Faire du biocarburant avec les algues vertes
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 26/04/10 17:55 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

ExxonMobil vient d'investir 600 millions de dollars pour créer un biocarburant à base d'algues.

Sapphire Energy investit 54,5 millions dans les carburants à base d'algues. La société soutenue par Bill Gates veut développer un procédé de culture et de transformation de microalgues en biodiesel.

La société britannique Greenfuel va construire 100 hectares de serres pour produire 25.000 tonnes d'algues par an en partenariat avec Aurantia. Les micro-algues sont ensuite utilisées pour la production de biocarburant.

En plus d'absorber le gaz carbonique avec sa photosynthèse et de permettre la création d'aliments, le végétal marin devient une source de biocarburant sans réduire les sources alimentaires traditionnelles et les terres agricoles.

A noter qu'en région Bretagne on a ramassé sur les plages 60 000 tonnes d'algues vertes en 2008 et 90 000 tonnes en 2009.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2715 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.