Festivals confinés de Bretagne sur KuB

-- Festivals --

Communiqué de presse de Breizh Creative
Porte-parole: Claire Le Moing

Publié le 27/03/20 11:59 -- mis à jour le 27/03/20 11:59

Pendant le confinement, KuB œuvre plus que jamais à sa mission et se mobilise pour permettre à la culture en Bretagne de circuler, et vient en soutien aux Festivals bretons qui s’annulent. La Fête du court métrage à Rennes est d'ailleurs la première à tenter l'expérience !

Avec l’annulation des festivals, expositions, concerts et sorties cinéma, les plateformes web deviennent les principaux vecteurs de diffusion des œuvres audiovisuelles et sonores. C’est pourquoi KuB a créé « Festivals confinés de Bretagne », une proposition partenariale sans apport financier, simple et efficace pour rebondir sur la fatalité : faire profiter les festivals de sa plateforme vidéo/photo/son et de son public engagé autour de la Bretagne, du cinéma, du documentaire et de la culture.

Une première concrétisation a déjà pris forme avec la mise en ligne de La Fête du court métrage à Rennes (à découvrir par ici ), organisée par Clair Obscur, en partenariat avec Vivement Lundi ! et Zoom Bretagne.

La crise sanitaire que nous traversons est un coup majeur porté au monde de la culture. C’est ensemble que nous la traverserons, et ensemble, nous en sortirons grandis.

Vous ne connaissez pas KuB ?

KuB[KulturBretagne] est une plateforme en accès libre qui diffuse des œuvres visuelles et sonores (documentaires et fictions, créations sonores, galeries picturales et photographiques) augmentées de textes qui les mettent en perspective.

Plus d'infos par ici : ( voir l'article ).

Voir aussi :

0 
mailbox
imprimer
logo
Claire Le Moing Rédactrice de KuB Web média breton de la culture, édité par Breizh Creative
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.