Hommage à Maryvonne Lucas

-- Nécrologie --

Communiqué de presse de Skeudenn Bro Roazhon
Porte-parole: Glenn Jegou

Publié le 14/09/10 20:50 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

C'est avec beaucoup de tristesse et d'émotion que nous avons appris le décès de Maryvonne Lucas emportée brutalement par une crise cardiaque le dimanche 12 septembre 2010. Elle a été, lors des décennies précédentes, une des figures majeures de la culture bretonne à Rennes.

Toute son existence a été consacrée à la Bretagne et sa culture. Elle a été la créatrice du magasin Coop Breizh, rue de Penhoët à Rennes. Elle en a fait pendant plus de 20 ans le point de rencontre de tous les acteurs concernés par la Bretagne. Travailleuse inlassable et consciencieuse, elle était devenue une véritable encyclopédie des livres et disques édités en Bretagne et conseillait le public avec pertinence. Mais, plus qu'un lieu de vente, le magasin était devenu, grâce à elle, une véritable Maison de la culture bretonne. Elle recevait en nombre écrivains et musiciens pour des signatures et surtout Maryvonne en avait fait un lieu d'information incontournable. C'était, comme elle disait en riant, la succursale de l'Office de tourisme pour la culture bretonne.

Malgré un travail très exigeant en terme d'horaires, Maryvonne était passionnée par la danse bretonne et dès son arrivée à Rennes, elle s'est énormément investie dans le groupe Gallo-Breton créé par Simone Morand, sa grande amie. Elle en fut le pilier, la mémoire et l'animatrice pendant trois décennies. Ses compétences la portèrent naturellement à oeuvrer au sein de la fédération Kendalc'h. Elle y a, là aussi, déployé beaucoup d'activités en tant que monitrice et organisatrice de stages. La mort la surprend alors qu'elle en est une de ces administratrices, responsable de la vidéothèque-danse et membre de la commission formation.

Cet été, on a pu croiser Maryvonne à l'Interceltique, où elle encadrait les groupes de danseurs, et à la Saint Loup où elle siégeait dans les jurys.

Les amis qui l'aimaient, les clients qui ont un jour poussé la porte de son magasin, les danseurs qui l'ont côtoyée sur scène, en festoù noz ou en stages n'oublieront jamais sa passion, sa gentillesse et sa générosité... Elle les quitte vraiment trop vite.

Un hommage lui sera rendu jeudi 16 septembre à 14 h 30 au crematorium de Saint-Brieuc.

Bernard Hommerie

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2107 lectures.
mailbox imprimer
Skeudenn Bro Roazhon, l'Union des associations culturelles bretonnes du pays de Rennes fédérant 47 associations et plus de 4000 adhérents.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.