Interceltique 2016 : une soirée remarquable consacrée au soulèvement irlandais de 1916

Bien que dédié cette année à l'Australie, le Festival interceltique a tenu à consacrer, le 11 août dernier, au Grand Théâtre de Lorient, une soirée au soulèvement irlandais de Pâques 1916.

Comme nous l'indiquait le directeur du FIL, Lisardo Lombardía, il était inconcevable que l'Interceltique passe à côté de cet événement majeur dans l'histoire contemporaine des pays celtiques.

En une sorte d'introduction à cette soirée, l'Institut Culturel de Bretagne proposait dans l'après-midi une conférence sur le thème de Pâques 1916 par Alain Monnier. Devant près de 120 auditeurs, ce spécialiste de l'Irlande a permis de mieux comprendre les origines et les raisons de ce soulèvement. L'ICB en a d'ailleurs fait une plaquette dont nous reparlerons plus tard.

La soirée " 1916, les visionnaires et leurs paroles " programmée et choisie volontairement par le FIL pour mettre en exergue le centenaire de 1916 était quand même un pari osé de la part des organisateurs et le Comité Irlande 2016 en a fait l'événement de l'été en ce qui concerne la programmation 1916-2016 en Bretagne. Ce pari fut gagné car près de 700 spectateurs ont finalement assisté à cette soirée mémorable.

Alternant la lecture de textes écrits par les principaux acteurs du soulèvement par l'excellente actrice Elaine Ó Dea, l'interprétation parfaite par Lorcán Mac Mathúna et Íde Nic Mhathúna de chants et de musiques composés par ces mêmes personnalités, sur fond d'images d'archives de l'Irlande des années 1910-1916, ce spectacle a conquis les personnes présentes. L'accompagnement musical de grande qualité comprenait Martin Tourish à l'accordéon, Daire Fougère au violon, de Eamonn Galdubh au uillean pipes.

Les textes très prenants choisis illustraient les réflexions, les passions, les doutes, les motivations des héros de 1916. L'un de ces textes fut vivement applaudi par l'audience car il résonnait sans doute avec force avec la situation en Bretagne : une déclaration de Patrick Pearse dénonçant la situation de l'enseignement en Irlande qui déniait toute place à la langue et à la culture irlandaises…

Remarquable, il n'y a pas d'autre terme, pour qualifier cette soirée exceptionnelle que les spectateurs eurent beaucoup de mal à quitter, enchaînant les bis jusqu'à épuisement de Lorcan Mac Mathuna qui déserta la scène pour le hall du Grand Théâtre où il fut véritablement assailli par tous ceux qui voulurent se procurer le CD du spectacle.

Une grande réussite qui toucha au coeur les participants.

Merci à Lisardo Lombardía et à l'Interceltique d'avoir permis la venue en Bretagne d'une telle performance.

PS : on peut se demander pourquoi il n'y a que peu de spectacles de ce style produits en Bretagne...

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Irlande 2016

Irlande 2016 a pour but de faire connaître l'histoire du soulèvement de Pâques 1916 ainsi que les événements organisés en Irlande pour le centenaire mais aussi en Bretagne qui fut influencée dans de nombreux domaines par le "réveil irlandais" tout au long de ce siècle passé. Voir le site http://irlande2016.bzh .

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 9 multiplié par 2 ?

Publicités et partenariat