Frégates de Lorient: La marine taiwanaise réclame aux contribuables français prés d'un milliard d'euros
Enquete de Philippe Argouarch

Publié le 21/09/05 15:40 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

[ABP] La marine taiwanaise vient de doubler ses réclamations. Elle demande aujourd'hui 1,19 milliard de dollars - soit 990 millions d'euros à la France.

Le contentieux porte sur le prix des frégates construites à Lorient et vendues à Taiwan en 1991. Le prix réel fut boosté pour alimenter d'énormes rétro-commissions aussi bien pour des dignitaires de la marine et du gouvernement de Taiwan que les caisses noires de politiciens français. Les caisses de l'UDR et du Parti Socialiste français entre autres, auraient été alimentées par des rétro-commissions.

Le gouvernement continue de protéger les noms et les groupes qui ont bénéficié en France des rétro-commissions ou qui ont versé des pots de vins aux responsables taiwanais chargés de l'attribution du contrat. On invoque le plus souvent le trés pratique "secret défense". Les juges Dominique de TALANCE et Renaud VAN RUYMBEKE n'avanceraient plus du tout si les coupables taiwannais n'etaient pas passés aux aveux__ du moins ceux qui ne sont pas morts dans des conditions plus que suspectes.

En 2004, Le canard enchaîné, révèlait la censure par Serge Dassault d’une interview de l’intermédiaire taïwanais dans l’affaire des frégates. Cette interview était destinée à paraître en juillet 2004 dans le quotidien Le Figaro, dont l’industriel français est désormais le patron.

Les frégates ayant été construites par Thomson (aujourd'hui Thalés) et la DCN, ce sont les contribuables français qui encore une fois vont payer la facture.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.