Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Football : l’Équipe de Bretagne ne rencontrera pas l’Équipe d’Irlande en mai prochain
Grosse déception pour BFA (Bretagne Football Association) : depuis plusieurs mois, les dirigeants de BFA travaillaient d'arrache-pied pour organiser le 26 mai prochain au stade de la Beaujoire à Nantes
Jacques-Yves Le Touze pour ABP le 14/12/11 15:20

Grosse déception pour BFA (Bretagne Football Association) : depuis plusieurs mois, les dirigeants de BFA travaillaient d'arrache-pied pour organiser le 26 mai prochain au stade de la Beaujoire à Nantes une rencontre entre les équipes de football de Bretagne et d'Irlande.

Au printemps 2011, BFA avait obtenu l'accord de principe de la Football Association of Ireland pour l'organisation d'une semaine de stage pour les Irlandais en Bretagne en mai 2012 avec en point d'orgue un match entre Bretons et Irlandais.

BFA venait à peine, il y a quelques jours, d'envoyer les lettres de pré-convocation aux joueurs bretons sélectionnés, que la Fédération irlandaise de football indiquait avoir changé son planning et annulait l'engagement en Bretagne.

BFA maintient la date du 26 mai 2012 pour une rencontre entre l'équipe de Bretagne et une équipe qui reste à déterminer.

(voir le site) de BFA

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2500 lectures.
logo
Démocrate, Lorientais, Breton, Européen, curieux du monde, de ses cultures, engagé pour la démocratie , la construction d'une Europe fédérale, l'émancipation de la Bretagne pour lui redonner toute sa place au sein des nations européennes..... Voilà, n'hésitez pas à commenter, à critiquer, à applaudir, à suggérer ! Voir aussi mon blog (voir le site)
Voir tous les articles de de Jacques-Yves Le Touze
Vos 11 commentaires
Florent Grouin Le Mercredi 14 décembre 2011 18:52
C'est vraiment dommage, mais rendons hommage au formidable travail de terrain réalisé par les bénévoles de Bretagne Football Association pour que cette équipe existe, même si les difficultés font que les adversaires ne sont pas toujours ceux escomptés.
Depuis la reprise en 2008, rappellons que ce n'est pas moins de 4 matchs internationnaux qui ont été joués par l'équipe de Bretagne, soit une moyenne de 1 par an, ce qui est très positif.
Nous avions consacré sur Radio Bro une émission sur ce sujet en 2010.
(0) 

BFA Le Mercredi 14 décembre 2011 22:12
A l'occasion du congrès de l'UEFA, le 22 mars 2011 à Paris, BFA et la Fédération Irlandaise (FAI) ont conclu un accord de principe pour une rencontre Bretagne v. Irlande, le samedi 26 mai 2012 à Nantes. La Fédération Irlandaise semble aujourd'hui privilégier la tenue de deux rencontres en mai à Dublin.
L'équipe de Bretagne jouera bien le samedi 26 mai 2012 à Nantes - si le calendrier de la LFP n'est pas modifié - soit contre le Pays de Galles ou toute autre équipe nationale européenne, de préférence qualifiée pour l'Euro 2012. Le Pays de Galles voulait rencontrer la Bretagne en 2010 alors que BFA avait déjà donné son accord pour participer au Tournoi de Corse.
Le développement sportif et économique de l'équipe de Bretagne passe par l'organisation de ce match d'envergure et le soutien de tous les Bretons, qu'ils soient supporters de football ou non.
(0) 

Erwan W Le Jeudi 15 décembre 2011 17:58
Pourquoi pas avec nos camarades Basques de la Euskal Herriko Selekzioa? ça ça serait du match explosif ! ;)
(0) 

Louis Le Bras Le Jeudi 15 décembre 2011 21:07
Je pense que l'idée d'un match amical contre la sélection basque, avec qui nous partageons surement plus que les irlandais, est un excellente idée.
Au moins ces deux sélections partent sur les mêmes bases, ce qui posera surement moins de problèmes d'organisation.
(0) 

Florent Grouin Le Vendredi 16 décembre 2011 14:31
Cette idée ne pourra pas avoir lieu en l'état, le but de l'équipe de Bretagne est de jouer des matchs internationaux, les basques ont probablement le même objectif tout comme les Corses.
Ce n'est l'intérêt ni des Bretons, ni des Basques, ni des Corses, de jouer des matchs entre eux, sauf bien sûr dans le cadre de tournois internationaux comme ce fut le cas en 2010.
(0) 

Yann Saïg Karadeg Le Vendredi 16 décembre 2011 17:00
Gora Euzkadi
Bevet Breizh
Que vive l'internationalisme footballistique et prolétarien!
(0) 

Louis Le Bras Le Samedi 17 décembre 2011 13:27
"Ce n'est l'intérêt ni des Bretons, ni des Basques, ni des Corses, de jouer des matchs entre eux"
C'est déjà l'intérêt qu'une équipe de Bretagne joue....car les matchs on peut les compter sur les doigts de la main et il y a beaucoup + d'effets d'annonce que de matchs. Il faut que cette sélection s'inscrive dans la durée, et pour cela, elle doit jouer.
Les sélections engagées dans des compétitions internationales n' en rien à faire de la Bretagne.
Il faut commencer par le commencement.
La Bretagne (B5), la Corse et le Pays Basque (dans sa version transfrontalière) ont beaucoup à partager...la sélection basque dispute régulièrement des matchs, contrairement à la sélection bretonne.
il pourrait y avoir également pourquoi pas des matchs, voire une compétition mondiale, contre le Kosovo, le Groenland, la Palestine etc des équipes qui pourraient très prochainement devenir des sélections à part entière.
(0) 

Florent Grouin Le Samedi 17 décembre 2011 15:48
il y a eu une moyenne d'un match par an depuis 2008, c'est très bien, et c'est cela s'inscrire dans la durée, jouer régulièrement des matchs internationaux.
Il y a tout un tas de facteurs différents pour organiser des matchs, la motivation des joueurs à jouer bénévolement pour une équipe de Bretagne, le prix à payer pour le déplacement de l'équipe adverse, une affiche suffisamment intéressante en terme de joueurs et d'équipe pour faire se déplacer les gens, une retransmission télé pour récupérer un peu d'argent pour payer l'organisation du match...
Comme vous pouvez le constater, même dans le football populaire, le nerf de la guerre c'est l'argent car organiser un match ce sont des frais incompressibles très très lourds.
Un match Bretagne Pays Basque, il faudra payer le déplacement des basques, l'hébergement des joueurs, l'organisation et le staff, et le match ne rapportera rien car soyons sérieux, un Bretagne pays Basque n’intéressera aucun sponsors à l'heure actuelle ni aucune chaîne de télé.
A votre avis, en toute honnêteté, on remplira la Beaujoire avec un Bretagne/Pays de Galles, ou avec un Bretagne/Pays Basque ?
Vous dîtes que les équipes reconnues n'en ont que faire de la Bretagne, c'est de moins en moins vrai grâce au travail de terrain de BFA depuis des années. D'ailleurs à votre avis, la sélection de Bretagne gagnera en reconnaissance internationale en jouant des équipes reconnues par la FIFA ou en jouant d'autres équipes à la recherche de reconnaissance ?
La réponse à ces deux questions est sans appel.
(0) 

Louis Le Bras Le Samedi 17 décembre 2011 18:25
"A votre avis, en toute honnêteté, on remplira la Beaujoire avec un Bretagne/Pays de Galles, ou avec un Bretagne/Pays Basque ?"
En toute honnêteté je crois pas que le pays de galles en foot passionne les foules, le Pays Basque a une tradition foot beaucoup plus forte que le pays de Galles, avec notamment l'Athletic Bilbao.
N'oublions pas que Jose Arribas, le père spirituel du "jeu à la nantaise" était basque.
Le Pays Basque a des médias et une TV. Et je pense pas que le déplacement en Bretagne soit trop lointain... de toute façon il faut des joueurs motivés car ça ne rapportera jamais autant qu'un vrai match international, soyons sérieux...et en Bretagne il y a 0 véritable média de dimension bretonne.
Le gros souci c'est les calendriers, en gros le meilleur moment c'est quand il y a des phases finales internationales...mais du coup les meilleurs joueurs basques ou bretons partent représenter une autre équipe.
L'idée d'une coupe du monde avec des sélections non-reconnues par la FIFA (basque, québec, kosovo, somaliland etc ) pourrait peut-être connaitre un petit succès médiatique.
(0) 

Rafig Le Dimanche 18 décembre 2011 16:16
Pour Florent, la Bretagne ne jouerait,par intérêt, que face à de "vraies" Nations reconnues en délaissant nos amis des " petites nations non reconnues" alors que la Bretagne elle-même n'est reconnue nul part au niveau des instances internationales. D'où les difficultés à organiser un match.
Le plus important c'est qu'une équipe de Bretagne joue et soit visible ! peut important avec qu'elle équipe en face. Il suffit que cette équipe représentante une Nation officielle ou une Nation sans État, un peuple authentique. Et pourquoi ne pas organiser des matchs avec les autres "régions de France" à fortes identités comme cela existant en Rugby. Un moyen pour faire renaitre et reconnaitre les vrais peuples en France. Pour ma part je serait prêt à héberger 2 basques chez moi pour qu'ils viennent jouez en Bretagne, à la Beaujoire !
(0) 

Florent Grouin Le Dimanche 18 décembre 2011 17:22
Cher Rafig, je crains que vous ne saisissiez pas que nous ne sommes pas en train de parler d'une manifestation avec quelques amis militants, ou de se faire plaisir en organisant un Bretagne/Pays Basque.
Nous parlons d'équipes de football pro, dans lesquelles jouent des joueurs professionnels, qui ne sont pas des militants que vous allez héberger chez vous en fin de manif, mais des gens dont c'est le métier de jouer au foot.
Nous parlons de joueurs qui certes ont la fierté de venir jouer bénévolement, mais qui terminent leur saison sportive quand BFA vient leur proposer de jouer bénévolement, vous n'allez pas convaincre ces joueurs de prendre sur leurs vacances en leur proposant un match contre l'Alsace.
Nous parlons de match dont l'organisation se chiffre en dizaines de milliers d'euros à minima pour une petite équipe comme celle du pays basque, et en centaine de milliers pour les grandes équipes.
Nous parlons de match dont les deux seules sources de revenus pour l'organisateur sont les droits TV et les entrées + ventes de produits dérivés.
L'équipe de Bretagne n'intéresse à l'heure actuelle aucune chaîne qui ai les moyens de payer, c'est donc l'équipe adverse qui doit intéresser la chaîne prête à payer les droits de diffusion, et désolé mais le pays basque intéresse autant que la Bretagne.
Je suis désolé si mes propos peuvent vous paraître cru, mais la réalité des faits est plus importante.
Et je vous rappelle une fois de plus que la Bretagne a joué 4 matchs en 4 ans ces dernières années depuis le renouveau de BFA, ce qui est autant voir + que nos amis Corses et Basques.
Mais je suis ravi de voir autant d'enthousiasme pour notre équipe, et je suis certain de vous retrouver nombreux en tribune au prochain match pour soutenir cette équipe qui en a grand besoin.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons