Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Hypocrisie politico-judicaire de l'accusation pour le drame de Quevert
Hypocrisie politico-judicaire de l'accusation pour le drame de Quevert Le procès des onze militants politiques bretons est terminé. Il aura été en ce qui concerne l'accusation la caricature d'une justice colonisatrice d'un autre temps. Avec la complicité de certains médias d'Etat, tout a été fait pour décrire les accusés comme des alcooliques, des
Jérémy Robin pour CARB le 27/03/04 13:10

Hypocrisie politico-judicaire de l'accusation pour le drame de Quevert Le procès des onze militants politiques bretons est terminé. Il aura été en ce qui concerne l'accusation la caricature d'une justice colonisatrice d'un autre temps. Avec la complicité de certains médias d'Etat, tout a été fait pour décrire les accusés comme des alcooliques, des bons à rien, des bouseux, des ploucs, il manquait juste bécassine au tableau... Pendant les quinze premiers jours de ce procès on n'aura entendu que la voix de l'accusation. Les mêmes médias se sont servis de l'actualité pour noircir le tableau avec l'arrestation puis la libération de membre d'Adsav pendant le procès. Référence aussi au vol d'explosifs de Plevin lors de l'attentat de Madrid avec mise à la une de Madame Stoller, celle-là même qui avait dit deux heures après le drame de Quevert que les responsables c'était EMGANN et l'ARB, imposant une piste unique aux enquêteurs. Cela s'appelle de la manipulation médiatique afin d'orienter l'opinion publique sur la culpabilité des accusés. Des images chocs susceptibles d'influencer le procès en cours ! Le réquisitoire qui s'en est suivi a été lui politique: en demandant des peines très lourdes pour des hommes qui dans l'esprit du procureur seraient des "héritiers" des "dauphins" de certains responsables du mouvement clandestin indépendantiste breton plutôt que de requérir pour des faits qui auraient pu leur être reprochés. La volonté de punir des idées plus que des faits !!! Le verdict est clair et plus judiciaire, les jurés professionnels innocentent les accusés au vue du dossier sans aucune ambiguïté pour le drame de Quevert. Hypermédiatisé depuis le début il n'aura servi qu'à criminaliser les accusés dans les débats et dans l'opinion publique, qu'à salir le mouvement breton A aucun moment pendant l'instruction et durant les débats il n'y a eu recherche de la vérité. Celle qui aurait permis à la famille de Laurence Turbec de connaître la réalité des faits et de faire son deuil, pas celle inspirée par la raison d'état. Le juge instructeur, l'accusation, certains hommes ou femmes politiques de l'époque du drame en porte la lourde responsabilité. Le 26/03/2004 M Herjean (Dorn ha Dorn) Coordination Anti-Répressive de Bretagne BP 20 22390 Boulvriag Infos : (voir le site) Contact : carb [at] voila.fr

logo
Coordination Anti-Répressive de Bretagne. La CARB est la réunion des comités anti-répression qui sont nés suites aux vagues d’interpellations survenues en Bretagne depuis le 30 septembre 1999. Des comités anti-répressifs existent dans plusieurs villes de Bretagne, en Occitanie et aussi en région parisienne.
Voir tous les articles de CARB
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons