Gérard Chevalier dédicacera à la Fnac de Morlaix "Les chats noirs de la Table Ronde"
Agenda de I.R.

Publié le 20/07/22 18:16 -- mis à jour le 24/07/22 09:01
Date de l'évènement : le 30/07/2022 à 10 h
55480_1.jpg
Couverture du roman de Gérard Chevalier

Gérard Chevalier dédicacera son dernier roman policier "Les chats noirs de la Table Ronde" paru aux Editions Palémon, le samedi 30 juillet 2022 de 10 h à 18 h à la FNAC de Morlaix.

On ne compte plus les enquêtes de Catia ! Elle est vraiment "au poil" et puis là elle va se frotter à la pègre des chats, les noirs, ceux qui portent malheur soi disant, si les légendes disent vrai ça va être un thriller cette affaire-là ? ça fout les jetons ! Heureusement c'est de la littérature mais ça va vous remuer le confort !

Bon qui est le maître de l'écrit, ce Gérard Chevalier de la Table Ronde ?

À la suite d’une longue carrière au cinéma et à la télévision commencée à 30 ans Gérard Chevalier s’est lancé dans la littérature avec une affinité pour le genre policier et à suspense.

Après avoir tenu à la télévision des rôles populaires dans des séries Le 16 à Kerbriant, Les Gens de Mogador, Arsène Lupin, Vidocq, La Cloche Tibétaine et dans des téléfilms, il écrit et monte ses spectacles au café-théâtre puis de vraies pièces, comme Coup de pompe, dont il partage la distribution avec Annie Savarin et Bernard Carat.

Aujourd'hui, auteur de romans policiers et de thrillers, il s'est installé en Bretagne, sa terre d'inspiration inépuisable, terre qu'il affectionne tout particulièrement et à laquelle il rend un vibrant hommage à travers ses écrits.

Son premier ouvrage, 'Ici finit la terre' paru en 2009, a été largement salué par la critique et a remporté de nombreux prix littéraires : le grand prix du roman Produit en Bretagne, le prix du livre insulaire à Ouessant et le 2e prix du Goéland Masqué. L'ombre de la brume, paru en 2010, la magie des nuages en 2011, Vague scélérate en 2013, Miaou, bordel!, Ron-ron, ça tourne!, Plumes... Et emplumés et Carnage... en coloriage! rencontrent également un véritable succès mettant une nouvelle fois la Bretagne à l'honneur.

D'accord vous voulez connaître le sujet ! le voici :

"Yvon et Erwan, de la police de Quimper, sont appelés en renfort par la brigade de Plélan-le-Grand en Brocéliande. Bien évidemment, la chatte Catia et son fidèle Hector le saint-hubert les accompagnent.

De prestigieuses demeures ont été cambriolées, un petit chat noir sculpté dans du bois ayant été à chaque fois laissé sur les lieux. L’un des propriétaires, un homme politique haut placé, est même menacé de mort par une missive anonyme dont les lettres s’avèrent provenir d’un grimoire du VIe siècle !

Commence alors pour l’équipe de choc, au coeur de la mythique forêt, une enquête hallucinante auprès de protagonistes dont les noms perdurent depuis quatorze siècles, descendants de la légende arthurienne, de Perceval à Lancelot en passant par Viviane et Merlin. Ce petit monde se déchire en luttes politiques dans lesquelles deux partis s’affrontent : le C.I.A, Cercle Interceltique Arthurien, et le F.B.I, Forêt Brocéliande Immortelle.

Le mystère va s’épaissir encore davantage lorsque la fameuse épée Excalibur et l’extraordinaire Table Ronde vont être découvertes…

Un périple bourré d’humour et de situations cocasses, au coeur de ce superbe coin de Bretagne empreint de légendes… "

Vous voulez rencontrer Gérard, un homme de terrain, et bien rendez-vous à la Fnac de Morlaix ainsi que sur son site qui vous donnera toutes ses infos :

Isaline REMY


2  0  
mailbox
imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.