Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- ABP -
François Dollier de Casson honoré samedi au Grand Fougeray
François Dollier de Casson honoré samedi au Grand Fougeray Connu surtout jusqu'ici pour sa superbe tour, seule vestige du château construit par les Rieux en 1420, le bourg du Grand Fougeray (2 000 habitants) se trouve à 45 km au sud de Rennes, presque à mi-chemin entre Rennes et Nantes. Les
Philippe Argouarch pour ABP le 3/10/05 11:59

François Dollier de Casson honoré samedi au Grand Fougeray

Connu surtout jusqu'ici pour sa superbe tour, seule vestige du château construit par les Rieux en 1420, le bourg du Grand Fougeray (2 000 habitants) se trouve à 45 km au sud de Rennes, presque à mi-chemin entre Rennes et Nantes. Les habitants du Grand Fougeray viennent de découvrir que leur commune était le pays d'origine d'un des grand pionniers de la Nouvelle-France, venus de Bretagne : François Dollier de Casson, souvent appelé "le second fondateur de Montréal". Marcel Fournier, historien canadien, président de la Société généalogique canadienne-française, est venu le leur révéler samedi dernier au cours d'une conférence qui a attiré de nombreux Fulkériens.

Appartenant à une famille noble originaire de la région de Vitré, François Dollier de Casson fut baptisé le 12 août 1636 au Grand Fougeray. Il débuta d’abord dans la carrière militaire. Capitaine de cavalerie, il servit sous le maréchal de Turenne puis, en 1657, il entra au séminaire de Saint-Sulpice et obtint d’être envoyé comme missionnaire au Canada en 1666. Il participa à plusieurs voyages, particulièrement dangereux et épuisants, dans les territoires indiens, en particulier dans le pays des Potawatomis, sur la rive sud des Grands Lacs, avec le père René de Bréhant, en 1669. Puis, en 1671, il fut nommé directeur du séminaire de Québec. En 1674, un grave accident faillit lui coûter la vie et il retourna en France pour refaire sa santé. De retour au Canada en 1678, il devait passer les 24 dernières années de sa vie à Montréal, contribuant très activement à son développement et à son aménagement au point d’avoir été parfois qualifié de “second fondateur de Montréal”. On lui doit d’ailleurs la première histoire de la ville : Histoire de Montréal, qui couvre la période de 1640 à 1672. François Dollier de Casson mourut à Montréal le 27 septembre 1701.

C'est l'association Histoire et généalogie du Grand Fougeray, présidée par Gérard Prévost, qui était à l'initiative de la journée de commémoration organisée samedi. Une plaque de rue portant le nom de François Dollier de Casson a été dévoilée à cette occasion et Marcel Fournier a offert au maire du Grand Fougeray, M. Alain David, une édition récente de l'Histoire de Montréal par François Dollier de Casson. L'idée a été lancée de jumeler Le Grand Fougeray avec une commune québecoise et, d'ores et déjà, les élus fulkériens ont décidé de préparer une grande manifestation britto-québecoise le 3 juillet 2008, date du 400e anniversaire de la fondation de Québec, qui devrait être l'occasion de très nombreuses manifestations de part et d'autres de l'Atlantique.

Après des conférences à Rennes mercredi dernier, à Saint-Malo jeudi, puis au Grand Fougeray samedi, Marcel Fournier a passé la plus grande partie de la journée de dimanche à Saint-Brieuc, où il a dédicacé de nombreux exemplaires de son nouveau livre, Les Bretons en Amérique française 1504-2004. Il fait une conférence ce lundi à Brest, demain mardi à Quimper, puis jeudi à Nantes, avant de partir pour Paris où il va participer du 10 au 15 octobre au Congrès international de généalogie. Il y fera le mardi 11 octobre une communication sur l'immigration bretonne en Amérique du Nord depuis cinq siècles et, le même jour, à 18h30, une réception organisée sous l'égide du Délégué général du Québec en France marquera le lancement officiel du nouveau livre de Marcel Fournier (qui sera en vente généralisée en librairie à partir du 15 octobre).

Bernard LE NAIL

Philippe Argouarch

Cet article a fait l'objet de 3187 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons