Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- invitation -
Fréour ou le Chant de la Sculpture. Exposition à Paris
Je vous signale le vernissage de l'exposition "Jean Fréour ou le Chant de la Sculpture" ce jeudi 5 février à 18 h 30 dans la salle des fêtes de la Mairie du XVIe arrondissement de Paris (71, avenue Henri Martin). Ce vernissage sera présidé par Pierre-Christian Taittinger, ancien ministre et maire du XVIe arrondissement, en présence de Jean Piat et du duc de Vendôme.
Bernard Le Nail pour ABP le 5/02/04 10:59

Je vous signale le vernissage de l'exposition "Jean Fréour ou le Chant de la Sculpture" ce jeudi 5 février à 18 h 30 dans la salle des fêtes de la Mairie du XVIe arrondissement de Paris (71, avenue Henri Martin). Ce vernissage sera présidé par Pierre-Christian Taittinger, ancien ministre et maire du XVIe arrondissement, en présence de Jean Piat et du duc de Vendôme.

Cette exposition est présentée du 6 au 21 février 2004, du lundi au vendredi de 11 heures à 17 heures et le samedi de 10 h 30 à 12 h 30. Elle est fermée le dimanche.

Né à Nantes en 1919, Jean Fréour qui continue à sculpter avec une formidable énergie à près de 85 ans, est un des plus grands artistes contemporains de la Bretagne. Entré en 1936 à l'École des Beaux-Arts de Paris, il a été pensionnaire durant un an, en 1952, à la Casa de Velasquez à Madrid et s'est fixé ensuite au Bourg-de-Batz (dont il a été maire pendant un an).

Son oeuvre profane et sacrée est immense et on trouve des statues de lui dans les cinq départements bretons et aussi ailleurs, en région parisienne, en Belgique et en Afrique. Il est ainsi l'auteur de la belle statue du "colonel Armand" (le marquis de La Rouërie) à Fougères, de la statue de Pierre Bouguer sur le port du Croisic, de la statue d'Anne de Bretagne, devant l'entrée du château des ducs de Bretagne, à Nantes.

Cet homme discret, presque sauvage, qui refuse les honneurs et les mondanités et qui se tient totalement à l'écart des modes et des coteries, a la dimension d'un Rodin ou d'un Bourdelle.

Il faut espérer que dans un futur pas trop éloigné un grand musée pourra être consacré à son oeuvre. En attendant, il faut vraiment se précipiter pour aller voir cette exposition exceptionnelle.

Bernard Le Nail

Voir aussi :
Bernard Le Nail est un écrivain fondateur de la maison d'édition LES PORTES DU LARGE. Contributeur ABP
Voir tous les articles de de Bernard Le Nail
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons