Festival Breizh Touch à Paris : pour une identité bretonne et européenne

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti breton
Porte-parole: Gérard Olliéric

Publié le 20/09/07 8:23 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

A l'occasion du festival Breizh Touch organisé en grande pompe par les collectivités territoriales bretonnes (Loire Atlantique incluse, il est bon de le saluer) à Paris, le Parti Breton tient à rappeler que la défense de la culture et de l'identité bretonnes ne se limite pas à l'organisation de festivals, aussi importants soient-ils.

Alors que les parents d'élèves des filières bilingues doivent encore manifester pour que les promesses de postes d'enseignants soient tenues (malgré l'augmentation de la demande !), alors que la France interdit toujours à l'identité bretonne tout accès à la sphère publique, et par là même toute possibilité d'existence, alors que le Président de la République déclare publiquement qu'il se "fout des Bretons", alors que la France est l'un des rares pays à ne pas ratifier la Charte Européenne des langues régionales et minoritaires, qu'elle refuse de modifier l'article 2 de sa Constitution qui impose le seul français comme langue officielle, alors que la réforme de la carte judiciaire prévoit de nous amputer de notre capitale Nantes, comment peut-on nous faire croire qu'il suffit d'organiser un festival pour défendre la culture et l'identité bretonne, dont l'existence est sans cesse remise en cause par le système français ?

Pour le Parti Breton, cette situation illustre plus que jamais le décalage entre la Bretagne et les autres pays celtiques ou européens, comme l'Ecosse ou la Catalogne, sur le plan politique et culturel. La défense de notre identité passe par la création (en plusieurs étapes) de véritables institutions bretonnes démocratiques dans le cadre européen. On ne peut que déplorer le fait que le Conseil régional et le Président Le Drian restent quasiment muets sur cette question.

La Fédération Ile de France du Parti Breton appelle les élus bretons, en premier lieu ceux du Conseil Régional, à s'engager clairement dans la mise en place d'institutions bretonnes dignes de ce nom comme un Parlement disposant de pouvoirs législatifs et un gouvernement exécutif responsable, même si cela doit passer par une rupture (puisque le mot est à la mode) avec les habitudes et les décideurs parisiens. C'est ce message que nous portons ce week-end aux Bretons de Paris, et que nous porterons aux élections municipales et cantonales de l'an prochain.

Un Parlement breton, ce n'est pas une utopie, c'est une nécessité !

Evit Strollad Breizh / Pour le Parti Breton,

Roland Guillou Secrétaire Fédération Ile de France 06 87 517 517

(voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1968 lectures.
mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.