Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Guerre au Liban : qui a commencé ?
Communiqué du Comité Palestine-Israël du Pays de Châteaubriant Ayant maintes fois affirmé la priorité du dialogue et de la négociation, pour mettre fin au conflit israélo-palestinien, sur la base des résolutions de l’ONU, le Comité Palestine-Israël du Pays de Châteaubriant se déclare surpris des prises de position officielles de la France,
bernadette Poiraud pour Journal La Mée le 8/08/06 22:12

Communiqué du Comité Palestine-Israël du Pays de Châteaubriant

Ayant maintes fois affirmé la priorité du dialogue et de la négociation, pour mettre fin au conflit israélo-palestinien, sur la base des résolutions de l’ONU, le Comité Palestine-Israël du Pays de Châteaubriant se déclare surpris des prises de position officielles de la France, et de l’Europe, plutôt « convenues » donc inopérantes dans le conflit actuel entre Israël et le Liban.

Dans un passé récent, nous avons constaté des évolutions très courageuses, dans le sens de l’acceptation du partage de la Palestine, de la part des Palestiniens, y compris d’un nombre important de membres du Hamas. C’est pourquoi nous ne comprenons pas pourquoi Israël n’accepte aucun projet de paix pour la région. Avec le soutien inconditionnel des USA, Israël prend tous les prétextes pour asseoir son hégémonie sur le Moyen-Orient.

Dans cette affaire, les mouvements fondamentalistes religieux, des deux côtés, s’opposent, au nom de leur Dieu disent-ils, aux compromis de paix et à la négociation. Ils portent une partie de la responsabilité du conflit actuel et nous dénonçons leurs actions négatives.

En même temps nous soulignons avec force la responsabilité des Etats Occidentaux qui, dans le passé, ont créé de toutes pièces un « Etat d’Israël », suite à la Shoah, et provoqué un conflit inévitable avec les Palestiniens chassés de leurs terres et privés de tout Etat.

Actuellement, nous constatons la focalisation des grandes puissances occidentales sur la guerre au Liban et, il faut le reconnaître, une sorte d’attente, inavouée, qu’ Israël termine « son travail ». Cela leur permet d’éviter de prendre enfin fermement position pour régler la question d’un Etat Palestinien viable, avec Jérusalem-Est comme capitale, et avec de réels pouvoirs.

Le conflit actuel engendre la haine et n’apportera ni la paix ni la sécurité.

Le comité Palestine-Israël du Pays de Châteaubriant rassemble des citoyens engagés dans des relations avec des Palestiniens, et avec des Israéliens, pour aboutir à la coexistence et à la reconnaissance réciproque de leurs Etats.

C’est pourquoi il demande aux responsables politiques français et européens « d’avoir la volonté et le courage de prendre toutes les mesures nécessaires à l’arrêt des combats, à l’application sans réserve des résolutions de l’ONU et à la recherche d’une paix durable dans le respect de tous les peuples en présence.

Comment pouvez-vous accepter la mort, la douleur ainsi que la grave précarité qui frappe tous ces innocents ? »

Communiqué du comité Palestine-Israël du Pays de Châteaubriant, 5 août 2006

Pour le comité : Louis David

Lire un article du Figaro à ce sujet (voir le site)

B.Poiraud

Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 0 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons