Incident au cours de la présentation du livre de Jean-Jacques Monnier à la FNAC de Montparnasse

-- Histoire de Bretagne --

Dépêche de OMEB
Porte-parole: Gilles Delahaye

Publié le 28/01/08 11:31 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Jean-Jacques Monnier présentait son livre «Résistance et conscience bretonne» (voir notre article) à la FNAC Montparnasse mercredi 23 janvier . (voir notre article)

Etaient présents, Mona Ozouf, grande historienne, directrice de recherche honoraire du CNRS, Marylise Lebranchu, ancien ministre et première vice-présidente du Conseil régional, Christian Guyonvarc'h, également vice-président du Conseil régional, la romancière Irène Frain, Dider Le Corre, rédacteur en chef de Bretons, de Jean Nemo, ancien directeur général de l'ORSTOM, Charles Foulon, fils du président du comité d'épuration de Rennes à la Libération, et d'autres personnalités...

La salle André Essel était pleine à craquer et de nombreuses personnes étaient debout. La présentation qui se déroulait dans une ambiance sereine, a été soudain interrompue brutalement par un individu, qui, prenant prétexte de l'évocation du nom du Docteur Jacq, grand défenseur de la culture bretonne, fusillé à Châteaubriant tandis que ses compagnons chantaient la Marseillaise, puis le Bro Gozh, a attaqué violemment l'orateur et dénoncé son livre comme étant une tentative scandaleuse de réhabilitation des nationalistes bretons complice des Nazis.

Venu manifestement, avec deux comparses, pour perturber la réunion et tenter d'intimider l'auteur, cet individu, un certain Jean Le Lagadec, ancien journaliste à L'Humanité, s'en est pris aussi aux pesonnalités qui entouraient Jean-Jacques Monnier et à toute l'assistance qui lui demandait de se rasseoir.

Le directeur de la Fnac Montparnasse a dû intervenir lui-même pour lui demander de se calmer ou de sortir. Le perturbateur a fini par se rasseoir et se taire, et la réunion a pu alors se poursuivre normalement.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2372 lectures.
mailbox imprimer