Ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas : le livre de Yvon Ollivier dans Le Monde des Livres

-- La réunification --

Point de vue de Bretagne Réunie
Porte-parole: yc difusion communiqués

Publié le 4/07/12 16:11 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Il est rare qu'un livre en lien avec la Bretagne se retrouve dans les colonnes du « Monde des livres » (1). C'est ce qui vient d'arriver, le 28 juin dernier, au livre d'Yvon Ollivier « La désunion française, essai sur l'altérité au sein de la République », éd. L'Harmattan.

26590_1.jpg

Cet ouvrage au succès inattendu évoque le processus de débretonnisation à l'œuvre en Loire-Atlantique et le resitue dans le cadre juridico-politique jacobin.

Comment la « patrie des droits de l'homme » en est-elle arrivée à promouvoir ainsi des pratiques consistant à éradiquer une identité donnée d'un territoire pour la remplacer par une autre inventée de toutes pièces, au nom d'un découpage administratif à l'absurdité inégalée en Europe ?

Ce qui soulève l'incompréhension de nos amis européens ne pose aucune difficulté à nos responsables parisiens et aux puissants notables locaux. Mais désormais, ils ne pourront plus dire qu'ils ne savaient pas.

Ce modèle jacobin dénoncé par l'auteur est un échec consommé et s'abîme dans la négation des droits culturels. Il entretient la structure économique, sociale et territoriale la plus inégalitaire, et le tout au nom du principe d'égalité.

Qui pourra encore nous faire croire que des hommes en guerre perpétuelle contre eux-mêmes, au sein d'un cadre territorial incapable d'appréhender leur diversité, pourraient réussir dans la mondialisation ?

Si l'économie française rencontre aujourd'hui l'échec annoncé, elle ne le doit qu'au refus de concevoir un modèle de développement ouvert aux hommes et à la diversité du pays.

Ces millions d'euros que la région des pays de la Loire s'emploie à dépenser inutilement chaque année en communication en sont la meilleure illustration. La Bretagne enfin réunifiée et dotée de compétences suffisantes pour concevoir son propre modèle de développement dans la mondialisation, constituerait un formidable levier pour la croissance. Comment peut-on encore s'en priver ?


Le président de Bretagne Réunie, Jean-François Le Bihan

(1) On trouvera l'article à lire et/ou télécharger en PDF sur le site de l'éditeur, page du livre : (voir le site) dans la rubrique «Articles de presse».


Bretagne Réunie - Breizh Uñvan

BP 49032

44090 Nantes Cedex 1

www.bretagne-reunie.org et contact [at] bretagne-reunie.org

06 82 67 19 46

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1554 lectures.
mailbox imprimer