Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Hommage à Orhan Dogan, ex-député kurde, décédé
Orhan Dogan, compagnon d'infortune de Leila Zana, Hatipe Dicle et Selim Sadack, une figure emblématique de la cause kurde, vient de disparaître. Il avait été, en mars 1994, alors qu'il siégeait à la Grande Assemblée (parlement turc), arrêté, incarcéré, et condamné à 15 ans d'emprisonnement.
André Métayer pour Amitiés Kurdes de Bretagne le 30/06/07 0:06

Orhan Dogan n'est plus

"Je ne peux pas oublier" Orhan Dogan, compagnon d'infortune de Leila Zana, Hatipe Dicle et Selim Sadack, une figure emblématique de la cause kurde qui vient de disparaître

Orhan DOGAN, ex député kurde du DEP (Parti de la Démocratie) est décédé ce matin, 28 juin 2007, à 6h30, à l'hôpital de Van où il était en soins intensifs à la suite d'une crise cardiaque survenue, le 24 juin dernier, à Dogubeyazi, alors qu'il prononçait un discours à l'occasion du festival de la Culture, des Arts et du Tourisme. Orhan DOGAN était âgé de 52 ans. (communiqué de Kurdish info)

Avec, Leila Zana, Hatipe Dicle et Selim Sadack, Orhan Dogan avait été, en mars 1994, alors qu'il siégeait à la Grande Assemblée (parlement turc), arrêté, incarcéré, reconnu coupable d'appartenance au PKK et condamné à 15 ans d'emprisonnement.

J'ai rencontré cet homme, en mai, 2005, à peine sorti des geôles turques, lors de la Conférence Internationale de Diyarbakir sur "la Paix et la justice au Moyen Orient" organisée par la Ville et la "Plateforme Démocratique" et je ne peux pas oublier son regard pétillant d'intelligence et de bonté, sa force de conviction et son verbe pénétrant au plus profond de soi.

Je n'ai pas oublié son cri : "Je ne peux pas oublier cet enfant écrasé par un tank, à Sirnak (Kurdistan de Turquie), Je ne peux pas oublier ce soldat turc blessé, décoré pour son courage, criant " mes yeux" à la face de l'officier qui venait le féliciter, Je ne peux pas oublier les combattants tués, la presse qui ment, le gouvernement qui ment, les prisonniers humiliés, victimes de traitements dégradants. La guerre ne fait pas de différence entre les religions, les sexes, les nationalités, ...les souffrances sont les mêmes, la douleur est identique".

Marqué par les années de détention, Orhan Dogan, crâne dénudé, barbichette en bataille, se fait le chantre de la paix. "Je parle comme un 3° oeil " dit encore cet avocat qui n'hésite pas à manier l'autocritique pour mieux plaider une solution pacifique, globale et unitaire, que chacun souhaite, pour la question kurde :

"Les kurdes veulent la paix, mais sont-ils pacifiques ? Nous ne pouvons réclamer la paix et continuer à nous disputer. "Les kurdes veulent l'unité, mais sont-ils unis ? Nous ne pouvons pas continuer à cultiver nos divisions entre "les différentes parties du Kurdistan (Turquie, Iran, Irak) "Les kurdes veulent la liberté et la démocratie mais savent-ils être démocrates ? Il n'y a pas des kurdes noirs, "des kurdes blancs, des kurdes light, des kurdes extra light : il y a DES KURDES".

"Longtemps le Parti de la Démocratie du Peuple a été contraint de marcher seul,"We will never walk alone" ! "Nous ne marcherons plus seuls. Nous devons changer notre discours et prendre une autre dimension pour "faciliter le processus de Paix. Mais c'est à nous d'en décider les modalités! De quel droit le Président de "l'Union Européenne critique l'attitude de Leila Zana, qui devrait, selon lui, s'écarter du P.K.K. ? On a besoin, "certes d'une loi générale mais la solution au problème kurde sera spécifique et ne sera trouvée ni à "Washington, ni à Bruxelles, ni dans aucune autre capitale européenne".

Orhan n'est plus mais son message a été entendu.

André Métayer Président des Amitiés kurdes de Bretagne.

Cet article a fait l'objet de 2004 lectures.
logo
Amitiés kurdes de Bretagne est une association loi 1901 chargée de faire connaitre les luttes du peuple kurde. Elle a été créée en 1994.
Voir tous les articles de Amitiés Kurdes de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons