Hommage à Gwynfor EVANS, le père de la télévision galloise
Communiqué de presse de UDB

Publié le 26/04/05 20:44 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

communiqué de presse Cancale, le 24 avril 2005

Hommage à Gwynfor EVANS, le père de la télévision galloise

C'est avec une profonde tristesse que l'Union démocratique bretonne (UDB) a appris le décès, jeudi, de Gwynfor EVANS, ancien parlementaire gallois à Westminster et ancien président du Plaid Cymru (Parti Gallois), partenaire de l'UDB au plan européen dans le cadre du Parti démocratique des peuples d'Europe ˆ Alliance Libre Européenne (ALE), qui tiendra sa prochaine assemblée générale fin mai à Rennes / Roazhon à l'invitation de l'UDB.

Gwynfor Evans était né en 1912. Dès l'âge de vingt ans il occupa des responsabilités au sein du Plaid Cymru, fondé en 1925. En 1966 il devint son tout premier représentant à Westminster, ce qui constitua un événement politique majeur au Royaume Uni tout autant qu'au Pays de Galles. Son élection sortit le Plaid Cymru de la marginalité pour l'ancrer définitivement dans la vie politique galloise en élargissant son aire de rayonnement au-delà de la zone traditionnellement galloisante. En 1974 le Plaid Cymru gagna trois sièges à Westminster sous la présidence de Gwynfor Evans.

Gwynfor Evans restera comme la figure charismatique du combat pour la reconnaissance officielle de la langue galloise, notamment à travers la création d'une chaîne de télévision. Ce combat- là le conduisit à tenir tête à la « Dame de fer » Margareth Thatcher et, en 1982, à menacer d'entamer une grève de la faim illimitée. Il annonça cette décision peu de temps après la mort de Bobby Sands et de ses neuf compagnons irlandais au terme d'une grève de la faim que la « Dame de fer » avait laissé s'achever sur un dénouement fatal.

Gwynfor Evans remporta finalement cette bataille et, grâce à sa détermination, la chaîne de télévision S4C est devenue un des grands motifs de fierté du peuple gallois. Les productions de S4C, notamment les dessins animés originaux, sont exportées vers plus de soixante pays.

Gwynfor Evans fut aussi un des principaux acteurs du mouvement qui permit la création, en l'an 2000, d'une Assemblée nationale et d'un gouvernement autonomes au Pays de Galles. Le Plaid Cymru est la seconde force politique au sein de cette assemblée dont il assume la présidence.

Les hommages que ses adversaires politiques lui ont rendus depuis jeudi témoignent du rôle irremplaçable que Gwynfor Evans a occupé dans l'histoire du Pays de Galles au XXème siècle. En particulier l'hommage de Nick Bourne, le leader des Conservateurs du Pays de Galles : « Le Pays de Galles a perdu une de ses principales figures des temps modernes. Gwynfor Evans était un personnage hautement respecté qui a apporté une contribution majeure à la vie politique galloise. Sa contribution à la présence de la langue galloise à la télévision fut essentielle ». Hommage à un adversaire longtemps combattu mais auquel on reconnaît la légitimité de son engagement.

L'UDB se souviendra aussi d'un homme qui était très au fait de la Bretagne, au point qu'il encouragea deux de ses filles à étudier le breton à Rennes / Roazhon, et qui contribua activement à l'entrée de notre parti au sein de l'ALE en 1986.

Nicole LOGEAIS Porte-parole déléguée aux relations internationales

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.