Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
Fouesnant : une histoire exemplaire d'accueil
"Deux amis, ma femme et moi" : c'est comme cela que David explique le début de la mobilisation à Fouesnant
Fanny Chauffin pour Kerne Multimedia le 26/08/16 11:07
:
Réalisation :

"Deux amis, ma femme et moi" : c'est comme cela que David explique le début de la mobilisation à Fouesnant, alors qu'ils avaient appris le 5 janvier que la nuit suivante arriveraient trente Kurdes irakiens, en bus, en provenance de Calais.

En janvier, il ne savait rien du Kurdistan, ni sa place sur une carte, ni les caractéristiques d'un peuple sans cesse en errance dans les ballottements de l'histoire et des guerres successives, dispersé sur quatre États et victimes de nombreuses discriminations.

Alors ils s'organisent, vont être l'objet de fortes menaces d'un parti d'extrême droite breton, vont lancer une contre manif, et voient leur nombre d'adhérents, de sympathisants augmenter considérablement.

L'instituteur accueille dans sa classe les enfants, après avoir fait une leçon aux petits Fouesnantais sur le Kurdistan, l'histoire de ces enfants avant leur arrivée ici, en Bretagne. Et l'équipe se démène, organise festoù noz, collectes, pique-nique, repas...

Et David se déplace, va à Calais à l'auberge des migrants et cherche à comprendre. Aujourd'hui, il vient en aide aux autres collectifs qui accueillent (Douarnenez, Kerlaz) ou vont accueillir dans les mois qui viennent les 3 000 réfugiés de Calais annoncés.

Voir aussi :
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Vos 3 commentaires
David Torondel Le Vendredi 26 août 2016 12:03
Bonjour, et merci beaucoup pour cet article et cette vidéo ! Juste une précision, je ne suis pas allé jusqu'à Calais encore, mais suis en contact avec eux, en effet :)
(0) 

spered dieub Le Samedi 27 août 2016 12:39
,Vu le risque d'embrasement du monde ,çà craint de partout vu la montée des périls et l'avènement de tyrans potentiels ,peut être bien que dans un avenir pas très lointain , ce seront nous qui devront fuir devant les nouveaux arrivants ,qui font penser aux hordes invasives dans la foulée de l'écroulement de l'empire romain ,un certain nombre d'entre elles étaient aussi pacifiques ,comme la plus grande partie des migrants actuels .
Cependant il a été démontré récemment que derrière un coté humanitaire qui ne fait pas de doute ,se dissimule la stratégie de l'islamisme radical ,dont daesh n'est que l'arbre qui cache la forêt ,pour s'imposer en Europe ,en abusant de notre compassion de naifs . C'est vrai que cela constitue pour nous européens humanistes une véritable mise à l'épreuve ,mais si nous à notre tour nous serions contraint à fuir ,il nous serait bien plus difficile qu'à eux de trouver une terre d'accueil ,peut être dans pays continents ou la densité de population est bien plus faible qu'ici ,Canada ,Russie ??? .Il faut dire aussi que les migrants corrects sont des personnes avec un certain niveau d'instruction ,donc cette migration a aussi pour conséquence de spolier la matière grise de pays qui en ont plus que besoin ,une fois que la paix que j'espère, sera revenue .
Je ne comprends pas non plus le positionnement sans nuance de personnes qui à mon sens sont susceptibles à juste titre de défendre la cause féminine ,quand on voit la régression qu'entrainerait dans ce domaine l'avènement de califats dans notre vieille Europe .Mais bon il y a des personnes qui aiment aussi peut être gentiment provoquer un certain nombre d'habitués de ce site ,à travers ce genre de publication !!!
(0) 

Jacques Le Samedi 27 août 2016 15:39
Formidable, une vrai histoire à la guimauve.
Et surtout provenant de personnes dont la majorité à voté pour F.Holland, dont le Ministre des Affaires Etrangères (L.Fabius) se félicitait de la non invitation des Kurdes à la conférence sur la Paix (suivant en cela les pressions d'une Turquie en voie d'islamisation qui bombardent ses propres citoyens kurdes avec des F-16 dans les silences de nos médias)!
Pendant que certains Kurdes viennent en Bretagne écouter les binious, des jeunes filles de 18 ans s'engagent dans l'armée pour défendre leur pays adoptant du fait un statut de terroriste car c'est ainsi que les forces kurdes sont toujours officiellement considérées (40% des forces kurdes sont féminines). Terroristes ou pas, malheureusement beaucoup donnent leur vie pour défendre leur famille.
Les Kurdes qui restent au Kurdistan demandent rarement de l'aide et de l'humanitaire, tout cela ils savent faire... ce qu'il demande ce sont des armes, surtout des armes lourdes pour contrer les chars de DAESH financé par les pays amis de la France (et depuis cette semaine les chars turcs d'Erdogan)!
Pour mémoire, DAESH disposait du missile anti-char franco-allemand "Milan" vendu par la France aux pays du golfe, et c'est seulement face à cette honte que quelques missiles du même type ont été livré aux Kurdes.
C'est quoi un missile Milan???
(Rassurez-vous, ces jeunes filles de 18 ans savent parfaitement de quoi il s'agit et savent même les utiliser, elles savent également qui les a fourni à ceux qui massacre leurs familles!)
Par contre, on note que l'article évoque un parti breton d’extrême droite alors que l'interlocuteur évoque surtout le FN...!
La vieille habitude de la gauche bretonne de taper sur les Bretons et de se satisfaire des partis jacobins!
L'instituteur a évoqué le Kurdistan à ses élèves, très bien... A t-il évoqué également la Bretagne et son histoire vis à vis de la France?
Si nos gentilles âmes avaient la diligence de ne pas voter pour ceux qui fournissent des armes aux adversaires de ces peuples et qui leur refusent le droit à l'autodétermination, ces Kurdes pourraient vivre au Kurdistan, pays très riche si les puissances étrangères ne les niaient pas dans le but de s'accaparer le pétrole contenu dans leur sol!
Oui, en cela ils ont une histoire très commune avec nous les Bretons! (pétrole mis à part!)
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons