Haiku brezhoneg ha gallaoueg
Communiqué de presse de Ar redadeg

Publié le 7/05/18 8:49 -- mis à jour le 07/05/18 08:49

(voir le site) " align="left">Kinnig a reomp deoc'h haiku e brezhoneg ha gallaoueg evit lidañ 10 vloaz ar Redadeg !

Kinnig a reomp deoc'h ivez programm festival Taol Kurun (voir le site) " class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'> (voir le site)

(voir le site) title="IMG/pdf/a4-verso_ok.pdf"> (voir le site) width='500' height='352' alt='haiku-bzg-gallo' />

traduction breton-français : (voir le site) class='spip_in' type='application/pdf'>cliquez ici

traduction gallo-français : (voir le site) class='spip_in' type='application/pdf'>cliquez iciCe communiqué est paru sur Ar redadeg (voir le site)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Ar Redadeg symbolise la transmission de la langue bretonne à travers les générations et les territoires tout en collectant des fonds pour favoriser la pratique du breton dans la vie sociale et familiale. Née en 2088, la Redadeg a lieu tous les deux ans, la 3e édition était en mai 2012, de Brest à Douarnenez Des milliers de personnes courent nuit et jour, en relais, à chaque kilomètre sur 1500kms et sur les 5 départements bretons. Le témoin, symbole de la langue bretonne, transporte un message gardé secret, il passe de main en main et est lu à l'arrivée. C'est un événement à la fois solidaire, sportif, culturel, familial, populaire et festif. Un événement à fort impact médiatique, économique et culturel. En 2014 il est prévu de courir entre le samedi 24 mai et le samed
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.