Faut-il sauver le soldat PS ?

-- Politique --

Communiqué de presse de Breizh Europa
Porte-parole: Frank Darcel

Publié le 19/10/15 17:44 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'entrée en campagne de Monsieur Le Drian a été particulièrement peu éclairante quant au possible cumul des mandats auquel il serait confronté en cas de victoire. « Le Président Hollande décidera » a d'abord annoncé le ministre de la Défense. Dans un second temps, devant la réprobation générale, il est confirmé par le Président que l'ancien maire de Lorient, en cas d'une incertaine victoire, choisirait la Bretagne plutôt que son poste de ministre.

Ce flou mal entretenu n'annonce rien de bon pour la santé de notre démocratie, parce qu'on se souvient en Bretagne que Madame Apperé avait juré d'abandonner son poste de députée si elle était élue maire de Rennes. Elle n'a absolument pas tenu parole.

Au-delà du manque de fiabilité de certains responsables PS, c'est l'avenir de la Bretagne qui nous préoccupe fortement. Au moment où elle traverse tant de sérieuses turbulences, et après la réunification ratée, quel est l'intérêt d'envoyer le ministre des armées dans une hasardeuse mission de sauvetage ?

Souvenons-nous que lorsque Monsieur Le Drian a laissé sa place à Monsieur Massiot à la Région, pour prendre les rênes du ministère de la défense, la France n'était pas en guerre hors de l'Afghanistan. Elle est engagée sur trois fronts supplémentaires à l'heure actuelle. Ces hommes politiques sont-ils des surhommes pour penser pouvoir faire campagne ici alors qu'on requiert leur présence ou tout du moins leur plus grande attention aux quatre coins du monde ?

Cette légèreté avec laquelle sont mélangés les destins des armées et celui de la Bretagne n'a en fait qu'un seul but, sauver cette région de la débâcle annoncée pour les socialistes. Au fond, pour Monsieur Le Drian et ses alliés, l'avenir du Parti Socialiste est plus important que celui de la Bretagne ou des zones de front. Devant tant de mépris pour les uns et les autres, la meilleure chose à faire est bien de battre le représentant d'un PS dépassé mais toujours orgueilleux. Car nous avons, nous, fait le choix de la Bretagne.

Caroline Ollivro

Présidente de Breizh Europa

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Breizh Europa est un mouvement autonomiste breton et fédéraliste européen. Site internet : (voir le site) Compte Twitter : @BreizhEuropa Page Facebook : Breizh Europa

Vos commentaires :

konan Lasceau
Lundi 19 octobre 2015

La Bretagne, colonie française, n'est pas en guerre mais a des problèmes avec sa frontière Est et son voisin dacôté.

Mr Le Drian, vat-en guerre notoire et Ministre de la guerre de nos amis "François" a déménagé pour la Capitale de France. Il peut y rester nous n'avons pas besoin de mettre la Bretagne en guerre avec toute la planète.

Nous avons nos propres Ambassadeurs à travers le monde qui se chargent de donner une bonne image de la Bretagne et des Bretons, nous n'avons pas besoin de "traitres" qui font offense au drapeau breton et à ceux qui le portent bien haut, en les faisant maltraiter. (notamment à St Nazaire)

Alain Crevice
Lundi 19 octobre 2015

@konan lasceau: Au lieu de vous cacher sous un pseudonyme ridicule et de lancer des insultes à un ministre de la république française dans laquelle vous séjournez, pourquoi ne nous offrez-vous pas vos conseils pour en finir avec la crise économique qui touche l'Europe, et pas seulement la France. Que faites-vous pour aider ? Vous devez utiliser votre temps libre à imaginer des complots anti-bretons, ré-écrire le passé et partager vos histoires de Bretagne colonie française qui ne sont pas seulement stupides et xénophobes, mais qui nous permettent de vous définir comme un illuminé indépendantiste qui n'a probablement rien d'autre à faire ou à dire dans sa petite vie minable. Passez donc votre chemin, monsieur. Ne nous importunez plus avec votre Bretagne fantoche. Vous finirez par pousser les Bretons admirateurs de la Bretagne à vouloir en finir avec cette envie de différence. Occupez-vous, trouvez un passe-temps, mais laissez-nous tranquille.

bernard guyader
Mardi 20 octobre 2015

Bon dia ,

Tout à fait d'accord avec vous sur l'avenir du PS ( à battre !) ...allons soyez fous ! et pourquoi pas mettre fin au PS français en Bretagne ...donc dans l'hexagone ; Mr LeDrian est un candidat sérieux aujourd'hui pour que cela se réalise . Un grand chemin sera fait si cela devait se réaliser en décembre prochain .

Léon-paul Creton
Mardi 20 octobre 2015

Le sauver? La loi Léonetti permet de ne pas faire d'acharnement thérapeutique! Et si en le "raillant un peu ce soldat, que le "passage" dans un léger sourire lui soit rendu plus doux...Si ça peut aider alors entendons Alain Crevice! Faisons tout pour aider!Laissons le partir...

Brocèlbreizh
Vendredi 23 octobre 2015

Les Bretons qui sont contre la réunification voteront donc pour le parti socialiste.

L'amputation de notre territoire est une atteinte à notre cohésion culturelle et économique.

Puisque la politique est un métier, il serait opportun pour Monsieur Le Drian de tirer sa révérence, tout bonnement...Après 45 ans de carrière sera-t-il capable d'énoncer un problème de renouvellement en politique ?

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.