? Si vous y regardiez un peu plus dans l'histoires des nations celtes, et même de tout peuple en lutte pour sa libération nationale et un peu moins dans vos préjuges anti-communiste primaire vous verriez que chaque révolte contre l'exploitation coloniale a été lancée par les travailleurs, les élites ont trahit, toujours et la révolte matée par les impérialistes avec le soutien de la bourgeoisie nationale.. Pendant la révolte des bonnets rouge, ou la noblesse local a assassiner ar balp ou pendant la pâque 1916 ou la bourgeoisie dirigeant l'IRB a lancée un contre-ordre a l'insurrection générale et par la même condamner a mort tout ses protagoniste. C'est a chaque fois les plus riche qui ont trahit pour leurs intérêt propre les aspirations a la liberté du peuple. Et c'est pour sa que la plupart des mouvements de libération nationale (IRA, ETA ou ARB) liait lutte social et lutte pour l'indépendance.
Je ne vois pas en quoi il y a de l'humour dans me propos ...
Alors soi vous ignorez complètement l'histoire des nations celtes et des théories révolutionnaire ( connolly, Masson ... ) soi vous riez au nez de milliers de martyr, de ar balp a boby sands, a tout les combattant qui moururent dans les geôles espagnols anglaise ou française.
Lorsque boby sands dit "J'étais seulement un enfant de la classe ouvrière d'un ghetto nationaliste, mais c'est la répression qui a créé l'esprit révolutionnaire de liberté. Je ne m'installerai pas jusqu'à la libération de mon pays, jusqu'à ce que l'Irlande devienne une république souveraine, indépendante et socialiste." vous trouvez aussi que c'est un délire ?
(0) 

SPERED DIEUB Le Vendredi 27 juillet 2012 13:10
Awen votre constat votre diagnostic n'est pas faux tout comme celui des théoriciens marxistes vis à vis du capitalisme seulement il y a eu depuis beaucoup d'expériences socialo communistes dans le monde et elles ont toutes plus ou moins échouées .Pire derrière les anarchismes révolutionnaires des régimes totalitaires bien pire que les régimes précédents se sont mis en place avec pour conséquences horribles sans précédent dans l'histoire de l'humanité au moins quatre vingt millions de morts
Au niveau de la Bretagne environ 20 % de la population sont favorable à l'émancipation seulement des centres d'intérêt qui leur semblent plus importants les amènent à voter pour des partis hexagonaux et dans ce sens on aurait des surprises si on savait tout !! Voilà pourquoi il faudrait mettre en place une enquête pour appréhender les aspirations des bretons favorables à cette idée ensuite en fonction du résultat lancer un mouvement de rassemblement populaire à partir des dénominateurs communs ... Le fait de vouloir imposer un régime soit socialiste ou à contrario très à droite avec un libéralisme qui n'ose pas dire son nom est déjà un mauvais signal vis à vis de la population car c'est une fois un pouvoir breton acquis que celle ci aurait à se décider par voix électorale pour dégager une tendance politique Je pense être démocrate et cohérent Le MPB allait au départ un peu dans ce sens quoi que marqué aussi à gauche
(0) 

Awen gwesnou Le Lundi 30 juillet 2012 17:23
Cette enquête sur les aspirations du peuple breton, on connait déjà les résultats : 5 siècles de colonisation on donner a la majorité des bretons une "conscience d'esclave"( faute de terme plus approprier ) a savoir la plupart sont complètement ignorant de notre histoire, de notre culture de notre langue et de tout ce qui fait de nous une nation. Il n'y a qu'a voir la tentative de debretonnisation du pays nantais, beaucoup de bretons se sont accoutumes au fait que la Bretagne est la région B4. C'est la même chose en Irlande sur l'ulster !
Je me dois de briser quelque peu votre idéalisme: l'évolution de la conscience d'un peuple tout entier est très long. En Espagne des décennies de lutte contre le fascisme ont construit la conscience des peuples basque et catalans. Au RU les anglais ont laisser fair le réveil culturelle en laissant l'autonomie au nation celte relativement tôt. Mais en france ce réveil ne s'est amorcer que dans les années 60 et n'a pas pénétrer les masses. La fin de la lutte armee a laisser un vide que le mouvement politique n'a pas combler. Les scores des autonomistes sont en constante augmentation, mais nous savons tous que l'etat ne nous donneras jamais l'autonomie. Cette politique de petit pas électorale tel que nous la faisons, peu nous mener a la victoire, mais dans 50 ou 60 ans ... Mais ce délai nous pouvons le raccourcir considérablement avec au bout un régime véritablement démocratique.
La crise du capitalisme qui secout l'europe nous donne une chance inouïe de lier lutte sociale et lutte de libération nationale. En liant action politique avec action sociale nous donnerons aux travailleurs breton a la fois la conscience de classe et la conscience nationale. En leur montrant qu'exploitation capitaliste et exploitation coloniale ne font qu'un nous alimenterons le mouvement révolutionnaire breton de milliers de militants. Cette crise du capitalisme, si elle commence ses ravages en Europe du sud, elle pointe le bout De son nez en Bretagne, avec notamment Doux ou les chantier navale. Il appartient donc aux militants bretons de rejoindre la lutte dans les organisation syndicale bretonne (comme le SLB).
Je me doutais que vous alliez sortir cette argument des régimes type nord-coréens, je vais tenter d'appaiser vis angoisse a ce sujet.
3 révolution prolétarienne ont été tenter dans notre époque moderne: la commune que la bourgeoisie écraseras dans un bains de sang, la semaine de Pâques de Dublin mener par James connolly et l'ICA qui auras la même fin, et la révolution d'octobre qui se verras attaquer par les régimes capitalistes du monde entier.. Dans ces deux derniers cas, un communisme de guerre sera adopter dans un pays ravager avec une classe ouvrière quasi inexistante. Cela durciras considérablement leur politique dans le cadre d'une guerre totale. Les conseil ouvrier ou soviet seront contrôler par le pouvoir au lieu de l'inverse, se qui aboutiras a l'autoritarisme et a la bureaucratisation du régime.
C'est donc toujours a cause des capitalistes, bien trop effrayer par l'idee d'un régime ouvrier ou tout leur pouvoir serait au mains du prolétariat, que les révolution successive ont échouer.
Dans le régime socialiste que tout les communistes bretons défendent, le pouvoirs sera sous le contrôle des travailleurs, ce contrôle sera d'autant plus fort que proche du communisme primitifs des nations celtes, qui régit la vie bretonne jusqu'à l'arrivee du féodalisme.
Si vous êtes démocrates c'est vers ce régime que vous devez vous tournez, vers une démocratie socialiste ou tout les bretons auront le pouvoir, auront la richesse et non une infime minorité ! Si vous êtes cohérent vous suivrez la doctrine marxiste( étudiez donc l'oeuvre de James connolly, qui avait presentis les dérives que connus l'URSS vers sa fin) sortez donc du carcans intellectuelle que l'état bourgeois vous impose comme vous êtes sortis du carcans jacobins !
Ne restons pas sur un echec, ne laissons pas quelque milliers de personnes exploiter des milliards de travailleurs ! Soyons le pays qui prouve aux prolétariat mondiale en lutte pour son émancipation qu'un état socialiste démocratique est possible et nécessaire !
(0) 

SPERED DIEUB Le Lundi 30 juillet 2012 22:40
(0) 

SPERED DIEUB Le Lundi 30 juillet 2012 23:30
http://www.youtube.com/watch?v=9aajXG_pcq0
(0) 

eugène Le Tollec Le Mardi 31 juillet 2012 11:47
spered DIEUB
EXACT.
Pour moi cet homme a été l'homme lige de la pensée "juive" éternelle apparue dès la diaspora.
Les évangiles n'ont -ils pas fait d'Israël le peuple élu qui dit élu dit dominant et intelligent et ne pouvant donné qu'une "pensée structurée et guide" pour l'humanité entière,au travers de ses composantes d'action (la pensée et son vecteur de manoeuvre ,le peuple).
(0) 

Awen Gwesnou Le Vendredi 3 août 2012 21:49
Surprise ? la propagande capitaliste salie les grands noms du Communisme un a un, sa c'est pas une surprise. D'abord Staline et Mao (les plus critiquable) puis les théoriciens bourgeois se sont attaqués aux "pères fondateurs" du Socialisme (Marx, Engels, Lénine). De nos jours ils se mettent même a critiqué l'intouchable E. Guevara comme un " assassins sanguinaire ", ce qui est invraisemblable. Son seul tord étant de lutté contre le totalitarisme états-uniens en Amérique, ce qui va a l'opposer des intérêts des intelectuelles bourgeois et de leurs "mécène". Le But est évident: empêcher toute idée de révolution chez les nouvelles générations, de 68 à aujourd'hui qui pourrait arracher le pouvoir de la minorité capitaliste pour la redonner à la majorité du prolétariat et instauré une société démocratique. Les grands théoricien du Marxisme devienne alors des assassins criminels. Si vous avez remarqué, l'auteur ne fait que cité des passages or de leur contexte, il est alors facile modifié le vrai sens de ce que l'auteur dit par ce procédé. Je ne m'étalerais pas sur ce torchon, aucun homme sain d'esprit ne croirait ce qu'il a écrit. d'ailleurs même si il l'avait écrit, vous enterrez une théorie sous prétexte de quelque phrase tiré or de leur contexte? je vous parle de faits réel, d'une arme redoutable pour la libération réel de notre peuple, à la fois de l'état français mais aussi du fléau capitaliste et vous vous m'opposer des citations douteuses ? je vous croyait plus intelligent que sa ... Bien sur la peur des marxistes est la division des travailleurs, entre colonisateur et colonisé, qui ne peut que servir à la bourgeoisie. d'ailleurs Engels dit que Révolution prolétarienne doit primé sur Révolution de libération nationale. Il appelle par la les travailleurs colonisé à ne pas oublier qu'ils sont opprimé en tant que peuple mais aussi et surtout en tant que classe. ne vous méprenez pas, le droit des peuples a disposé d'eux même est un axe majeur dans le Marxisme, notamment chez Lénine puisqu'il n'y a pas de révolution social sans libération nationale. lisez par exemple ce que dit Lénine, guevara, connolly ou autre sur la question. Il faut que nous prenions garde à ne pas manquer notre propre révolution de libération nationale car comme disais guevara : "révolution socialiste ou caricature de révolution" @eugène le tollec, dans ce que vous dite on sent les relents d'un antisémitisme mal-déguisés. Peut être est-ce inconscient. Vous remarquerez que le Socialisme à été théorisé par de nombreux penseurs quel que soit la religion de leurs ancêtres: juifs (Marx, Engels), catholique (connolly, Guevara, Castro) orthodoxe (Lénine, Staline) confucianiste (Mao). Le socialisme a été forgé pour libéré l'homme de l'exploitation quel que soi ses origines pour l'humanité entière, car l'homme, bretons ou apache, français ou touaregs a droit à être libre et le Socialisme est la seul voie vers cette liberté !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons