Howard Crowhurst en rencontre dédicace à Plouharnel samedi 24

-- Littérature --

Agenda
Par Eric Léost

Publié le 23/09/16 11:13 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

À l'occasion de la sortie de son nouvel ouvrage «Le sens caché du jeu de 52 cartes», le chercheur Howard Crowhurst propose au public de venir échanger avec lui et de pouvoir se faire dédicacer le livre co-écrit avec Guilhem Morera, au Pôle Menhirs, 3, rue Saint-Gilles à Plouharnel (56340), à partir de 16 heures.

Les 52 cartes avec leur Coeurs, Piques, Trèfles et Carreaux sont les signes les plus répandus sur Terre. Sur les sept continents, tout le monde les pratique. Mais jusqu'à quel point les connait-on ?

D'où viennent ces formes si familières et pourquoi, dans un monde où tout se transforme, ont-elles perduré depuis des siècles sans le moindre changement ?

À la suite d'une constatation étonnante, Howard Crowhurst et Guilhem Morera ont décidé de mener une enquête pour connaître les origines et les auteurs de ce succès planétaire. En cours de route, leur objectif va changer alors que progressivement un monde mystérieux s'ouvre à eux. Ils découvrent que derrière la façade ludique des cartes se cache un sens profond qui semble remonter à la nuit des temps.

Cette organisation de formes, de couleurs et de nombres, qui inclut la trinité valet / Dame / Roi, le système décimal et le sulfureux 13, révèle les bases d'une ancienne connaissance, aussi simple que riche. Même la musique et l'astronomie y trouvent leur expression. Les cartes sont un petit livre de 52 pages écrites dans un langage universel ; 52 pages qui peuvent être lues dans tous les sens, mais dont le sens est à découvrir.

L'actualité de Howard Crowhurst continue dans les jours, les semaines et les mois à venir, plus riche que jamais, l'Agence Bretagne Presse y reviendra dès la semaine prochaine puisque Howard Crowhurst sera à nouveau en direct le 30 septembre sur NuréaTV, après un premier passage remarqué. Cette fois-ci il sera question du disque de Nebra.

(voir le site)

mailbox imprimer

Vos commentaires :

L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.