G7 avocats

-- Entreprise --

Chronique de Biet
Porte-parole: Philippe Biet

Publié le 24/08/19 19:42 -- mis à jour le 24/08/19 19:42

Ce samedi, le G7 se réunit à Biarritz. Thèmes principaux retenus : la réduction des inégalités dans le monde et la dimension sociale de la mondialisation. En amont, les ministres du G7 ont été associés afin d'échanger sur les principales thématiques. Jean- Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères a réuni ses homologues en avril dernier à Dinard, pour la santé, Paris en mai, les finances en juillet à Chantilly...Sous l'impulsion de la présidence française, le G7 s'est ouvert à la société civile dont les avocats.

9 Barreaux rassemblent les avocats en Bretagne : Brest, Lorient, Quimper, Rennes, Vannes, St Brieuc, St Malo-Dinan, St Nazaire et Nantes le plus conséquent avec plus de 1 000 membres. Le Conseil national des Barreaux, CNB représente 163 unités. Maître Gaëtane Thomas-Tinot, Nantes « Si on n'avait pas le CNB, on serait vraiment chacun tout seul dans son barreau au niveau départemental, Ca porte la valeur de la profession au niveau national » Il est présidé actuellement par Maître Christiane Féral-Schul.

Elle a piloté le premier G7 des avocats à Paris début juillet. Ces 7 pays rassemblent 1 800 000 avocats. « La justice est un pilier des états démocratiques et nous sommes fiers que nos premiers travaux réalisés avec nos homologues des pays du G7 permettent à la profession de devenir le 8ème groupe d'engagement » 20 propositions seront portés dont ces thèmes principaux : lutte contre les inégalités, protection de l'environnement, renforcement de la responsabilité sociale des entreprises, préservation de l'État de droit et du droit à un procès équitable, opportunités offertes par le numérique et l'intelligence artificielle.

De nombreux barreaux se sont engagés pour l'abolition de la peine de mort, déjà effective pour 134 États membre des Nations Unies. Autre résolution : exigence de la libération de l'avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, militante des doits humains, condamnée à 33 ans de prison et 148 coups de fouet, notamment pour avoir montré publiquement son opposition à l'obligation de porter le voile/hijab.

mailbox imprimer
Philippe Biet est un journaliste indépendant basé à Rennes
Voir son mur| Voir sa page Facebook