Festiv'Elaïg, rencontres des auteurs du Pays du roi Morvan à Langonnet
Agenda de Spered Gouez / L'esprit sauvage

Publié le 17/09/14 16:45 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 26/09/2014 à 18 h

L'association Emergences littéraire et artistique organise les 27 & 28 septembre Festiv'Elaïg,à la salle polyvalente de Langonnet.

Au programme des festivités : la sortie du n°3 de la revue littéraire parlée "Elaïg", un salon où rencontrer les auteurs du Pays du roi Morvan, des lectures.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Samedi 26, de 18H à 19H15, poésie au féminin, présentée par Frédéric Vitiello, avec accompagnement musical: Eve Lerner, Marie-Josée Christien, Michelle Labbé, Mireille Le Liboux, Anne-Yvonne Pasquier, Monahël et la participation de Jean-Marc Derouen pour Chemins de femmes. Entrée gratuite.

A 21H: Concert de Melaine Favennec, L'émoi des mots sur des textes de Max Jacob. Entrée : 7 ¤.

Dimanche 27, de 10H à 18H : salon, échanges et dédicaces avec Hervé Bellec, Daniel caroi, Erwan Evenou, Marie-Josée Christien, Gérard Le Gouic, Jean-Paul Le Bihan, Eve Lerner, Pierre Livory, Yann Lucas, Jean-Luc Nativelle, Anne-Yvonne Pasquier...

De 11H à 11H30: lectures.

A 15H30: conférence "Qui était le roi Morvan" par Yannick Pelletier.

Entrée gratuite.

Document PDF langonnet_pdf.pdf Liste des auteurs et programme. Source : ELA
Voir aussi :

mailbox
imprimer
poète et critique, responsable de rédaction de la revue Spered Gouez/L'esprit sauvage.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.