Put your name here

Grande pĂ©tition contre le Grand Ouest et pour une Bretagne avec la Loire-Atlantique dans un Ouest Ă
Grande pétition contre le Grand Ouest et pour une Bretagne avec la Loire-Atlantique dans un Ouest équilibré !
Grande pĂ©tition contre le Grand Ouest et pour une Bretagne avec la Loire-Atlantique dans un Ouest Ă
Grande pétition contre le Grand Ouest et pour une Bretagne avec la Loire-Atlantique dans un Ouest équilibré !
Le Collectif 44=Breizh lance une pétition pour dire non au Grand Ouest et oui à une Bretagne avec la Loire-Atlantique dans un Ouest équilibré. Alors que Philippe Grosvalet lance une pétition
Communiqué de presse de 44=Breizh

Publié le 6/06/14 18:33 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Collectif 44=Breizh lance une pétition pour dire non au Grand Ouest et oui à une Bretagne avec la Loire-Atlantique dans un Ouest équilibré. Alors que Philippe Grosvalet lance une pétition pour le Grand Ouest en utilisant les moyens de communication d'une institution publique et en dehors du programme politique sur lequel il a été élu, nous voulons donner la parole aux personnes qui portent un projet différent.

Nous notons aussi avec étonnement que de nombreuses personnes signent la pétition de M. Grosvalet en pensant qu'il soutiennent... la Bretagne réunifiée !

Nous vous invitons à signer cette pétition : (voir le site)  : Non au Grand Ouest, Oui à une Bretagne avec la Loire-Atlantique dans un Ouest équilibré !

Bien penser à aller dans votre boîte courriel pour valider votre signature.

Le texte

Créé le 06/06/2014 - Fin le 10/07/2014

À l'attention : de messieurs François Hollande, Jacques Auxiette et Philippe Grosvalet

La réforme territoriale lancée par le président de la République prévoit une carte surréaliste où les Régions Pays de la Loire et Bretagne ont été maintenues. Ce statu quo ne répond pas à la nécessité de régions cohérentes, fortes et reconnues par les citoyens comme à l'international.

Un Grand Ouest ne permettrait pas de relever ce défi. Ce serait une région faible, sans attachement populaire (pourtant nécessaire pour favoriser la citoyenneté) et à la merci des métropoles de Nantes et Rennes. Les territoires situés à l'Ouest de la Bretagne et à l'Est des Pays de la Loire seraient marginalisés dans une telle région.

Un redécoupage des régions de l'Ouest en quatre régions prenant en compte la réunification de la Bretagne est nécessaire. L'intégration de la Loire-Atlantique en Bretagne, la création d'une région Vendée-Poitou-Charentes et d'une Région Val de Loire regroupant le Centre, la Mayenne, la Sarthe et le Maine-et-Loire permettrait à ces collectivités de hisser au rang des grandes régions européennes et mondiales. Leur lisibilité, leur poids démographique équilibré et leur force économique en seraient améliorés.

Dépassons les blocages d'une poignée d'élus qui consistent à ne pas consulter la population. Associons les habitants, donnons-leur le droit de décider de l'avenir de leurs collectivités et ainsi renforçons la démocratie !

En signant cette pétition, vous :

- Refusez une fusion des régions Bretagne et Pays de la Loire dans un Grand Ouest mou et incohérent ;

- Demandez un véritable débat citoyen digne de toute démocratie avec un référendum ;

- Demandez la prise en compte d'un découpage de l'ouest de la France plus cohérent.

Rappel

Tous et toutes, le 28 juin à 14 h devant la préfecture de Loire-Atlantique, 6 quai Ceineray à Nantes ! ( voir l'article )

(voir le site) de 44=Breizh, pour le communiqué

Voir aussi :
facebook
mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2933 lectures.
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la RĂ©unification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la RĂ©gion Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 11 commentaires
  Anje Bro
  le Vendredi 6 juin 2014 19:31
BZH = 29 + 56 + 22 + 35 + 44.
C'est quand mĂŞme pas difficile Ă  comprendre...
(0) 
  Iffig Cochevelou
  le Vendredi 6 juin 2014 19:31
Encore une fois un manque de sérieux , on doit en etre deja a la 4° pétition qui circule sur le Web : ne pouvons nous pas avoir une seule pétition, dynamisée par l'ensemble des organisations qui soutiennent la réunification.... et tout cela pour courcircuiter le voisin.
Trist eo !
y a t il du monde aux 5 entrées autoroutières de Bretagne pour accueillir les visiteurs du week-end de pentecotes ?
(0) 
  Herve M
  le Samedi 7 juin 2014 09:17
Ar gwir zo gant Ifig, Ur sinadeg all zo war avaaz tizhet ganti an 3000 anoioù bet lakaet da bal . Ret e vefe kaout 100000 d'an nebeutañ !
(0) 
  Alwenn
  le Samedi 7 juin 2014 11:49
Les pétitions sont formulées différement et il est intéressant de voir laquelle est la plus efficace. 44=Breizh a fait une première version de sa pétition qui était mal faite. Il l'a modifiée et maintenant elle fonctionne très bien. Elle en est à plus de 2000 et a dépassé celle de Grosvalet (sic).
Celle de Grosvalet est trompeuse. Certains la signe croyant signer pour la réunification, on le voit dans les commentaires.
S'il y a un référendum, il faudra faire très attention à la manière de le formuler.
La pétition de Grosvalet a eu la publicité de la presse, notament de Ouest-france. Ce qui est anormal.
Comme il est mainenant dépassé par celle de 44=Breizh, il a déjà perdu.
Il faut faire circuler au maximum celle de 44=Breizh, c'est la plus efficace. A vos réseaux sociaux !
(0) 
  Patrice Maillard
  le Samedi 7 juin 2014 13:54
A tous : pour ce qui est d'un référendum, comme les institutions jacobines françaises ne l'organiseront pas, il faut qu'elle soit organisée de manière indépendante par l'Union Nationale pour l'unité territoriale Bretonne, dans chaque commune de B5, piloté dans chaque commune par une association culturelle ou autre : Qu'en pensez vous ??
(0) 
  herve morvan
  le Samedi 7 juin 2014 17:34
Il y a déjà eu une pétition de 116 347 voix pour la réunification, total vote breton en B5 le 25 mai 2014, soit 9,89 % des suffrages exprimés (1 176 487)avec en gros 55% d'abstention.
Comment faire mieux avec une pétition ?
(0) 
  marc iliou
  le Dimanche 8 juin 2014 09:07
C'est bien dommage mais je n'arrive toujours pas à signer cette pétition !
(0) 
  PIERRE CAMARET
  le Dimanche 8 juin 2014 10:33
Je serai plutot enclin a organiser un referendum qu'a signer une ieme petition >
Mais organiser un referendum n'est pas facile et est couteux .......... mais au moins on changerait un peu et en cela nous imiterions les pro russes en UKRAINE
(0) 
  Herve M
  le Dimanche 8 juin 2014 11:04
@ marc iliou
il faut peut-être valider en cliquant sur le lien envoyé par courriel ?
2808 signatures recueillies
et
3042 signatures recueillies sur la pétition sur Avaaz (voir le site) /Madame_Lebranchu_Ministre_de_la_Decentralisation_Agissez_pour_une_Bretagne_reunifiee/?bkAuCab&v=40422
(0) 
  Louis Le Bars
  le Dimanche 8 juin 2014 18:34
Ouest-France milite clairement pour le Grand-Ouest, et va jusqu'à étouffer les initiatives du Conseil Régional de Bretagne, c'est honteux. Je rappelle tout de même à toutes fins utiles que la Normandie va être réunifiée du Mont-Saint-Michel au Pays de Caux.
Les élus nantais prônent la mort de la Bretagne. C'est une déclaration de guerre. Peut-être le mouvement breton devrait revoir ses fondamentaux car on ne peut pas systématiquement accuser Paris.
La pétition du Président du CG de Loire-Atlantique n'est pas du tout ambigue. Elle parle clairement de fusion Bretagne/Pays de la Loire...le mot réunification n'est jamais employé par exemple. Il y a même une grosse carte bien laide sur le site Ouest-France.
Franchement si il y a des bretons qui confondent réunification et cela, c'est quand même inquiétant.
Chevènement est actuellement en train de prôner un rattachement de son département (Territoire de Belfort, alsacien avant 1870) à la nouvelle région Alsace-Lorraine...
(0) 
  PĂ©ri Loussouarn
  le Lundi 9 juin 2014 13:07
Allez chez vos voisins, vos frères, vos amis... Créer une adresse mail pour votre grand-père que vous savez breton jusqu'au bout des ongles afin que sa voix compte en signant la pétition... Idem pour vos enfants majeurs... Lors des repas de famille, prenez la parole et informez vos proches de l'existence de cette pétition... Idem lors de la réunion du club de foot ou de rugby, lors de l'AG du club nautique, lors de la messe dominicale, bousculez le curé (mais pas trop fort), etc etc : bref criez votre amour de la (grande) Bretagne afin que nous gagnions la bataille et -au final- la guerre : War zao! Paotred ! Breudeur ha mignoned! War zao! Enor da Vretoned!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.