Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
Gaspillage énergétique : lettre ouverte d'AE2D aux 3 CCI du Finistère

Nous avons écrit, ce jour, aux trois Chambres de Commerce et d'Industrie du Finistère pour appeler les entreprises commerciales, touristiques, industrielles et de services à un comportement responsable afin de faire preuve de sobriété énergétique

Alain Le Suavet pour Ae2d le 12/12/08 11:33

Nous avons écrit, ce jour, aux trois Chambres de Commerce et d'Industrie du Finistère pour appeler les entreprises commerciales, touristiques, industrielles et de services à un comportement responsable afin de faire preuve de sobriété énergétique.

Monsieur le président,

Le 13 novembre, par voie de presse, RTE (Réseau de transport d'électricité) invitait les consommateurs bretons à adopter des gestes citoyens afin de limiter les pics de consommation électrique et éviter les coupures de courant.

RTE justifie, avec cette opération, la nécessité du projet de centrale thermique, fortement émettrice de CO2, à Ploufragan (22). Les organisations locales de défense de l'environnement, que nous soutenons, critiquent ce projet et n'en veulent pas.

L'analyse de la consommation électrique annuelle bretonne révèle une surconsommation de la mi-décembre à la mi-janvier et plus particulièrement le matin et entre 17 et 20 heures. Nous approchons de la 'période critique', trois 'alertes orange' ont été lancées cette semaine (8, 9 et 11 décembre).

Aussi nous demandons à la CCI :

- de conseiller aux entreprises commerciales, touristiques, industrielles et de services de restreindre la puissance d'éclairage des illuminations de Noël et des éclairages (extérieurs et intérieurs), afin de réduire l'ampleur des pointes de consommation ;

- de conseiller aux entreprises commerciales de fermer les portes de leurs magasins quand le chauffage est en service. En effet, diverses personnes nous ont fait remarquer, que de nombreux commerces, principalement de centres-villes, conservaient leurs portes sur rue grandes ouvertes, provoquant des déperditions énormes de chauffage et un gaspillage de calories se répandant ainsi inutilement dans l'atmosphère.
Les questions que nous nous posons alors sont les suivantes : ces commerçants ne sauraient-ils pas que la crise énergétique est une réalité prégnante, s'ajoutant aux autres crises – économique ; sociétale ; environnementale …– du monde actuel ? Que le développement durable n'est pas une notion en l'air et qu'une des premières propositions du Grenelle de l'Environnement doit nous conduire tous à réduire nos consommations énergétiques ? Que le public attend de ses responsables politiques et institutionnels ainsi que des acteurs économiques de plus en plus d'exemplarité en matière de lutte contre les gaspillages sous toutes leurs formes ? De plus, l'adoption d'une politique de maîtrise de leurs dépenses énergétiques aurait un impact sur leurs charges, donc sur les prix et sur le pouvoir d'achat des ménages, tout en préservant l'environnement et le climat ;

- de s'inscrire à l'espace d'alerte d'EcoWatt en Bretagne (voir le site) puis de sensibiliser les entreprises aux économies d'énergie et à l'utilisation des énergies renouvelables, notamment en relayant les informations des agences locales de l'énergie concernant les démarches à adopter, le matériel à utiliser (par exemple : lampes à basse consommation, dispositifs de délestage, …) ;

- de faire connaître publiquement tous vos autres projets et initiatives en matière de réduction de la consommation en énergie.


Les gestes simples, comme la sobriété énergétique, donneraient un signal fort de l'engagement de la CCI en matière de développement durable. Ces gestes adoptés dès cet hiver, serviront de nouveaux réflexes au quotidien pour toute l'année.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le président, nos meilleures salutations.

Les co-présidents, Roger ABIVEN et Alain LE SUAVET

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1850 lectures.
logo
AE2D, (Agir pour un Environnement et un Développement Durables) est une association agréée au titre de la protection de l'environnement pour le département du Finistère. Elle a pour but d'agir à la pointe de Bretagne (Finistère, Brest)
— en faveur de la protection de la nature (espaces naturels, zones humides, faune, flore...) et l'amélioration du cadre de vie (urbanisme, transports, énergies,...)
— par la lutte contre les pollutions (air, eau, mer, sol...), les nuisances (bruit...) et les risques technologiques majeurs (nucléaires...)
— à partir de faits constitutifs d'infractions aux différentes règlementations concernant l'environnement et le cadre de vie.
Contacts AE2D
Locaux associatifs de la Cavale Blanche
10 rue Hegel
2
Voir tous les articles de Ae2d
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 1 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons