Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Festival Interceltique 2011 : une plus grande présence de la langue bretonne
Question récurrente depuis des années, sinon des dizaines d'années, que la présence de la langue bretonne au Festival Interceltique de Lorient. Cette année 2011 a vu plusieurs initiatives qui ont renforcé la présence de la langue bretonne
Jacques-Yves Le Touze pour ABP le 15/08/11 17:18

Question récurrente depuis des années, sinon des dizaines d'années, que la présence de la langue bretonne au Festival Interceltique de Lorient.

Tous ceux qui ont eu à s'occuper de cette question, de près ou de loin, les années passées, ont connu des situations très diverses, relevant plus du bricolage que d'une politique claire en la matière de la part de la direction du FIL.

Bien qu'ayant signé la charte "Ya d'ar Brezhoneg" il y a plusieurs années, les avancées furent minimes et ce n'est que depuis 3 ans que l'on voit les choses s'améliorer petit à petit.

Cette année 2011 a vu plusieurs initiatives qui ont renforcé la présence de la langue bretonne ; de plus, le directeur du festival, Lisardo Lombardía, est très clairement en faveur de ce renforcement.


Pour cette année, on peut tenter de faire une petite liste de réalisations :

– la nouvelle signalétique entièrement bilingue bien qu'imparfaite ;

– la présentation en breton sur plusieurs sites du festival ;

– une programmation largement ouverte à la langue bretonne au nouveau Dôme du FIL (artistes, cinéma, documentaires) ;

– une initiation à la langue bretonne dans les jardins de l'Hôtel Gabriel ;

– une journée consacrée à la langue bretonne et aux langues celtiques à l'Espace Paroles ;

– sans compter des spectacles bilingues comme "Glenmor, an disuj"

– ou "Chansons d'orgueil" ;

– ou encore les animations de l'école Diwan de Lorient ;

– ou encore la messe du FIL en langue bretonne ;

– le bilinguisme de la radio du FIL, etc.


Globalement, tout cela donne l'impression que la langue bretonne prend petit à petit la place qui devrait lui revenir ; certes tout n'est pas parfait, loin de là sur certains points, mais l'on sent un nouvel état d'esprit à ce sujet de la part du FIL.


Il y aurait sans doute quelques initiatives à prendre pour rendre cette présence plus claire et plus cohérente. Comptons sur le FIL et divers collaborateurs, personnes et associations, pour progresser sur cette voie.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1260 lectures.
logo
Démocrate, Lorientais, Breton, Européen, curieux du monde, de ses cultures, engagé pour la démocratie , la construction d'une Europe fédérale, l'émancipation de la Bretagne pour lui redonner toute sa place au sein des nations européennes..... Voilà, n'hésitez pas à commenter, à critiquer, à applaudir, à suggérer ! Voir aussi mon blog (voir le site)
Voir tous les articles de de Jacques-Yves Le Touze
Vos 5 commentaires
Herve Riou Le Lundi 15 août 2011 17:48
C'est certainement une bonne chose. Dommage que dans la présentation des langues le festival ne fasse pas encore aussi bien que la ville de Lorient qui elle présente le breton et le français à l'identique sur ses panneaux depuis de nombreuses années déjà. Sur l'exemple proposé ici on a appliqué au breton 4 niveaux de discrimination par rapport au français.
1. Le breton est écrit en dessous du français
2. Le breton est écrit dans une couleur plus claire que le français le rendant invisible de loin.
3 Le breton est écrit en italique alors que le français est écrit en droit.
4. Le breton est écrit en maigre alors que le français est écrit en gras.
Il y a bilinguisme et bilinguisme; toutes les différenciations apportées ici ne font que difficulter la lecture en breton et vont à l'encontre des recommandations de l'Office car elles renforcent la diglossie... encore un effort le festival ! L'année prochaine peut-être. On y croit. War-raok bepred, hor yezh n'eo ket un isyezh !
(0) 

JY Le Touze Le Lundi 15 août 2011 17:58
Je suis entièrement d'accord et ce que vous dites souligne simplement le manque d'un suivi permanent et cohérent du dossier même si la situation est bien meilleure actuellement qu'au temps du directeur précédent.
(0) 

Caroline Le Douarin Le Lundi 15 août 2011 18:45
Très bonne remarque.
Le ciel nous sera tombé sur la tête quand le breton sera AU-DESSUS du français et en typographie identique !
Voir les nombreuses fantaisies dans les plaque bilingues d'entrées et de sorties de villes... même si on peut se réjouir qu'il y en ait, y compris aussi en Loire-Atlantique et là, de plus en plus.
(0) 

Tugdual eus Forum BZH5 Le Mardi 16 août 2011 10:07
Il y a tres peu de bilinguisme en Loire-Atlantique à part :
des noms de commune sur des panneaux d'entree et sortie de ville.
et un certain bilinguisme si jai bien compris sur des bornes au chateau des ducs de bretagne.
setu tout!
je n'appelle pas ça du bilinguisme !
Quant au bilinguisme routier, même si j'étais à priori tres favorable, aujourd'hui je suis plus nuancé car je trouve certains panneaux aujourd'hui surchargés.
sujet dans mon forum:
pour résumer la signification de ce sujet dans le forum que je cite :
je suis contre un bilinguisme:
KERFRAPIC
KERPRAPIK
et contre la rectification dialectale-> unifié
du vannetais local au surunifié "emsavien" par exemple.
(0) 

Nolwenn Louarn Le Mardi 16 août 2011 18:12
Si certains panneaux sont surchargés, il faut enlever le français, comme Landudec et Landudeg, franchement le français n'appporte rien.... il n'apporte rien ailleurs non plus d'ailleurs mais bon ce sera plus difficile :-)))
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons