Guns N' Roses au Hellfest 2012

-- Festivals --

Musique
Par Eric An Eost

Publié le 3/02/12 10:53 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les trois dernières grosses têtes d'affiche viennent d'être dévoilées pour la prochaine édition du Hellfest de Clisson, il s'agit de MOTLEY CRUE, MEGADETH et GUNS N' ROSES.

Après l'annonce de Black Sabbath il y a un mois, c'est donc à nouveau un retour en fête des vieilles gloires qui s'annonce, à notre plus grande joie. Nous reviendrons sur la programmation du Hell Fest, car ce salon mondial du metal s'annonce une nouvelle fois palpitant en diable, yeah …

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Hiro
Vendredi 3 février 2012

les G'N'R remplacent Black Sab', en fait (un des musiciens est très malade)

Dommage.

ABP voudra peut être un "report" du fest, en breton et français ? je le ferais avec plaisir.

FhB
Vendredi 3 février 2012

Ce n'est pas avec ce genre de culture et de musique que nous allons relever le niveau actuel de la Bretagne.... Quelle tristesse !

Herve Morvan
Vendredi 3 février 2012

@FhB,Quelle tristesse? Vous? oh maaaa... paorkez.

Un Catalan de ma connaissance me disait une fois, le jour ou vous aurez des films X en breton, c'est que votre langue sera en bonne voie d'être sauve!

Paul Emily
Vendredi 3 février 2012

MEGADETH, ar re 'he 'oant ket fall 'poent 'zo bet. Met 'pell 'walc'h 'zo brem'.

Gwell' vije bet ganin gallet mon' da welet BLACK SABBATH. "MEGADETH 'zo koñvenapl, Met ar SABB' 'ni eo an tad ! Tampir.

'Vi a sell G'n R... mmmh... Larin ket ma santimant, droug c'hallfen behañ. N'eus ken 'met Axl ken e-barzh, n'eo ket gwir kemen'se ?

Ha MÖTLEY (arabat disoñjal an "¨", 'velkent ha 'velkent !)? 'Oaran ket re vat, 'benn 'a fin. Brutal 'oa an div bladenn gentañ, se zo sur. Met se zo traoù kozh ive memes mod... Kozh traoù, mutu ? Gwellañ tra zo da ober eo mont da welet, me soñj.

"Ce n'est pas avec ce genre de culture et de musique que nous allons relever le niveau actuel de la Bretagne.... Quelle tristesse !" Hag e galleg tout, mar plij ! Hopala ! Gant langajoù eve'se, sur emañ "la KKKultur" o vont war-raok du-mañ, hep mar ! Bevet Breizh dieub ha metallek ! Up the hammers, boulc'hurun !

André BERLAN
Samedi 4 février 2012

@ Hiro : voir avec lbouveron [at] gmail.com

FhB
Samedi 4 février 2012

@ Paul Emily : Deskiñ a ran Brezhonneg... ma digarez ! Mat a-walc'h eo c'hoaz, n'eo ket ?

@ Herve : Arghhhhhhhhhhhhhhh !!!! Tristoc'h eo !!!

Hiro
Samedi 4 février 2012

ça fait partie de la culture en général ! ne soyez pas si "intégriste" ! comment voulez vous faire vivre la culture en Bretagne ? uniquement par des festoù-noz, des couples de sonneurs et du kan-ha-diskan ?

soyons raisonnables et vivons avec notre temps ! il y a des groupes de metal, de punk, de rap...qui utilisent la langue bretonne et des instruments trad' ! tournons nous vers l'avenir et favorisons aussi ces projets ! De très nombreux groupes de metal ou punk irlandais, allemands, scandinaves...Etc... utilisent leurs langues maternelles, des instruments trad' et médiévaux (nombreux types de cornemuses), et ils tournent à travers le monde ! Nous avons quoi ? Nolwenn Leroy ? des artistes britto-bretons connus entre Brest et Rennes ? c'est significatif d'une étroitesse d'esprit, et du peu d'envie de convergences culturelles de certains, et c'est cela qui est triste !

Par le biais de ces styles, le breton pourrait trouver des auditeurs et futurs locuteurs, j'en suis sûr.

Et écoutez certaines mélodies du groupes Iron Maiden (un exemple parmi d'autres), ou des thématiques développées dans quelques morceaux, pour comprendre que la culture musicale et mythologique celtique à depuis longtemps intégrer d'autres modes d'expression que ceux que l'on nous sort à travers des clichés.

Je pourrais aussi citer In Extremo, Cruachan, Suidakra, Dropkick Murphy's, Finntroll, Subway to Sally, Skyclad, Mael Morgha,.....

et par chez nous Tri Bleiz Die, Belenos.....

Paul Emily
Samedi 4 février 2012

Ya, sur ! Dalc'h peg gant ar yezh, paotr ! Hag evit a sell ouzh ar sonerezh, n'eo ken sonerezh... n'eo ket gwall sañsupl kement-se, 'benn ar fin. Un ali : pas kaout aon da ober ga'r brezhoneg !

Spastik Lullaby
Samedi 4 février 2012

Feiz ma doue, setu eun tamm kaoz a dalvoudegez ma z'us unan. Mad eo ober kaoz euz helfest e brezhoneg. Gwelloh vije c'hoaz ma vefe klevet brezoneg war lenn pe war gaoz, war eeun beteg en helfest, pelloh beteg e peb leh ma vouj an dud yaouank e Breiz... Meus aon eo 'rabod lakad an ejen da doulla araog an alar ! Nag e ranker prezegenni el lanneier.

C'hoaz a zo. An deiz ma vezo abadennou a wir galité e brezoneg e c'hellim soñjal lakad kultur trash pe Q pe me oar e barz ar jeu, hag e brezhoneg penn da benn.

Treud eo ar geusteurenn gand programmou nevez F3, brezhoneg XXI (en ano ar pab zantel ?) pe me oar petra c'hoaz. Gwelet vo, poseve e vo sachet deskidi nevez gras d'ar jadenn "skign-well". Michañs eun deiz kaer e vezo kemeret ar yez dindan he hazell gand ar yaouankiz (hag a freuzo gand e langach he-unan, e-skoaz brema e ranker lavared n'eo ket beo pesk ar sevenadur yaouank pa jom ar brezoneg da skei e fri ouz ar bed er mêz euz ar skoliou pe ar studioiou muzik pe tele pe sine). Gret meus eun huñvre, c'hwek ha dous !

L. Berrou
Samedi 4 février 2012

Mötley Crüe ? N'anavan ket re vat, met donezonet-kaer e oa Tommy Lee (taboulinoù)a-fet dibab e "zousoù", bepred : Heather Looklear, Pamela Anderson... Ur pitaouer daonet !

Visan Kouniff
Samedi 4 février 2012

@ Hiro : contactez directement un journaliste de l'Agence Bretagne Presse, par exemple Louis Bouveron (lien "écrivez à l'auteur") en dessous d'un de ses articles.

FhB
Samedi 4 février 2012

La culture ne pourra élever les générations que par le BEAU, en Bretagne ou ailleurs...

Hélas, les groupes présents et leur "musique", en breton ou dans toute autre langue, ne sont que laideur, et même scandale si j'en juge par certaines paroles traduites...

C'est pourquoi je trouve inquiétant l'essor de cette "musique" !

Je persiste et signe, la Bretagne a besoin d'autres choses, et pas forcément de la musique traditionnelle.

Bertrand Hugo
Samedi 4 février 2012

FhB, ne seriez-vous pas un de ces catholiques intégristes en guerre contre le Hellfest pour vous permettre de juger la valeur artistique et les gouts d'autruis?

éric an eost
Dimanche 5 février 2012

la suite cette semaine les copains ...

Alwenn
Dimanche 5 février 2012

Il semblerait que là comme ailleurs, pour avoir une audience internationale, il faye chanter en anglais.

Un peu trop facile de parler des "artistes britto-bretons connus entre Brest et Rennes". Quels artistes français sont connu au delà des frontière de la france ? Très peu. Et une bonne partie du "rock" français est directement chanter en anglais, au point qu'aux dernière francofolies, la journée du 14 juillet avait été consacrée à des groupes français ... anglophones.

Les "artistes britto-bretons connus entre Brest et Rennes" se produisent d'ailleurs aussi à l'étranger (france y compris !), parfois jusqu'au Japon.

Alwenn
Dimanche 5 février 2012

Quand à Nolwenn Leroy, elle a une des voix les plus extraordinaire au monde, e elle sait s'en servir. Elle sait osi à l'occasion se servir d'un violon.

Son disque vient de sortir en Allemagne, et la presse est élogieuse. La culture musicale étant par ailleurs d'un niveau plus élevé qu'en france. Les critiques en france (et en Bretagne) contre Nolwenn Leroy sont pour l'essentiel le fait de préjugés et d'un manque de culture musicale.

Et peut-être aussi, en Bretagne, de gens qui refusent l'utilisation du marketing et le showbiz. Pourtant, si la langue bretonne veut exister au XXIème siècle, il faudra bien qu'elle sache utiliser aussi le marketing, et tout ce qui fait la modernité du monde moderne, même si on n'aime pas énormément ça.

Franck M.
Dimanche 5 février 2012

@ FhB

Met piv oc\'h c\'hwi \'ta \'vit barnañ ur sonerezh n\'anavezit ket sur awalc\'h !

Piv oc\'h c\'hwi evit lâr eo brav pe get ar sonerezh metal \'ta ?

Kement den a selaou seurt sonerezh a zo muioc\'h digoret e spered evit ho hini, trist \'vel dor ur prizon.

Feiz, poent eo dihuniñ, pa vez embannet kement-mañ ganeoc\'h : \"je trouve inquiétant l\'essor de cette «musique» !\" C\'ha c\'ha c\'ha ! Ar sonerezh-mañ a zo deusoutiñ abaoe 40 vloaz.

(Black Sabbat a zo bet krouet e 1968.

Ar metal a zo, abaoe ar bloavezhioù 80, e touez ar sonerezh selaouet ha prenet ar muiañ.

N\'ouzon ket e peseurt bed emaoc\'h o vevañ.. marteze ur mirdi ?

Kroget on da selaou seurt sonerezh e derou ar bloavezhioù 80. Kendec\'hel a ran an deiz a hiziv.

Met selaou a ran ivez sonerezh klasel, jazz, hengounel ha kement zo.

Toare, c\'hwi \'zo par d\'ar re a langache Stivell peogwir en doa - spontusañ tra - kredet meskañ gitar tredan ha sonerezh ar vro.

Koulskoude, heptañ, hag ar re o deus e heuliet, ne vije ket bet deus ho sonerezh hengounel. Krevet en dije, prop ha net.

Pezh a zo fentus eo tud eveldoc\'h a zo bet a viskoaz e bed ar sonerezh. Klevet zo bet memes tra e bed ar jazz enep ar beebop, pe ar fre jazz), enep ar rock n\' roll.

Gant seurt spered e vijemp ni chomet o skeiñ war tammoù mein pe o c\'hwezañ en ur fleut askorn.

Ouga ounga !

Na trist eo !

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.