Incendie de la cathédrale de Nantes : le Parti Breton demande le transfert du patrimoine breton à la Région

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton
Porte-parole: Joannic Martin

Publié le 20/07/20 20:01 -- mis à jour le 21/07/20 13:30

La longue liste des atteintes au patrimoine breton

L’incendie de la Cathédrale de Nantes ce 18 juillet, la destruction de ses plus anciens vitraux représentant Anne de Bretagne et sa mère et de son orgue du XVIIe siècle, ont suscité une légitime émotion en Bretagne et dans le monde. Le tombeau des souverains François II et Marguerite de Foix a échappé de peu à l’irréparable. La Cathédrale de Nantes est l’un de nos trois plus grands monuments nationaux avec le Château des Ducs de Bretagne et le Parlement de Bretagne, déjà ravagé par un incendie en 1994.

Ce drame s’ajoute à une longue liste d’atteintes au patrimoine religieux et historique breton, d’origine accidentelle ou criminelle, dont on peut citer les plus récentes :

- Tentative d’incendie criminel de la cathédrale de Rennes il y a un mois,

- Incendie de la chapelle de Koat-Keo à Scrignac en 2019,

- Vol du reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne au Musée Dobrée en 2018,

- Incendie de la Basilique Saint-Donatien-et-Saint-Rogatien à Nantes en 2015,

- Vols et vandalisme très nombreux dans les églises et les chapelles chaque année,

- Projet d’enfouissement de déchets ménagers sur le site de la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier…

Si bien que quand la maire de Nantes Johanna Rolland exprime sa tristesse ce 18 juillet, nous exprimons, nous, de la colère. Re zo re ! Doit-on attendre que le Château des Ducs de Bretagne s’enflamme ou que la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper soit vandalisée pour réagir ?

Une mission publique non remplie de protection et de valorisation

Notre patrimoine culturel, historique et religieux est exceptionnel. Or il n’est pas protégé efficacement. Il n’est pas non plus valorisé à sa juste valeur. Par exemple, le fait qu’aucun site breton ne soit véritablement classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO est invraisemblable.

La technostructure française a fait la preuve de son inefficacité, et même de son manque d’intérêt pour le patrimoine breton. Les Bretons, eux, désirent mieux connaitre et valoriser leur patrimoine historique, culturel et religieux. Alors maintenant il faut agir.

Le transfert du patrimoine national à la Région

Le Parti Breton interpelle la classe politique bretonne. Elle doit demander avec tous les Bretons le transfert à la Région de la protection et de la valorisation de notre patrimoine national historique et religieux, à savoir dans un premier temps :

- le château des Ducs de Bretagne à Nantes,

- le Parlement de Bretagne à Rennes,

- les 9 cathédrales de Bretagne,

- les châteaux des Marches de Bretagne

- les sites de Ballon et Saint-Aubin-du-Cormier

C’est possible avec de la volonté politique : la cathédrale Santa Maria Assunta d’Ajaccio a été transférée à la collectivité territoriale de Corse dès 2002. Il est de notre responsabilité de protéger et de valoriser notre patrimoine commun. Aux élus du peuple breton de prendre leurs responsabilités.

Joannic Martin, porte-parole du Parti Breton

Contact président : Mathieu Guihard

06 26 26 60 23 - mathieu.guihard [at] partibreton.bzh

https://partibreton.bzh/

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité

Vos commentaires :

Muichka
Lundi 20 juillet 2020

OK

Attention toutefois : la région PD... a-t'elle la même notion que nous du "patrimoine breton".

Ne risque-t'elle pas de remplacer une Hermine par un BBR ou autre ?

Demandons d'abord une Assemblée de Bretagne à 5

Fañch ar Vilin
Lundi 20 juillet 2020

Le transfert du patrimoine à la Région ?

Sans les finances qui vont avec, evel-just.

Les élus actuels de la région Bretagne ne sont que les représentants de leurs maitres parisiens. Tous les voyants sont au rouge en Bretagne. Il faut arrêter de faire croire qu'il y aurait une quelconque représentation de la Bretagne dans cette assemblée "Régionale".

Je ne vois pas en quoi le transfert du patrimoine à la région changerait quelque chose, où alors expliquez-moi.

Yannig Baron
Mardi 21 juillet 2020

C'est très bien, mais il faut aussi demander le transfert des moyens financiers correspondants à la Région car avec le misérabilisme de ses moyens comparativement aux autres peuples ou régions d'Europe que pouvons nous faire ??? Yannig Baron

Lucien Le Mahre
Mardi 21 juillet 2020

Pour le moment, le transfert du patrimoine à la Région signifierait, dans le cas de la cathédrale de Nantes, un transfert aux Pays de Loire !

L'urgence est donc avant tout le retour de la Loire Atlantique dans le giron de la Région Bretagne. Et là, le transfert du patrimoine de toute la Bretagne arrivera à la bonne porte.

Yannig Baron
Mercredi 22 juillet 2020

Je rappelle aussi qu'en 1905 le pays voisin a piqué la propriété de tous les édifices religieux de l'époque qui donc lui appartiennent. Dans mon Ile de Groix toute la population manifestait contre cela et des femmes eurent un procès car on leur reprochait d'avoir insulté les gendarmes qui venaient faire "l'inventaire" . La foule chantait " Elles sont allées par devant la justice comme des agneaux allant au sacrifice ... Ah ah les voilà, vive les prisonnières, ah ah les voilà, vive les prisonnière de Groix" On leur reprochait d'avoir traité les gendarmes de cochon et elles disaient qu'à Groix on ne disait pas cela, mais pemoc'h brein....

L'état voisin ayant piqué nos églises il en est propriétaire, il lui revient donc de les entretenir et de les remettre en état initial en cas de problème... Yannig Baron

Sebgi35
Mercredi 22 juillet 2020

Le communiqué du Parti Breton est sur l'incendie de la Cathédrale de Nantes et il aborde l'ensemble des atteintes au patrimoine breton sur les 5 départements. Bien sur nous sommes conscient qu'il faut et c'est une priorité de régler le serpent de mer de la réunification de la Bretagne et la création d'une assemblée de Bretagne, avec des compétences, et un budget conséquent. Les régions en France sont des nains politiques mais le mouvement breton est un nain politique également. Il faudra pour que cela évolue que nous investissions la sphère politique plus intensément que nous le faisons actuellement. Rester sur le culturel ne suffit pas il faut être sur le terrain politique avec un nombre croissant d'élus à tous les échelons.

debelheure
Mardi 6 octobre 2020

Bonjour, je remercie le parti-breton pour son communiqué. Je ne suis pas intervenu "à chaud", mais ma colère froide est immense. Il y a quelques descendants de nos jours de Jean (Jehan) de La Chasse (enlumineur du Duc) à qui les vitraux sont attribués, de Pierre de La Chasse (son fils) dont les oeuvres ont été également détruites au fil des siècles. Me concernant je descends de Françoise de La Chasse la fille de Pierre. Personnellement je ne souhaite pas que les vitraux soient rafistolés. Je souhaite que la totalité des vitraux détruits en 1800 et en 2020 soient remplacés et soient l'oeuvre d'un ou de plusieurs artistes bretons dans le respect de l'oeuvre originale. S'il faut s'organiser pour cela, je prendrai mes responsabilités. Notre patrimoine commun ainsi que les archives du Duché de Bretagne sont des trésors. Il est en effet indispensable qu'un office breton soit créé et géré en Bretagne et avec des fonds 100% bretons. N'attendons rien de la france, il faut le faire avec des fonds privés.

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.