Finale de conteurs bretonnants de Cornouaille
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 9/01/14 13:28 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Présidé par Angèle Jacq, le jury devra départage les onze inscrits, et peut-être davantage ...

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Les conteurs bretonnants n'ont que trop peu d'occasions de montrer leur art. A Moëlan ils seront une bonne douzaine le mercredi 15 janvier, venus du pays bigouden, du pays glazik, et du pays de Quimperlé.

Ils conteront à la salle de la MLC, derrière le centre culturel l'Ellipse, aux anciens du club "Cousins, cousines" qui se réunit chaque mercredi à 14h00 pour parler breton et prendre un café. Lors Jouin animera l'après-midi, avec contes et chansons, et Gi Penseg, Anne-Marie Colomer, Odette Merrien lauréate l'an dernier à Pontivy, Marie-Françoise Castric, Huguette Gaudart qui concourront avec des enfants, qui sont quatre cette année.

Quatre jeunes conteuses en CM1 à l'école Diwan de Quimperlé qui ont appris quatre histoires, un conte africain de sagesse, une histoire d'herbe magique à aller chercher sur la montagne, "Porzh al louarn" pour comprendre la raison de ce lieu dit, et "Ar vorganez", l'histoire de deux jeunes filles justement dont l'une est trop curieuse ...

Entrée gratuite, finale Kan ar bobl, inscriptions au 02 98 71 74 94

Voir aussi :
Vos 1 commentaires
  Erwann Denez
  le Vendredi 10 janvier 2014 13:55
Na brav !
Brezhoneg saourus !
Dipitus ar sal bet dibabet memestra da lakaat an dud da gontañ ! Gouleier neon, ar gwashañ tout eo ...Dav o soñjal kaout ul lec'h kletoc'h ha degemerusoc'h a-benn bloaz !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.