Pierres runiques
Pierres runiques
Facebook, démocratique ou pro-jacobin ?
Au village Viking prés d\'Arhus...
Facebook, démocratique ou pro-jacobin ?
Sur le champ de bataille avant le combat (et ma panne de batterie) arrivent plusieurs troupes historiques viking de différents pays (Scandinaves Anglais Normands Américains...)

Un militant breton est par essence démocrate, car il réclame des droits élémentaires et fondamentaux toujours refusés par la France centraliste : l'accès pour son peuple à sa langue et à son histoire pour tous, dès l'école primaire, ainsi qu'en collège, lycée et université, médias et vie quotidienne ; la réunification administrative de son territoire ; la disposition et la gestion de sa manne fiscale en tous domaines par lui même et pour lui même dans son intérêt, qu'il est seul capable d'évaluer, etc…

Cela s'appelle simplement la liberté, celle de vivre selon son cœur, sa culture et sa sensibilité, dans une situation politique comprise entre autonomie et indépendance… Mais toute personne, un tant soit peu consciente des réalités jacobines, sait qu'aujourd'hui en Bretagne nous n'avons ni autonomie ni indépendance, même pas le moindre signe de régionalisme : nous devons nous battre pour le moindre cm3 d'espace de liberté, et les choses les mieux distribuées par l'occupant, avec grande générosité d'ailleurs, sont révisionnismes, sabotages, censures, interdits, taxations, vexations, coups de bâtons, délations, ostracismes, etc, etc, etc….

(Aucune exagération de ma part dans le choix de ces qualificatifs, ayant vécu chacune de leur réalité dans mon quotidien, et me tenant prés à les décliner en véritables dissertations à la moindre contestation jacobine ou même bretonne asservie…)

Conscient de tout cela, et vivant avec mon temps, je décide en décembre 2009 de m'inscrire sur le réseau social Facebook, me disant que d'origine américaine, ce nouveau média de communication n'est pas soumis aux mêmes diktats que les médias français… Je m'y épanche donc selon mes convictions bretonnes et nationales universelles, demandant pour mon pays breton les mêmes droits que pour toute nation humaine originelle, ayant les mêmes ennemis idéologiques : les États maffieux constitués par la terreur, la guerre, la manipulation et la collusion. Cela étant dit, j'ai respecté la charte Facebook et n'ait attaqué personne en son nom propre mais bien un système général, corrompu dans son esprit comme dans son fonctionnement.

En six mois de temps j'ai compté jusqu'à 1 200 amis, dans une vingtaine de pays, dont beaucoup très sincères, liés de nombreux nouveaux liens constructifs, et mêmes faits des rencontres réelles très prometteuses, jusqu'à ma première désactivation datée du 15/6/2010… J'ai contesté cette désactivation par mail auprès des administrateurs Faceboukiens, et la réponse tiens en un seul binôme : « utilisation abusive » !!! Je prends donc note que réclamer ses droits élémentaires et fondamentaux est une action toute aussi abusive, (subversive ?), au pays des libertés constitutionnelles que dans celui autoproclamé des droits de l'homme. En d'autres termes, « paria tu es et tu le resteras, ton seul droit est le silence dans la soumission ! »

Bon sang ne sachant mentir, le breton étant paraît-il un tantinet têtu, surtout sûr de son bon droit, je me réinscrit aussitôt, le 16/6/2010 sur Facebook sous mon nom breton, Yann Vleiz Ar C'hunff, et à partir d'une nouvelle adresse de messagerie constituée pour l'occasion… L'affaire ronronne environ un mois, où je m'épanche de la même façon, respectueux à nouveau de la charte Facebook, jusqu'à obtenir prés de 580 amis triés sur le volet, et encore plus sincères…

Je pars à suivre en vacances au pays des Vikings, où je comprends ce que le mot « indépendance » veut dire… Le Danemark de la taille géographique et démographique de la Bretagne dispose de tout ce que nous, Bretons, nous désirons : peu de chômage et un système social et solidaire efficace, (je n'ai vu aucun mendiant dans les rues), une langue et une histoire officielles vécues au quotidien, fièrement et sans aucun révisionnisme, (le Musée National de Copenhague est tout à fait splendide, et nous ne pouvons que rêver d'avoir un jour un tel Musée sur notre Histoire Bretonne en Bretagne !!!), une reconstitution historique du Xème siècle à Arhus (pour la trentième année !) avec campements et combats vikings, magnifiques, soutenue et encadrée par l'Etat national Danois autant pour la partie scientifique et historique (artisans, métallurgie, musiciens, costumes et coutumes, …) que pour la partie sécurité et secours (tout simplement l'armée Danoise !), le tout dans une ambiance festive et bon enfant…

Revenu hier soir vers 19h, je me branche sur Internet pour lire mes nombreux messages, puis sur Facebook où je parle de ce voyage en concluant de la sorte : « Amis bretons, si un jour un septique français ou breton vous demande quel intérêt aurait l'indépendance (ou l'autonomie, ou tout simplement la liberté) pour la Bretagne, dites lui juste d'aller faire un tour au Danemark… » J'aurais pu citer également une dizaine d'autres « petites » Nations-Etats d'Europe… Ce matin, désireux de constater les éventuelles réactions à mon petit compte rendu, mon profil reste introuvable ! Après recherche approfondie, Facebook me signale que mon compte vient d'être désactivé ! (Pour la seconde fois en deux mois !) Et sans doute pour la dernière, car je vais maintenant me consacrer à des choses moins virtuelles pour mon pays, la Bretagne !

Sans doute aurais-je été signalé par de nombreux jacobins patentés sur la toile ? Où est-ce du propre chef de Facebook ? Dans tous les cas, je comprends que ni l'Oncle Sam ni Marianne ne sont nos « amis… » et j'appelle de mes vœux la réalisation d'un Facebook breton par un petit génie pur beurre de l'informatique, mais sans doute faudra t-il que son média de communication et de libération bretonnes soit hébergé au moins sur la planète Mars…

En attendant des jours meilleurs, où la Bretagne brillera au firmament des Nations rayonnantes, et où sans doute Sam et Marianne ne seront plus que de mauvais souvenirs, comme Rémus et Romulus, je vous adresse à tous mon amitié bretonne indéfectible, bien que dorénavant invisible sur Facebook !

Merde à César !

A wir galon deoc'h !

Yvarc'h

(Ps: Bien que curieux de la culture «viking» dont j'ai fait relation plus haut, je reste conscient en tant que Breton, qu'ils furent nos pires ennemis de 830 à 936 où ils réussirent là où les Francs faillirent: nous affaiblir, nous faisant passer d'un royaume à un duché, et faisant perdre la brittophonie à nos élites politiques et intellectuelles, un temps réfugiées aux cours d'Angleterre et de France... J'en ai parlé à une élue Danoise qui m'a avoué qu'elle n'était pas forcement fière de la période médiévale et guerrière de son peuple... En tout cas, le «viking» démocrate d'aujourd'hui semble plus proche de nous, Bretons, que les impérialistes modernes Sam et Marianne...:o)

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1740 lectures.
mailbox imprimer

En 2000-2001, notre collectif de défense s'est opposé avec succès au projet profanateur de site départemental d'enfouissement d'ordures ménagères sur la partie nord / nord-est du champ de l'importante bataille européenne et franco-bretonne de 1488, qui entraîna la perte d'indépendance de la Bretagne. Là reposent environ 8.000 hommes de dix nationalités différentes, Anglais, Germains, Français, Flamands, Suisses, Espagnols, Basques, Napolitains, Gascons et de nombreux Bretons…. Cette affaire a mis en lumière méconnaissance et irrespect pour l'Histoire Bretonne, qui n'est toujours pas enseignée dans les écoles des cinq départements de Bretagne.
Aujourd'hui, en pleine construction européenne, et avant que ne repoussent les ronces de l'oubli sur notre histoire plus que millénaire, nous voudri

Vos commentaires :

Jean-Pierre MATHIAS
Mardi 31 août 2010

merci pour ces "nouvelles"... qui donnent à penser !

Jean-Loup LE CUFF
Mardi 31 août 2010

Coucou me revoilà sur Facebook! J'ai été désactivé pendant la journée, et j'ai même reçu une notification de désactivation, que je n'ai malheureusement pas conservée ou copiée... entre temps j'ai rédigé cet article sur ABP, que je ne modifie pas, pouvant être re-désactivé à tout moment...

... et là lors d'un énième essai, comme par miracle j'ai de nouveau accès à mon profil! Je n'y comprends rien.

Marcel Tréhy
Mardi 31 août 2010

Ya ! Hag evidon ivez met war abp ! V"YFY"AF

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.