France : l’indignation sélective

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton
Porte-parole: Sébastien Girard

Publié le 19/02/19 19:44 -- mis à jour le 19/02/19 19:44
46897_1.jpg
logo parti breton

Le 19/02/19, l’ensemble des partis français, suivis de nombreuses organisations et mouvements appellent à manifester contre l’antisémitisme.

Bien-sûr, le Parti Breton dénonce les actes antisémites et assure de son soutien les juifs de Bretagne.

Cependant, le Parti Breton dénonce vivement l’indignation sélective de la France.

Ainsi ces mêmes partis et mouvements ne s’indignent pas contre les discriminations faites aux Bretons pourtant dénoncées par les organisations internationales (usage de la langue jusque l’interdiction du ñ, histoire non enseignée, partition du territoire, etc..) pas plus qu’elle ne fait un travail de mémoire sur les exactions commises contre les Bretons (révolution françaises, guerre 14-18 etc..), pas plus qu'elle ne s'indigne quand il y a quelques jours un contrôleur se fait tabasser et insulter de "sale breton".

C’est dans le respect des minorités que s’ancre le vivre ensemble. Aussi cette indignation sélective porte-t-elle en elle-même les germes de l’antisémitisme, de la xénophobie et de bien d’autres discriminations.

Pour le Parti Breton

Gaël Fleurent

Président du Parti Breton/Strollad Breizh

Voir aussi :
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 5 commentaires
Jakez Gwillou
Mercredi 20 février 2019

De cette indignation sélective que vous dénoncez fort justement, la Nation bretonne n’est pas la seule victime. La communauté catholique partage également ce désintérêt qui confine bien souvent au mépris.
Combien de déplacements de nos hautes autorités politiques dans les cimetières chrétiens vandalisés et profanés régulièrement et en très grand nombre ? Pour exemple, la tombe brisée et saccagée de l’abbé Yann-Vari PEROT la veille du lundi de Pâques de 2018, n’a vu aucune autorité politique ou préfectorale s’y recueillir. L’affaire ayant été rapidement classée sans suite….
Alors, ce deux poids-deux mesures nous soulève le cœur, nous « les enfants de la république » comme ils nous appellent, qui avons été soumis au dogme de l’égalitarisme.
Mais cette indignation sélective n’est pas le résultat du hasard. S’il est fort louable de la condamner, il faut aussi en désigner les causes. Lesquelles sont intrinsèquement liées à la nature du pouvoir jacobin, unitaire et laïciste dont les pères fondateurs n’appartiennent ni à notre tradition ethnoculturelle, ni à notre patrimoine religieux.

Fañch Ar Vilin
Jeudi 21 février 2019

Parmi les « enfants de la république » la marâtre sait choisir ses chouchous et ses souffre-douleurs.
Yann-Vari Perrot combine le double tort pour elle d’être à la fois nationaliste breton et catholique.

Pierre Robes
Vendredi 22 février 2019

l’abbé Yann-Vari PEROT dénonçait le massacre de Katyn en pologne par les armées russes et les communistes de Staline.

Pascal Lafargue
Vendredi 22 février 2019

A vous qui reprochez à la France son indignation sélective, on pourrait dire de même que l’idée que vous vous faites de la liberté d’expression n’en est pas moins sélective.
Refuser de poster mon commentaire, exprimant certes un désaccord avec vos propos mais sans vulgarité, ni dérapage verbale et sous ma vraie identité, je n’ai pas trouvé cela très chevalresque de votre part.
D’autant qu’au regard des autres commentaires que vous avez bien voulu publier et qui voudraient mettre sur le même plan la persécution des Juifs et l’indifférence que ressent le Français lambda à l’égard de la religion catholique, je trouve cela fort de café. Que faut-il penser de la mention qui est faite de l’abbé Perrot ? Ce personnage est, il est vrai, difficile à classer mais faut-il rappeler qu’il considérait tout de même Célestin Lainé comme… son fils spirituel ?! Et puis, il y a son article antisémite publié dans FhB pendant la guerre, mais cela nous ramène d’une certaine façon à cette indignation sélective, à savoir le rejet plus que légitime de cette ignominie qu’est l’antisémitisme.
A wir galon,

Loïc.L
Dimanche 24 février 2019

Finkielkraut lui-même, ce week-end à l'émission "28 minutes", pense que l'indignation du racisme doit être pour toute communauté, (il ajoute que communiquer sur une seule communauté pourrait faire pire que mieux).
Les insultes à son encontre, la montée de l'antisémitisme, les propos et actes racistes envers les bretons, ou arabes ou contre les homosexuels, sont une manifestation de cette décadence entamée de la société (résurgence).
Les insultes ne sont qu'un préambule, ces tarés qui les prononcent commencent à se lâcher. La géopolitique confirme cette décadence avec des extrêmes soit au pouvoir soit sur le point de l'être.
Et le problème est que maintenant nous avons le malheureux "choix" entre des partis qui font comme depuis 40 ans dont on n'en peut plus, et des extrêmes dangereux. Nous sommes à une période de l'histoire charnière.
Mais il y a toujours espoir, l'économie ou la politique peuvent encore changer les choses ; la solution est la et reste à la trouver. Où le sport, comme au temps de 1998 et de cette France black blanc beurre.
Il me semble que les nations sans état d'Europe sont plus ouvertes, parce que historiquement elle s n'ont pas considéré leur voisins comme inferi eurs. L'inverse s'est produit avec les états nations, ce qui amena à d'effroyables guerres, annexions, et glorification de l'état de nation en comparaison des autres.
La France n'a jamais respecté la Bretagne et la culture bretonne, ses propos racistes étant légions.
@ Pascal Lafargue
Ce sont les sentiments de supériorité de tous bords qui aboutissent au pire (génocide des indiens d'Amérique, génocide brito-vendéen - le premier de l'histoire qui fut planifié -, Shoa, etc), dont l'indifférence en est parfois une manistation.

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.