Fleurir Quimper
Produit de Gwenaelle Pelliet

Publié le 9/04/13 17:24 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Lancée en 2009 par la Ville de Quimper, l'opération « Embellissons la ville ! » offre la possibilité aux habitants de cultiver et de fleurir ensemble un espace public situé à proximité de leur domicile. 388, c'est le nombre d'hectares d'espaces verts entretenus régulièrement par la quarantaine de jardiniers du service espaces verts de la Ville. Mais une ville verte et fleurie, ce n'est pas seulement l'affaire des professionnels, cela peut aussi être l'affaire de tous !

Les personnes ou les associations de quartier qui sont intéressées pour participer peuvent contacter la direction du paysage et des jardins de la Ville.

Il suffit de :

- Repérer un espace public proche de chez soi que l'on souhaiterait fleurir et entretenir ;

- Présenter votre idée à la direction du paysage et des jardins ;

- Un rendez-vous sur place est fixé pour évaluer la faisabilité du projet ;

- Le projet accepté, un cahier des charges sera remis rappelant quelques conditions à respecter : ne pas utiliser d'engrais chimique, protéger les racines, ne pas creuser à plus de 30 cm dans le sol, tailler et ramasser les feuilles mortes de façon à ne pas gêner les usagers de l'espace public, etc.

Les jardiniers des espaces verts sont disponibles pour répondre aux questions des uns et des autres. C'est aussi l'occasion pour les Quimpérois de mettre en commun leurs compétences et leur matériel de jardinage, de façon à être le plus autonome possible et à s'investir dans la durée.

(source : Mairie de Quimper)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Gwenaelle Pelliet, Quimpéroise, ancienne fonctionnaire, bénévole multi-média pour le site www.agencebretagnepresse.com, Actualité culturelle du Finistère (agenda et comptes-rendus)
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.