Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
HISTORIA le magazine qui obscurcit le passé
Historia qui a longtemps été une référence au niveau du sérieux apporté à la vulgarisation de ce qui touche au passé a démontré depuis plusieurs années son mépris de la vérité historique.
Gérard Gautier pour Blanc c exprimé le 14/11/12 8:51

« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire »__Jean Jaurès

De nombreux Bretons ont reçu il y a quelques temps du Magazine Historia « le passé éclaire le présent?» un tiré à part pour les inciter à s'abonner. Ce qui n'est que chose normale.

Sauf que ce qui ne l'est pas est que dans cet opuscule destiné à tous les potentiels lecteurs en France, figure une carte de la Bretagne où n'existe pas...la Loire-Atlantique.

Ainsi au nombre des spécialités bretonnes ont disparu dans son patrimoine gastronomique « le Beurre blanc nantais » et « le brochet ou le saumon au beurre blanc »... (1)

Pour autant, sans vergogne, dans la dernière livraison, un peu racoleuse, réalisée en partenariat avec Ouest-France, ce magazine « remet » bien la Loire-Atlantique dans le sens de la réalité historique. La cible des lecteurs étant les Bretons !

Il est bon de préciser qu'Historia qui a longtemps été une référence au niveau du sérieux apporté à la vulgarisation de ce qui touche au passé a démontré depuis plusieurs années son mépris de la « vérité historique.»

Une preuve en a déjà été apportée il y a quelques années. Cela, et c'est regrettable,en partenariat avec Ouest-France,lors de la parution, d'un numéro spécial en septembre 2009 ayant pour thème la « Bretagne terre de solidarités » (voir le site)

Il faut dire que le magazine citait dans ses sources un ouvrage, un peu surréaliste, dû à deux « chercheurs » en « service commandé, » peu soucieux de déontologie, appartenant au CNRS (?) organisme dans lequel, habituellement, on compte des personnes crédibles, compétentes et désintéressées. (voir le site)

Malgré plusieurs envois de courriers pour lui demander un rectificatif, le rédacteur en chef d'Historia, Pierre Baron, n'a jamais daigné apporter la moindre réponse. Ce qui est semble-t-il dans sa nature.

Un conseil avant de lire Historia...« prendre des pincettes ! »

On le sait, la presse va mal et la « vulgaire » peopolisation rapporte.

Il faut bien vivre. Peut-être pas à n'importe quel prix !

HISTORIA le magazine qui « obscurcit le passé. »

Document PDF 2012_bretagne_historia_carte_2.pdf Page Spécialités Historia. Source : Gautier
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1776 lectures.
L’association Blanc C’Est Exprimé a fait, depuis 1989, de très nombreuses propositions pour permettre une meilleure expression de la démocratie, rénover la vie politique et redonner une crédibilité et une légitimité aux élus dans notre Pays.
Voir tous les articles de Blanc c exprimé
Vos 8 commentaires
bérard Le Mercredi 14 novembre 2012 11:24
Dans la revue l'Histoire, un article sur la guerre de cent ans, Richemont, "l'organisateur de la victoire" dixit Favier, n'est pas cité une seule fois (sauf à propos d'un tableau). Les revues d'histoire françaises sont très conformistes, la Bretagne n'existe pas pour elles ! je ne les lis pas du reste. Elles recyclent les mythes français chers à "maman". Jean Favier d'ailleurs est assez malveillant concernant Richemont; sur le combat des trente, il falsifie carrément l'histoire, je vais m'en occuper d'ici peu et l'épingler ... pour apaiser le débat !
(0) 

Emilie Le Berre Le Mercredi 14 novembre 2012 13:00
Plutôt décevant de la part d'une revue du groupe Pinault.
(0) 

Gérard Gautier Le Mercredi 14 novembre 2012 18:30
Je ne pense pas que l'attitude du rédacteur en chef d'Historia soit du goût de François Pinault qui est, comme son fils, très attaché à la Bretagne.
Peut-être que cela n'est pas arrivé jusqu'à lui?
(0) 

raymond coantic Le Mercredi 14 novembre 2012 19:47
Je vous ecris de Londres et je remercie Gerard GAUTIER de son information. Je me sens bien en Grande=Bretagne.
(0) 

SPERED DIEUB Le Mercredi 14 novembre 2012 20:59
Gérard mais c'est justement là qu'est le problème de ces milliardaires bretons pouvant confrontés à différents conflits d'intérêts et je ne voudrais pas être à leur place dans un éventuel scénario ou la tentation de l'argent les opposerait aux intérêts bretons d'autant plus si la survie de leur entreprise était en jeu . Historiquement cela s'est vérifié à plusieurs reprises notamment au crépuscule de la Bretagne indépendante
business is business l'argent n'a rarement d'odeur
(0) 

Frederic Morvan Le Jeudi 15 novembre 2012 21:20
le problème est surtout pour traiter de tel sujet l\'utilisation de cartes inadaptées. Les cartes de l\'Anjou, du Maine, de la Normandie (non coupée), de l\'Aunis, du Poitou auraient été nettement préférable. Il est grand temps que l\'on trouve des séries de cartes de la Bretagne historique, de cartes de l\'histoire de Bretagne. Trop de gens, trop de Bretons ne font plus de différence entre la Région Bretagne et la Bretagne. Il me faut de plus en plus convaincre que Nantes, Ancenis, Châteaubriant, Clisson et Machecoul sont en Bretagne.
(0) 

Pétillon Pierre-Yves Le Vendredi 16 novembre 2012 11:49
Evit ar c'hartennoù / Pour les cartes :
Il y a aussi des fonds de carte vierge.
(0) 

jean-claude even Le Mercredi 27 février 2013 14:34
Etes vous encore assez naïfs pour attendre un semblant de vérité historique de la soupe aux cochons qu'est devenue l'Histoire de France ?
Jean-Claude EVEN
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons