Hommage des écrivains bretons et montmartrois à George Rodrigue artiste peintre californien

-- Cultures --

Communiqué de presse de I.R.
Porte-parole: Isaline REMY

Publié le 16/02/14 19:14 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Hommage des écrivains bretons et montmartrois

à George Rodrigue artiste peintre californien

Par Isaline Remy

En octobre dernier, Linda Bastide et moi-même étions invitées pour une conférence à l'Alliance Française de la Péninsule de Monterey, nous avions beaucoup évoqué la Bretagne et sa ressemblance avec les côtes Californiennes et participions également au Festival Art & Film à Carmel-by-the-Sea, qui récompense quatre catégories se rapprochant le plus possible du travail du cinéaste Clint Eastwood, le patron, dont le prix porte son nom. L'acteur, réalisateur, producteur et compositeur vit à Carmel-by-the Sea depuis 1951, année à laquelle il acheta Mission Ranch pour le rénover et en faire un lieu de vacances familiales.

Mais aujourd'hui, c'est son ami George Rodrigue que nous évoquons, choisi en qualité d'invité d'honneur pour ce festival du cinéma 2013 où ces illustrations prônaient : couverture du programme, affiches, PLV… Car George, immense artiste et sculpteur, possédant des studios dans la Nouvelle-Orléans et Carmel, autochtone de la Louisiane, plus connu pour ses peintures de Chiens Bleus iconiques, avait pris la Californie toute entière comme sa seconde maison et, pour la première fois en une décennie, il passera une année entière dans ce village magique des peintres et des poètes à l'identique de notre Montmartre enchanté, car nous étions dans les mêmes émotions.

Nous sommes rentrées dans la galerie de George Rodrigue et avons même posé pour la postérité, et en regardant ses ½uvres nous avons ressenti d'abord beaucoup de douceur, l'âme du peintre se voyait dirait-on, et puis de la joie aussi s'en dégage, ses couleurs chatoyantes, des huiles, nous aimantent considérablement.

Nous venons d'apprendre le décès de George, survenu le 14 décembre dernier. Né en 1944, il laisse une ½uvre considérable derrière lui et ses nombreux amis peintres des galeries de Carmel lui ont rendu un hommage auquel nous nous associons, et nous avons pu voir aussi leurs ½uvres qui nous ont frappées car elles représentent Montmartre dans tous ses « états » l'inspiration qu'apporte Montmartre, l'amour même pourrait on dire, cet honneur qu'ils nous font nous permettent de dire que nous sommes en « jumelage » et beaucoup d'entre eux se sont intéressés à la Revue Paris-Montmartre que Linda leur a offerte, et aimeraient venir à Paris et s'associer à une manifestation.

George porte l'art pictural dans ce qu'il y a de plus vrai, sans le savoir, il aura été notre guide spirituel pour nous faire connaître tous ces artistes ! ce n'est pas un adieu mais un au-revoir !

Nous présentons toutes nos condoléances à son épouse et à ses enfants.

Isaline Remy

Saint-Quay-Portrieux

mailbox imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.