Interventions du représentant ICB lors de la session plénière du Conseil Économique, Social et Environnemental régioanl (CESER)

-- Cultures --

Discours de Institut Culturel de Bretagne
Porte-parole: Alan Monnier

Publié le 6/12/10 17:58 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

A propos du bordereau

Une nouvelle impulsion pour le développement économique régional (Agence économique de Bretagne/Bretagne Innovation)

Les liens entre culture et économie en Bretagne sont évoqués de manière récurrente, souvent d'ailleurs pour souligner le caractère innovent et dynamique de ces deux domaines conjoints. Le monde culturel s'est depuis un certain temps ouvert au monde économique, de même que le monde économique se montre souvent attentif aux réalités culturelles.

Aussi on peut se demander si, dans la mise en place d'un outil rénové, la nouvelle Agence régionale de développement et de l'innovation, ce monde de la culture n'aurait pas pu trouver à être présent, dans le Collège 6 de l'assemblée générale par exemple, à côté des acteurs de la recherche et de l'enseignement.

A propos des Orientations pour le budget 2011 : Mission IV (formation dont langue, VII (culture) et VIII (patrimoine)

J'interviendrai brièvement au nom des acteurs culturels bretons, sur quelques principes recoupant les missions IV, VII et VIII.

Concernant la langue bretonne, qui a fait l'objet du vote remarqué du plan de politique linguistique de 2004, le document du Conseil régional évoque le souhait d'une « vision globale » (p. II-19). Il est évident que la collectivité devrait faire procéder à l'évaluation suivie de cette politique linguistique et établir le rapport de l'année 2009 après ceux des années précédentes comme elle s'y était engagée dans le plan adopté en 2004.

Au-delà de cette observation, le déroulement de la session de ce jour souligne une fois de plus l'éclatement des éléments de politique culturelle et linguistique en de nombreux dossiers. Sur un plan plus large, s'il est nécessaire de viser à l'articulation souhaitable entre les éléments constituant la culture bretonne et les autres réalités culturelles dans notre région, il semble non moins indispensable d'accroitre la cohérence entre les différentes initiatives en renforçant les synergies entre les acteurs, donc également entre les services avec lesquels ces acteurs doivent travailler, et pourquoi pas entre les engagements et les réalisations effectives.

Alain Monnier, représentant ICB au CESER

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.