Les Amitiés kurdes de Bretagne (AKB) seront présentes, comme chaque année, pour parler du Kurdistan tout en présentant au public festivalier une librairie intéressante et les fameux kilims de Hakkari, que les tisseuses continuent de produire dans les conditions difficiles d’une situation d’exception imposée par le régime répressif d’un Erdoğan de plus en plus mégalomane.

Avec les livres et autres documents, avec les kilims de Hakkari - action concrète de ventes et d’achats – c’est la question kurde dans tous ses aspects – géographique, culturel, social, linguistique, politique, humanitaire – qui est posée. Autant de domaines qui peuvent susciter interrogation, adhésion et engagement.

En plus, les AKB invitent leurs adhérents, les sympathisants à la cause kurde et tous les festivaliers à deux journées de formation, samedi et dimanche prochain, 19/20 août 2017.

La question des frontières à travers l’exemple kurde

Lieu : Maison des jeunes et de la culture, 11 boulevard Camille Réaud. Tél. : 02.98.92.10.07

Samedi 19 août : avec Gérard Gautier

• 9h30 : rendez-vous à la MJC

• 10h/12h30 : introduction géographique et historique

• 14h/17h : situation présente dans les différentes parties du Kurdistan

Gérard Gautier est doctorant en anthropologie à l’EHESS : il travaille actuellement sur la région et la ville de Soran au Kurdistan d’Irak et est chargé de cours au département de kurde de l’INALCO depuis 2007. Gérard Gautier offrira lors de cette journée un éclairage visant à rendre lisible une situation complexe permettant de mieux comprendre les revendications des Kurdes.

Dimanche 20 août : table ronde et projection d’«Open the border»

• 9h30 : rendez-vous à la MJC

• 10h/12h30 : table ronde animée par René Péron, avec Attila Balikci, Saif, Michel Agier et Tony Rublon

• Attila Balikci : juriste, doctorant en droit pénal, membre du Centre de droit pénal et de criminologie de l’université Paris Ouest la Défense, il travaille sur le droit pénal antiterroriste en Turquie. Il reviendra sur la situation politique et sociale en Turquie

• Saif : ancien habitant du camp de réfugié de Fidanlik à Diyarbakir, il est le protagoniste principal du documentaire de Mikael Baudu et Arno Vanier « Open the border». Des camps de Turquie aux camps en Allemagne, Saif nous fera le récit de son voyage dans ce nouveau « monde de camps ».

• Michel Agier : anthropologue, directeur de recherche à l’IRD et à l’EHESS et membre de l’Institut Interdisciplinaire

’Anthropologie du Contemporain (IIAC). Auteur de « Un monde de camps » et « Des migrants et nous », Michel Agier élargira le débat sur la nécessité de reconcevoir notre rapport à la migration afin de mieux comprendre « ces nouveaux mondes de Babel ».

• Tony Rublon : président des AKB.

• 14h : diffusion du film documentaire « Open The border », réalisé par Mikael Baudu et Arno Vannier, suivie d’un débat.

André Métayer

Voir aussi :

mailbox imprimer
logo
Amitiés kurdes de Bretagne est une association loi 1901 chargée de faire connaitre les luttes du peuple kurde. Elle a été créée en 1994.

Vos commentaires :

L'auteur a décidé de ne pas autoriser les commentaires pour cet article.