Glenmor l'Insoumis, Glenmor Disuj au festival de Cornouaille à Quimper

-- Cultures --

Reportage de Gwenaelle Pelliet

Publié le 24/07/13 15:47 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
30932_1.jpg
Michel Chauvin présente le spectacle.

Hier soir au théâtre de Cornouaille, lors du Festival de Cornouaille à Kemper, avait lieu un hommage à Glenmor, le spectacle Glenmor l'Insoumis, Glenmor Disuj.

Glenmor, Émile le Scanff pour l'état civil, dit « Milig ar Scañv », a su réveiller les consciences par son militantisme en faveur de la Bretagne.

Il a créé en 1969 le journal La Nation Bretonne du parti national breton avec Xavier Grall (et (voir le site) ), Alan Guel et sa femme Katell, et l'aide de Martial Pézennec, imprimeur de Rostrenen. Son nom Glenmor vient de Glen, terre, et Mor, mer.

Glenmor s'est produit à Bobino et ses textes sur Paris et la France ne plaisaient pas à Bruno Coquatrix, le régisseur, interprété par Goulc'han Kervella. Glenmor a persisté.

L'amour fort que Katell, son épouse, lui portait ainsi que son mariage était relaté ; malgré tout, Glenmor ne pensait qu'à défendre la Bretagne, oubliant de s'occuper de Katell et de ses enfants, tant son militantisme et le texte de ses chansons devenaient une priorité pour lui.

En fin de spectacle, la chanson de Glenmor Pa vin maro (Quand je serai mort) par Andrea Ar Gouilh sur des images des obsèques de Glenmor en juin 1996 au cimetière de Maël-Carhaix, avec les militants venus de toute la Bretagne et le flot de drapeaux bretons, les Gwenn ha du.

Lors de cette dixième représentation du spectacle créé à Carhaix en 2011 pour les 80 ans de célébration de la naissance de Glenmor, des artistes comme Andrea Ar Gouilh, Gilles Servat, Yvon Étienne et Jean-Pierre Quéré, chanteur de kan ha diskan de Briec-de-l'Odet, ont interprété ses chansons.

Gilles Servat a interprété 3 chansons : Kan Bale Nevenoë, War hent Ker Dundee et Dieu me damne.

Andrea ar Gouilh a interprété Viviana, E dibenn miz gwengolo (À la fin du mois de septembre) en hommage à Yann-Kel Kernaleguen, jeune Quimpérois décédé lors d'un attentat à l'explosif à Dinéault le 30 septembre 1976, mort pour la Bretagne, militant actif du FLB, ainsi que Keltia.

Étaient projetées des photos et vidéos de la vie de Glenmor, notamment la venue de Léo Ferré chez lui à Glomel ; ils ont se sont produits ensemble en concert en France.

Prochaine représentation en janvier 2014 à Brest. En complément des articles ici en marge et pour d'autres videos et photos ( voir l'article ) à Lorient, ( voir l'article ) à Vannes et ( voir l'article ) à Pontivy.

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2745 lectures.
Gwenaelle Pelliet, Quimpéroise, ancienne fonctionnaire, bénévole multi-média pour le site www.agencebretagnepresse.com, Actualité culturelle du Finistère (agenda et comptes-rendus)
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.