-- La réunification --

François Goulard et le Morbihan s’engagent pour la Réunification

Le numéro 32 du Morbihan Magazine, revue du Conseil général, s'ouvre par un éditorial du président du Conseil général François Goulard qui fait chaud au cœur des habitants de Loire-Atlantique.

25305_1.jpg


L'engagement du Morbihan en faveur de la Réunification administrative voté en décembre 2011 (voir notre article) est confirmé par le président du conseil Général, qui motive son engagement en insistant sur les atouts économiques de la Réunification, qui « sera une formidable source de croissance ». Il souligne la présence en Loire-Atlantique du port de référence de la Bretagne, Saint-Nazaire, ou du futur aéroport de Notre-Dame des Landes.


François Goulard n'oublie pas l'aspect historique « notre histoire, notre identité et notre culture vivent des deux côtés des frontières administratives » et souligne l'importance du regroupement des institutions, notamment universitaires, de l'ensemble de la Bretagne historique, « pour exister dans le paysage mondial »


Enfin, il remercie « ceux qui tous les jours font vivre notre culture, notre identité, notre solidarité et notre économie bretonne ». Parce que « La Bretagne, région multi-séculaire est une idée d'avenir ».

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1391 lectures.
mailbox imprimer

Étudiant en droit-histoire expatrié en Orléans, passionné par l'histoire et le patrimoine de la Bretagne. S'intéresse aussi à l'économie bretonne et à l'actualité de Loire-Atlantique.

Vos commentaires :

SPERED DIEUB
Mercredi 28 mars 2012

Oui c'est capital car c'est le Morbihan qui est géographiquement et historiquement de loin le mieux placé pour entreprendre à la fois la réunification et contribuer à mettre à mal la fracture territoriale qui est une menace pour l'existence de la Bretagne car elle fait le jeu des partisans du grand ouest

Krisbreizh44
Mercredi 28 mars 2012

Habitante de Loire-Atlantique , ça ne me fait pas très "chaud au coeur" quand je pense qu'ils auraient pu le faire depuis 10 ans , qu'ils en avaient les pouvoirs et je ne suis d'accord avec TOUTES les raisons invoquées en particulier l'aéroport ruineux et classé pour beaucoup de bretons et de plus en plus d'habitants des 44-56-35 etc...dans les "grands projets inutiles"! Il s'agit bien d'en faire l'aéroport du grand-Ouest , n'est-ce-pas ? De quelle réunification parlons-nous ?

J'aimerais connaître également ce qu'en dit son opposition .

JIPE 44
Jeudi 29 mars 2012

Na ruz na gwenn ?

Ce n'est pas le 56 qui est le mieux placé pour la réunification ... ce n'est pas une course de chevaux!

TOUS les Bretons sont concernés et c'est pour cela que la manif de Kemper est très importante ... dans laquelle la réunification a toute sa place.

Et puis ...ce n'est pas le moment de faire la fine bouche avec l'histoire de l'aéroport ... Goulard se révèle "militant" de la réunification ? pourquoi pas? ... Mareschal l'a bien été en son temps ... Plus on en parlera ... mieux ce sera. Les politiciens de tous bords sont conscients du problème et c'est cela qui est intéressant. Continuons à les motiver en occupant le terrain sans cesser d'être lucides.

SPERED DIEUB
Jeudi 29 mars 2012

Jipe bien entendu tous les bretons sont concernés par la réunification encore faudrait t-ils qu'ils soient motivés sans que l'on soit obligé d'aller les chercher en tirant sur leurs cheveux, mais là c'est un autre débat Je voulais dire que géographiquement et économiquement le Morbihan du moins sa partie sud est était la mieux placée dans le sens ou actuellement l'accent est mis sur Rennes Nantes plutôt que sur Vannes Nantes ,alors que cette zone du sud Bretagne a un même destin économique de part entre autre sa vocation maritime, c'était aussi une réalité historique bien avant la naissance de la Bretagne en temps que telle

gilbert ENGELHARDT
Vendredi 30 mars 2012

François GOULARD, homme politique de stature nationale, qui aime son Morbihan natal, et toute la Bretagne dans son ensemble, sait très bien qu'il a là une formidable carte à jouer. Je milite à BRETAGNE RÉUNIE et sens très bien l'émergence d'une dynamique en faveur de la réunification, que nous n'avions pas connu tout au long des dernières années.

J'ai vécu vingt ans à Lorient où je suis né, puis à Vannes, et maintenant je suis Nantais depuis quinze ans. Il faut absolument que la Loire-Atlantique rejoigne le giron de sa région-mère la Bretagne, tant du point de vue historique et culturel que de celui, qui est le plus important, celui de l'Economie en général. La Bretagne est connue dans le monde entier, alors que les Pays de Loire ne parviendront jamais à être reconnus, tant leur entité est vague et incompréhensible, vue de l'étranger. Il y a confusion totale, par exemple, chez mes amis anglais entre Val de Loire et Pays de la Loire ! Le Conseil Régional dépense des sommes astronomiques pour la promotion de cette région bidon, et cela est dénoncé comme un scandale, à l'heure des restrictions budgétaires et des économies que nous devrions faire. Malheureusement, la "Ligériose", maladie grave, a déjà fait beaucoup de dégâts, dans la population de la Loire-Atlantique ! Il faut donc remercier le docteur François GOULARD, de penser à nous aider;

J'étais sur les bancs du Lycée St Louis de Lorient avec Jean-Yves LE DRIAN, Président du Conseil Régional de Bretagne, excellent camarade, très brillant, également amoureux de sa Bretagne; aussi pourquoi ces deux grands politiques ne se concerteraient ils pas plus avant pour faire avancer le "schmilblick" ? Et vaincre le jacobinisme ambiant, tant de droite que de gauche, dont la France souffre trop et n'a que trop souffert ?

eugène Le Tollec
Mercredi 27 juin 2012

Voilà l'homme nécessaire à prendre la direction d'un pôle de compétences breton car il faut dans la direction de cette task force une présence directionnelle en pleine aptitude de décision!

eugène Le Tollec
Mercredi 27 juin 2012

@ gilbert ENGELHARDT

Une seule question

Où est l\'erreur de casting entre Le Drian et Goulard?

L\'un est porté par l\'assaut socialiste et est soumis à la ligne de conduite du PS depuis sa première allégeance et ne déviera pas des ordres de parti.

L\'autre est, je pense plus breton que le premier,dans l\'analyse des grandes nécessités pour la Bretagne.

l\'un a raté d\'être l\'homme de la Bretagne,le deuxième pourrait se draper dans les plis du drapeau breton réunifié.

L\'un ne sait qu\'obéir à ses chefs,l\'autre a été toujours constant pour la réunification et dans ses propos

L\'un est homme de rêve ( à vendre),l\'autre de concret

( n\'oublions pas qu\'il a osé contredire sa hhiérarchie),je dis et répète ,voilà la \"tête\" qu\'il manque bien sur parfaitement épaulée par toute une pensée bretonne(apolitique)

L\'un est dans la nasse \"ayrault\",l\'autre est hors des basses contingences parisiennes et des luttes intestines de parti.

Cher Monsieur , je raisonne en pur analyste d\'un challenge.

Il y a un contrat à mettre en place entre les bretons et ses élites pour un seul but!

Ne dit-on pas \"the right man in the right place\"

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 9 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.