Interview de Gwen Ar Born, chanteuse d’un Duo Electro-Celtique,

Gwen Ar Born
Gwen Ar Born
[ABP] Hello Gwen, dans quel univers musical évoluez-vous ?

Bonjour et bienvenue dans mon univers celtique ! Je suis auteure, compositrice et interprète à la base. Passionnée de musique celtique et de world music, j'écris mes chansons en français, anglais, breton et aussi des adaptations bilingues ou trilingues. On m'a demandé de figurer dans Ethnocloud, un site canadien : (voir le site)

[ABP] Vous avez constitué un Duo Breton ?

En effet, Gwen & Yab Duo est un tout petit groupe musical que j'ai fondé avec mon mari Youenn (dixit Yab). On a commencé à se faire connaître en 2014 à l'occasion d'une scène ouverte à Quimper "Acoustic Open Mic"... Mon conjoint joue du Bodhrán (percussion irlandaise). Quant à moi, je chante depuis quelques années et je me suis mise récemment au synthétiseur... J'ai été retenue comme candidate pour interpréter une de mes créations sur un plateau T.V. et nous étions, Yab et moi, tous les deux sur scène à l'occasion de la toute première diffusion de la saison 11 de l'émission "Incroyable Talent" le 25 octobre 2016.

[ABP] Pourquoi avoir participé à "La France a un Incroyable Talent" ?

Des gens de la production m'ont remarquée sur YouTube ! Une de mes compositions "La Sirène Bigoudène" a attiré leur attention. C'est ainsi que j'ai été approchée et sollicitée au tout début du printemps 2016 pour faire partie de l'émission... si jamais je réussissais les étapes de la présélection... Au départ, je ne m'imaginais pas vraiment sur le plateau d'une télévision parisienne et encore moins participer à ce genre d'émission qui ne me semblait pas opportune par rapport à mon univers celtique et breton ! Cependant, certains de mes proches m'ont encouragée à y participer car ils étaient convaincus de mes chances...

[ABP] Vous n'avez pas eu peur de détonner parmi les autres candidats ?

Non, pas vraiment, aucune crainte de détonner parmi d'autres concurrents mais le souhait d'étonner les spectateurs ! En me rendant aux différents castings, j'ai rencontré beaucoup de candidats venus d'univers très différents dont certains relativement atypiques. De mon côté, j'ai eu vraiment à coeur de représenter la Bretagne - mon pays - dans cette émission grand public et plus précisément une Bretagne pacifiste, ouverte sur le monde et tournée également vers l'avenir. J'ai décidé d'interpréter une de mes créations en langue bretonne sur un rock celtique avec mon synthétiseur et j'étais accompagnée de Yab au Bodhrán.

[ABP] Pas trop impressionnée de chanter devant un vaste public avec un jury en plus ?

En fait, c'est assez étrange. Lorsque je voyais l'émission à la télé, rien que de m'imaginer sur le plateau, je sentais le stress monter... mais, une fois sur place, j'avais tellement hâte d'y aller que je n'avais plus tellement peur... La journée fut particulièrement longue avec beaucoup d'interviews, de séquences vidéos mais aussi la coiffure et le maquillage avant d'aller sur scène... Au bout d'un moment, on n'a qu'une hâte... c'est que vienne son tour ! L'adrénaline monte davantage mais ce n'est pas du mauvais stress. J'ai vécu cela comme une expérience intéressante et une sacrée aventure... En résumé, une forme de challenge !

[ABP] Quelles ont été les étapes pour arriver jusqu'aux auditions d'Incroyable Talent ?

Le chemin pour arriver à ces auditions est relativement long. Une première présélection a d'abord eu lieu à Vannes dans le Morbihan (56) avec une interview filmée dans la foulée puisque ma prestation avait charmé d'emblée tous les membres de l'équipe TV qui étaient venus en Bretagne pour les toutes premières auditions... Ensuite il y a eu divers contacts téléphoniques avec des responsables de la production (plutôt sympathiques) suivis d'un déplacement en région parisienne pour une première audition, cette fois-ci, devant une audience bien plus large, sans oublier le fameux jury réputé pour ne pas être tendre avec la plupart des participants et pas vraiment impartial avec certains candidats... On devrait considérer que le public est roi au final mais celui-ci ne sera pas décisif avant la finale !

En résumé, nous étions plus de 12.000 personnes à passer les présélections au tout début de l'aventure pour aboutir à une centaine de candidats conviés à présenter leur prestation (devant un vaste public et un jury sur le plateau télé) et qui ont pu être filmés et diffusés.

[ABP] Quelle a été la réaction du jury à votre égard ?

Dès notre arrivée sur le plateau, rires gras et quolibets de certains membres du jury avant même qu'on ouvre la bouche pour se présenter suivis d'un flot de questions indiscrètes et embarrassantes...

Certains pouffaient même de rire pendant notre prestation ! Un manque flagrant de respect vis-à-vis des candidats ! Nous avons été quelque peu déstabilisés par l'attitude de ce fameux jury s'ajoutant au stress avant d'aller sur scène !

Cependant, notre prestation a été menée avec brio du début à la fin malgré quelques petites imperfections sans doute dues à des émotions bien légitimes...

Notre but étant de faire découvrir notre univers à une audience bien plus importante que nous ne l'avions imaginé en ajoutant les téléspectateurs au public...

Avec l'esprit de se moquer de nous, dès le départ, certains des membres du jury se sont rendus eux-mêmes ridicules. Nous sommes repartis la tête haute et toujours avec le sourire. Bien sûr, des séquences gênantes par rapport à certains propos du "jury" ont été coupées à la diffusion TV et d'autres relatives à notre sens de la répartie...

[ABP] Comment a réagi le public d'Incroyable Talent ?

Heureusement que la réaction du "jury" a été compensé par l'ovation très chaleureuse du public avec de forts applaudissements (surtout des jeunes qui ont adoré notre prestation). Tous les spectateurs se sont levés pour danser sur ma compo en breton style Celtic Rock et nous ont acclamés longuement... Un très grand nombre d'entre eux réclamait une autre chanson ce qui a été bien évidemment refusé par le jury ! Bien entendu, cet épisode a été coupé au montage... Vraiment dommage ! Quant aux responsables de la production, ils étaient enthousiastes (du même avis que le public) et ils ont regretté l'attitude du jury...

[ABP] Et quel a été le résultat de la première manche ?

Bien entendu, le fameux jury s'en est donné à coeur joie avec le buzzer à la fin de notre prestation. Résultat des courses : 3 non sur 4 mais les 3 ont influencé le 4e pour que ce soit 1 non supplémentaire ! Alors, pourquoi tant d'acharnement ? Notre Duo n'a pas été sélectionné pour se qualifier en demi-finale. On s'en était vite douté mais aucun regret...

En tout cas, on peut dire que Gwen, la Sirène Bigoudène (avec la complicité de Yab, son joueur de bodhrán) a fait un sacré pied de nez au jury en interprétant Bugel Rebell !!!

[ABP] Quelles étaient vos ambitions en participant à l'émission ?

Notre but était d'obtenir au moins une diffusion à la Télévision, car il semblerait que les prestations de tous les candidats ne soient pas diffusées. Après, si l'on avait l'opportunité d'être sélectionné, on a forcément l'ambition d'aller le plus loin possible. Et même, si ce n'était pas le cas, cela pourra nous servir tout simplement de tremplin vu l'Audience T.V. pour d'autres aventures scéniques. Il faut entretenir ses passions et ne jamais abandonner.

ABP: en quoi l'intervention récente de la police chez vous , liée aux opinions de bretonnes de votre conjoint et la saisie de matériel d'enregistrement et informatique a affecté vos projets artistiques ?

Parmi tout le matériel audiovisuel confisqué, il y a eu 3 ordinateurs (avec base informatique comprenant vidéos et photos artistiques pour affiches relatives à "Gwen & Yab" notre duo musical et blogs en cours de réalisation), 1 tablette, des clés USB, 2 imprimantes et 2 smartphones, 1 appareil-photo, 2 caméras avec plusieurs cartes SD, quelques CD autour de mes créations, ainsi que 2 badges relatifs à notre participation pour "Incroyable Talent" l'an dernier. D'ailleurs, j'ai été sollicitée par un employé de M6 car Le Télégramme souhaitait entrer en contact avec moi au moment de la garde à vue de Youenn, mon mari. C'est tout de même bizarre ! J'oublie sans doute d'autres objets saisis lors de cette perquisition car je n'ai pas tout vu avec un tel choc ! Au départ, j'ai cru vivre un cauchemard ! Cela me paralyse énormément pour faire de nouveaux enregistrements en vue de la réalisation d'un album que j'avais prévu de sortir avant 2018 et aussi projets de clips. Ironie du sort, mon synthé est tombé en panne depuis plus de deux mois mais on arrivera à trouver une solution... Pour conclure, cette mésaventure a donné naissance à une nouvelle chanson "Bombezenn Anatomik", la bombe anatomique, sur une mélodie style kas-ha-barzh pour mettre en dérision les méthodes policières d'une manière humoristique.

Dans le cadre du Comité de Soutien (voir le site) nous avons besoin de musiciens, un coach vocal, un ingénieur du son pour enregistrement studio en vue de sortir un album, un cinéaste pour vidéo-clips et pourquoi pas aussi un producteur par la suite...

Voici notre devise dans ce cas bien précis "Le combat par la chanson". Stourm dre ar c'han : (voir le site) (2014) et la prochaine interview (atersadenn) sera en principe publiée avant la fin du mois de février dans kazetenn YA !

[ABP] Merci Gwen pour vos réponses précises et pertinentes...

Je vous en prie, c'était avec grand plaisir ! Kenavo ar wech all...

.
Cet article a fait l'objet de 1568 lectures.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

La Rédaction

La redaction de l'ABP

Vos commentaires :

Lheritier Jakez
Lundi 13 fevrier 2017

C'est bien de dire tout cela,c'est courageux!

Le jury de M6 avait particulièrement été odieux et la censure des réactions prouve bien la manipulation volontaire des producteurs.

Courage les combats bretons continuent.

arthur
Lundi 13 fevrier 2017

Silaouet em eus ho labour. Koc'h eo. Mersi bras Abp evit an atersadenn-se. Pa veze nitra da lâr, ne faota ket kavout forzhpiv. Ur mesh edit tout ar sonoor e breizh

Écrire un commentaire :

Combien font 8 multiplié par 6 ?

Publicités et partenariat